Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>Quels sont les vins qui peuvent vieillir?</b>

vendredi 23 février 2018

Découverte à petit prix: Garnacha, Artazuri, Bodegas Artadi, Navarre, 2016, Espagne


Cépage:   100% Garnacha (Grenache)
Code #:    10902841
Prix:          15,65$ 
Alcool:      14% alc.
Sucre:       1,7 gr/litre
Servir:      14-15° Celsius  
Carafe:     15 min.




D'accord ce vin dépasse quelque peu les 15$, mais sachez qu'il vous en coûtait 16,90$ pour l'obtenir, il y a deux ans. Et même à ce prix, c'était déjà une aubaine.

Avec plusieurs autres collègues  chroniqueurs vin, j'ai pu bénéficier le 6 février dernier, lors de son passage à Montréal, des informations fournies par Carlos Lopez de la Calle, de la Bodegas Artadi.

Le chroniqueur et blogueur Marco Giovanetti qui connaît bien ce producteur, en a récemment dressé (en anglais) un très bon portrait.

Cette maison fondée en 1985 s'est développée une réputation internationale enviable par son approche parcellaire, ce qui lui permet d'élever des vins haut de gamme de haute couture dont les amateurs s'arrachent les bouteilles à prix fort. Nous avons d'ailleurs goûté à quatre de ces cuvées, dont la plus dispendieuse, le El Pison, est à près de 400$.



Si je vous parle de ceci, c'est pour vous faire savoir que la maison Artadi est en mesure de produire de très grands vins. Mais elle ne fait pas uniquement ça, heureusement pour nous.

Car en sus de posséder de posséder 83 hectares au coeur de l'Alava situé dans la région de la Rioja d'où sont issus ses plus grands vins, ce producteur possède également depuis 1999 la propriété d'El Sequé située dans l'Alicante, une région du sud-est de l'Espagne, ainsi que des vignobles situés autour du village d'Artazu dans la région de la Navarre au nord de la Rioja, où poussent des vignes âgées de Garnacha à une altitude moyenne de 500 mètres. 





C'est de ce dernier endroit que provient la matière  du vin mentionné en titre. Après une vendange manuelle et la vinification, le vin est élevé durant environ 5 mois en fûts de chêne de plusieurs usages.

Inventaire: au 23 février 2018, dans 114 succursales du 2018.

(Vin de spécialité disponible en quantité limitée)


Burger au veau avec pain kaiser, frites, salade de chou


Notes de dégustation:

Grâce à sa belle persistance en fin de bouche, j'aurais pensé à l'aveugle, que ce vin valait au moins 20$; robe rubis moyen et subtilement violacée;  parfums de violette, de framboise, de fraise et de cerise; la bouche suit,  légère, souple et fruitée;  se boira avec grand plaisir lors du lunch du midi et des soupers de milieu de semaine, surtout si on prend la peine de le rafraîchir suffisamment pour faire exploser ses belles flaveurs fruitées; on achète pendant qu'il y en a.





jeudi 22 février 2018

12 très bons vins de spécialité de moins de 20$


NOTE: Ce texte a aussi été publié le 22 février 2018 dans le HuffPost Québec (voir ici).

Voici une liste de 12 bons vins blancs et rouges, sélectionnés parmi plus de 60 produits.




Sur les 8,810 vins du répertoire de la SAQ, 814 d'entre eux font partie de la catégorie des produits courants. Chacun de ceux-ci se retrouve généralement être disponible dans 200 à 300 succursales en moyenne, sur les quelques 405 que compte le réseau de la SAQ.

Les 7,996 autres sont regroupés dans la catégorie des vins dits de spécialité. Ces vins sont le plus souvent placés dans le fameux Espace Cellier des succursales, où malheureusement beaucoup de clients n'osent presque jamais y mettre les pieds, croyant  tort que tous les vins de cette section coûtent horriblement cher.

On peut pourtant y retrouver de très bons vins pour moins de 15$, et parfois même autour de 10$ (voir ici).





Lorsqu'un nouveau vin est sélectionné, il débute habituellement dans la sous-catégorie nommée Vin de spécialité, achat par lot. C'est le cas de la grande majorité des 7,996 vins de spécialité, soit 7,291 de ceux-ci.

Si les performances de ventes sont au rendez-vous, on en recommande de plus en plus souvent (du moins en principe).

Lorsqu'un tel vin a fait ses preuves, il peut ensuite passer à la catégorie Vin de spécialité, achat continu. Les commandes seront alors plus régulières et avec de plus grandes quantités. Exactement 705 vins se retrouvent dans cette situation.

Quoiqu'il en soit, vous aurez compris que tous les vins dits de spécialité sont distribués dans un nombre de succursales plus restreint que les vins courants. Et puisqu'ils sont presque dix fois plus nombreux que les vins courants, ceux-ci sont évidemment moins bien connus du grand public. Dommage, car on y retrouve parfois des pépites qui valent le détour et qui proposent bien souvent des rapports qualité/prix avantageux.

L'AQAVBS

L'Association québécoise des agences de vins, bières et spiritueux (AQAVBS) regroupe une soixantaine d'agences parmi les plus importantes qui œuvrent au Québec. C'est cet organisme qui entre autres choses, organise de concert avec la SAQ, l'un des plus grands événements viticoles de l'est du Canada, soit La Grande Dégustation de Montréal.

Mais cet organisme organise aussi 5-6 dégustations par année, avec chacune un thème particulier, à l'intention des journalistes, chroniqueurs et blogueurs en vin les plus actifs.

Ainsi, c'est au cours de l'une d'elles, soit le 13 février dernier, que j'ai pu déguster en compagnie d'une vingtaine de mes collègues, les 60 vins de spécialité de moins de 20$ dont il est question au début de ce billet. 





Ma sélection 

Vous pourrez prendre connaissance des 12 vins que j'ai personnellement retenus pour leur bonne tenue et leur prix concurrentiels, dans la galerie-photos ci-dessous.

Pour chacun d'eux, il y a un lien qui vous indiquera leur disponibilité en succursales, ainsi qu'un autre lien situé à la dernière diapositive, lequel vous permettra de télécharger la liste de ces vins pour référence ultérieure.




On partage S.V.P.

Je vous demanderais de faire preuve de générosité et de ne pas hésiter à partager cette sélection avec vos contacts et vos amis qui seront sans doute, tout comme vous, intéressés à la consulter.

Bonnes dégustations!






Lien pour consulter la galerie de photos


Lien pour télécharger la liste des 12 vins





Château de Nages, Vieilles Vignes, Michel Gassier, Costières-de-Nîmes, 2015, France


Cépages:  75% Grenache, 10% Syrah, 10% Mourvèdre, 5% Carignan
Code #:    12268231
Prix:          18,60$
Alcool:     15%
Sucre:      2,4 gr/l
Culture:   biologique
Servir:     16° Celsius
Carafe:    30 min.




Il y a deux ans environ, suite à une rencontre avec le producteur Michel Gassier, j'ai dressé un portrait relativement complet de la maison. 

Ceux qui aimeraient en savoir davantage à ce sujet peuvent le consulter ici.

Rappelons que la maison Michel Gassier est présente au Québec depuis maintenant 20 ans. Plus d'une douzaine de vins de ce domaine sont référencés au Québec (voir ici).

L'une des gammes de la maison est celle du Château de Nages qui regroupent les meilleures parcelles de Syrah et de Mourvèdre de ce producteur. Le sol est composé de galets roulés avec un sous-sol d'argile riche en fer. 



Le vin mentionné en rubrique est issu de vignes cultivées en agrobiologie et dont les baies ont été cueillies à la main. On vinifie en grappes entières pour le tiers de la production, et en baies entières pour le reste, sans ajout de SO2. La fermentation est déclenchée par les levures indigènes. Le quart du vin est élevé en barriques de chêne français, et le reste en cuves inox, pendant 12 mois.

Inventaire: au 22 février 2018, dans 127 succursales du Québec.

(Vin de spécialité disponible pour un temps limité)


Filet mignon de boeuf, pâtes aux champignons, sauce à l'huile de truffe


Notes de dégustation:

Vous ne ressentirez pas (du moins au goût) les 15 degrés en alcool  de ce vin, grâce à sa fraîcheur et son équilibre; robe rubis légèrement violacée; parfums de framboise, de myrtille, de fines herbes et d'épices très douces; longue finale; avec sa puissance bien contenue il accompagnera avantageusement et élégamment le boeuf et les viandes de gibier; prêt à boire et pouvant se garder en cave 4 à 5 ans au moins; ce vin bio offert à prix plus que correct représente un bon achat pour les amateurs de vins du sud.







mercredi 21 février 2018

Mondeuse, Jean Perrier & fils, Savoie, 2016, France


Cépage:   100% Mondeuse
Code #:    11208430 
Prix:          17,85$ 
Alcool:      11% alc.
Sucre:       1,7 gr/litre
Servir:      14-15° Celsius  
Carafe:     15-20 min.



L'histoire de la maison Perrier fondée en 1853 se confond avec celle des vins de Savoie et des Alpes françaises. Ce domaine de 62 hectares s'étend sur 9 communes. Elle propose une belle sélection de vins d'appellation d'origine contrôlée (AOC) dont quelques vins élaborés à l'aide de cépages locaux.

La maison élabore ainsi 21 cuvées différentes (12 blancs, 6 rouges et 3 rosés). Seulement 3 parmi ceux-ci ont été retenus par la SAQ (voir ici).



Le vin mentionné en titre est élaboré avec un cépage plutôt méconnu, la Mondeuse, appelée Refosco en Vénétie (Italie). Il constitue un exemple parfait de vin  de soif rouge, idéal pour se désaltérer en été.

Amateurs de vins aux tanins joufflus et/ou à haute valeur de sucre résiduel, abstenez-vous. Par contre, les personnes qui apprécient un vin à la pureté près de l'eau de source se régaleront.




Les raisins  qui ont servi à élaborer le vin mentionné en rubrique ont été manuellement vendangés. Après une macération pré-fermentaire à froid pendant environ 7 jours, la cuve est réchauffée pour lancer la fermentation alcoolique pendant près de 20 jours avec pigeages et remontages. Après la fermentation malolactique, le vin est élevé 5 mois en cuves inox.

Inventaire: Au 21 février 2018, dans 90 succursales au Québec.
(Vin de spécialité, disponible pour un temps limité)


Fondue savoyarde, charcuteries, viande des Grisons


Notes de dégustation:

Ce vin possède une robe de couleur rouge rubis clair et des effluves  de fraise, de cerise,  et de poivre blanc; de corps particulièrement léger dans ce millésime, il développe néanmoins une présence bien sentie remplie de souplesse, de persistance gustative, ainsi qu'une légère amertume en finale; ici, la complexité se cache (tout comme le diable) dans les détails; original, convient à une foule de plats dont les fameux "surf and turf'' ou encore avec une fondue chinoise ou encore mieux savoyarde; un vin des plus digeste et qui se boit presque trop facilement, pour notre plus grand plaisir.





mardi 20 février 2018

Liste des vins suggérés cette semaine


Cette semaine, suite à mon article publié le 22 février 2018 dans le HuffPost Québec, je vous recommande 12 vins de spécialité (4 vins blancs et 8 vins rouges), en provenance de 6 pays, soit de la France, du Portugal,  l'Espagne,  Canada, Italie  et du Brésil, à des prix variant de 14,50$ à 19,45$.


Télécharger la liste


Vins blancs

Sauvignon Blanc, Domaine de l'Herré, Sud-Ouest, 2016, France, 15,60$

Verdejo, Bodegas Protos, Rueda, 2016, Espagne, 17,25$

Chardonnay, Henry of Pelham, Niagara, Ontario, 2015, Canada, 18,10$

Pinot Bianco, Alois Lageder, Trentin Haut-Adige, 2016, Italie, 19,00$ 


Vins rouges

Caldas, Alves de Sousa, Douro, 2015, Portugal, 14,50$

Tempranillo, Hermanos Lurton, Toro, 2016, Espagne, 15,45$

Cabernet Sauvignon, Miolo, 2015, Brésil, 15,55$

Saumur, Louis Roche, Val de Loire, 2016, France, 15,75$

Le Petit Pas, Mas Janeil, Lurton, Roussillon, 2016, France, 16,60$

Château Camarsac, Bordeaux supérieur, 2014, France, 17,45$

Primo, Luigi Righetti, Veneto, 2014, Italie, 17,65$ 

Devois des Agneaux, E. et B. Jeanjean, Languedoc, 2015, France, 19,45$


Bonnes dégustations!




Graciano, Vina Ijalba, Rioja, 2015, Espagne


Cépage:    100% Graciano
Code #:    10360261
Prix:          21,50$
Alcool:     14,5%
Sucre:      2,3 gr/l
Culture:   biologique
Servir:     16-17° Celsius
Carafe:    20 min.




La plupart d'entre vous connaissez certainement le Tempranillo, le cépage rouge le plus cultivé en Espagne. Mais si je vous parle de Graciano, il est probable que cela ne vous dise pas grand chose. On le retrouve parfois assemblé en petite quantité avec le Tempranillo dans certains vins de la Rioja car on dit qu'il apporte de la grâce au vin.

Et bien grâce à la maison espagnole Ijalba qui le vinifie en solo, il vous est maintenant possible de combler cette petite lacune.
 
L'une des particularités de ce relativement jeune domaine espagnol est que l'on s'est donné entre autres comme mission de préserver et de faire connaître aux amateurs curieux du vin des cépages autochtones espagnols qui avaient été peu à peu délaissés et oubliés.

C'est en 1975 qu'un industriel de la région du Rioja, Donisio Riuz Ijalba, débute la plantation de son vignoble sur le site d'une ancienne mine de graviers à ciel ouvert (voir photo), à proximité de la ville de Logrono, un bel exemple de récupération d'un point de vue environnemental. Seule la vigne pouvait arriver à pousser sur des sols aussi pauvres et caillouteux. Non seulement son intuition se révéla bonne mais l'on s'aperçut que les petits rendements obtenus étaient un gage de vin de qualité.


En 1991 on construisit un chai des plus moderne sur le domaine qui compte désormais plus de 80 hectares cultivés de manière biologique, c'est-à-dire sans herbicides ou engrais chimiques. Signalons que la maison cultive aussi des oliviers et produit une huile d'olive extra-vierge de grande qualité.

Les raisins pour élaborer le vin mentionné en rubrique ont été entièrement éraflés; ils ont fermenté pendant 15 jours avec une longue macération. Le vin a ensuite été élevé en barriques de chêne français de l'Allier.

Disponibilité: au 20 février 2018,  dans 183 succursales du réseau.


 

Carré de cerf, sauce aux bleuets et au chocolat noir
Source : www.recettes-de-chef.ca


Notes de dégustation:

Ce vin affiche une couleur rubis foncé avec des reflets violets; les parfums sont profonds et résolument espagnol; son bouquet est composé de fruits rouges et noirs (framboise, cerise noire, mûre), de belles notes boisées subtilement épicées; acidité bien dosée apportant équilibre et fraîcheur, ce qui lui permettra de tenir la route pour les 5-6 prochaines années; moyennement corsé, tanins souples et bonne longueur en rétro-olfaction; il accompagnera de belle manière le boeuf, le gibier et le magret de canard; une belle opportunité de découvrir ce cépage des plus intéressant.





lundi 19 février 2018

Terre d'épices, Domaine de Grangeneuve, Grignan-les-Adhémar, Vallée du Rhône, 2014, France


Cépages:    50% Syrah, 50% Grenache
Code #:       13470239
Prix:            24,55$

Alcool:       14%
Sucre:         2,1 gr/litre
Servir:        16-17° Celsius
Carafe:       20-30 min.




Les propriétaires-fondateurs du Domaine de Grangeneuve, Odette et Henri Bour, ont été les pionniers de l'AOC. Ce domaine, qui en est à sa 3è génération, est situé tout au nord de la vallée du Rhône méridional. 

Ce domaine de 68 hectares représente donc la transition entre le nord et le sud de la vallée du Rhône, où l'on cultive avec succès les cépages du nord  (Syrah, Viognier, Marsanne et Roussanne) qui, grâce aux terroirs de ce domaine où les Romains plantaient déjà la vigne, donnent des vins élégants, raffinés, souples et expressifs.

Henri Bour
Les vins de cette région arboraient jadis l'appellation Côteaux du Tricastin; or, les Français connaissant bien l'existence de la centrale nucléaire du Tricastin, celle-ci apportait une connotation négative aux vins. On permit donc en juin 2010 de changer cette dernière pour Grigan-les-Adhémar.

L’AOC Grignan-Les-Adhémar produit environ 70% de rouges, 20% de rosé et 10% de blancs.

La maison élabore 9 cuvées de vins tranquilles dans les trois couleurs.  De ce nombre, deux vins sont référencés au Québec: La Truffière, dont nous vous avons déjà parlé ici, et le vin mentionné en rubrique, Terre d'épices, une toute nouvelle addition au répertoire de la SAQ.



8 des 9 vins de la maison (seul le rosé n'y apparaît pas)


La cuvée Terre d'épices est élaborée avec des raisins issus de vieilles vignes de Syrah et de Grenache (+ de 45 ans) du domaine qui poussent sur des terrasses aux sols argilo-calcaires constitués de galets et d'anciennes alluvions. Le rendement obtenu ne dépasse pas les 28 hectolitres par hectare.

Après l'éraflage, les baies fermentent en cuve de béton et macèrent pendant trois semaines avec contrôle des températures de 25° à 30° Celsius. Il a été élevé en fûts de chêne français de 228 litres pendant 12 mois. 

Inventaire: au 19 février 2018, dans 69 succursales du réseau.

(Vin de spécialité disponible en quantité limitée)


Magret de canard, sauce à l'orange et au miel


Notes de dégustation:

Compte tenu de la qualité de ce vin, celui-ci constitue un excellent rapport qualité/prix/plaisir pour les amateurs de bons vins du Rhône méridional; il arbore une robe rubis quelque peu violacée avec des reflets grenat sur le pourtour du verre; son bouquet se compose de framboise, de myrtille et de prune, avec des notes de fines herbes et d'épices douces; il procure une bouche passablement complexe, mais avant tout délicieuse, supportée par un remarquable équilibre; un joli fruité sur la framboise s'exprime en finale, créant un point d'orgue des plus savoureux; à passer en carafe quelques minutes et servir avec du boeuf, du gibier, du canard ou de l'agneau; prix mérité.