Google Translate

Bienvenue à l'un des rares sites francophones d'information sur les vins de qualité du monde entier!

AVIS

Amateurs de vin, bienvenus!

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 1 500 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur


Avec 767 litres chaque seconde, la consommation de vin a cessé de décroître et repris une légère croissance en 2011, selon l'organisation internationale de la vigne et du vin. La consommation mondiale devrait progresser de 5,3 % entre les années 2012 et 2016.

Rechercher dans ce blog

Chargement...

jeudi 28 juillet 2016

Château Suau, AOC Bordeaux blanc, 2015, France


Cépage:    60%Sauvignon Blanc, 30% Sémillon, 10% Muscadelle
Code #:     11015793
Prix:           17,90$
Alcool:      12%
Sucre:       5 gr/litre
Servir:      10-12° C

Cette propriété de 82 hectares située au sud du village de Capian, compte 65 hectares de vignes ayant une densité de plantation de 5,000 pieds à l'hectare pour les cépages blancs, et de 7,000 pieds/hectare pour les cépages rouges. Le reste du domaine, afin de préserver la biodiversité, est peuplé d'arbres indigènes.

De par sa localisation, les vins de ce domaine peuvent aussi bien être commercialisés sous l'appellation Cadillac, que Côtes de Bordeaux.

La gamme des produits se déclinent en 4 vins rouges, 1 vin rosé, 1 vin blanc sec, et 1 vin blanc liquoreux. Depuis 2014, les vins de cette propriété sont élaborés selon la méthode agrobiologique.

Et c'est bien le cas du vin blanc mentionné en titre. Les raisins de ce vin bio sont égrappés et triés au chai. La fermentation alcoolique se passe en cuve inox à température contrôlée. Il est élevé sur ses lies pendant trois mois.

Ce vin blanc de spécialité est relativement bien distribué puisque présent, au moment de cette publication, dans 118 succursales du réseau (voir ici).

Poireau et huîtres, cœurs de palmier, aneth, émulsion à l'oursin
 

Notes de dégustation:

Voici un vin blanc sur le fruit, frais et croquant; sa robe est jaune claire avec de légers reflets verts; le nez est principalement sur les agrumes (pamplemousse, lime et citron); beaucoup de fraîcheur en bouche ou de légers goûts herbacés se manifestent tout en douceur; un vin léger mais avec une bonne persistance gustative; convient de l'apéro au fromage selon le menu; à consommer d'ici les deux prochaines années pour la pureté de son fruit.
 


mercredi 27 juillet 2016

Liste des vins suggérés pour cette semaine


Puisqu'il est plus facile de se référer à une liste, je vous en  livre une ci-dessous que vous pourrez imprimer afin de garder en mémoire les vins que je vous recommande dans mon billet du 28 juillet 2016 dans le Huffington Post Québec.  

Chaque nom de vin est un hyperlien qui vous mènera aux informations de base sur celui-ci.

En utilisant le lien qui suit, vous pourrez aussi télécharger cette liste.


Pour télécharger la liste ci-dessous


Vins blancs

Sauvignon Blanc, Tributo, Caliterra, Valle de Leyda, 2015, Chili, 16,95$

Mâcon-Fuissé, Domaine de Fussiacus, 2014, France, 23,70$


Vins rouges

Santa Cristina, Antinori, Toscana, 2014, Italie, 15,90$

San Felice, Chianti Classico, Toscane, Italie, 19,95$

St-Amour, Vieilles Vignes, Château Bonnet, 2014, France, 22,20$

Pinot Noir, Robert Mondavi, Napa, Californie, 31,00$, É.U., 31,00$


Bonnes dégustations!




mardi 26 juillet 2016

Santa Cristina, Antinori, Toscana, 2014, Italie


Cépages:   60% Sangiovese, 40% Cabernet Sauvignon, Merlot et Syrah
Code #:     76521
Prix:          15,90$
Alcool:      13%
Sucre:       4,5 g/litre
Servir:      16° Celsius
Carafe:     15 min.

La famille Antinori fait du vin depuis plus de 600 ans, en fait depuis Giovanni di Piero Antinori en 1385.  Au cours de cette longue histoire couvrant 26 générations, la famille a toujours administré elle-même cette entreprise, faisant parfois des choix innovateurs et courageux, toujours dans le respect de la tradition et du terroir.

Je bois régulièrement le vin mentionné en titre depuis plus de 30 ans, le trouvant toujours des plus satisfaisant. Il a macéré durant 7 jours sur ses lies en cuves inox. La fermentation malolactique se complète à la fin décembre et le vin vieillit ensuite en foudres de chêne de Slovénie pendant 4 mois.

Alors que le Sangiovese comptait pour plus de 90% de son assemblage, on l'a remanié depuis peu, afin de le moderniser et lui donner une petite touche internationale. Pour savoir ce qu'il en est, je vous invite à lire mes notes qui suivent.

Au moment de cette publication, ce produit régulier fait partie de l'inventaire de plus de 360 succursales au Québec (voir ici).

Macaroni à la viande
Source : www.bertrandletraiteur.com
 

Notes de dégustation:

Un vin à la robe est rouge rubis foncé et violacée; son bouquet se compose d'arômes de cerise noire, de prune, d'épices et de fumée; belle souplesse en bouche et plus long que large; finale un peu vanillée; la limite en sucre résiduel me semble cependant atteinte et il ne faudrait pas la dépasser; il peut aussi bien accompagner vos pâtes à l'italienne comme les viandes blanches ou rouges, rôties ou grillées (porc, agneau, bœuf); essayez-le avec des côtes levées! Très bon rapport qualité/prix.


 

lundi 25 juillet 2016

Chianti Classico, San Felice, Toscane 2013, Italie


Cépages:   80% Sangiovese, 10% Colorino et 10% Pugnitello
Code #:     245241
Prix:          19,95$
Alcool:      13%
Sucre:       2,1 g/litre
Servir:      16-17° Celsius
Carafe:     20 min.

Le domaine toscan de San Felice est situé dans la commune de Castelnuevo Berardenga, près de la ville de Sienne, au cœur de la zone du Chianti Classico. Ce vignoble compte 140 hectares de vignes, plantées à 70% en Sangiovese.

Le domaine possède de même un autre vignoble de 65 hectares appelé Campogiovanni dans la région de Montalcino, ainsi qu'un autre de 50 hectares nommé Perolla dans la région de Maremma.

Le vin mentionné en titre a été élevé pendant 10 mois environ dans de grands foudres de bois de Slavonie. On en produit 400,000 bouteilles annuellement. Il renferme deux cépages de Toscane moins connus que le
Sangiovese, soit le Pugnitello dont les grappes ressemble à un petit poing fermé (pugno), et le Colorino qui ajoute de la couleur au vin.

Ce Chianti Classico, un produit régulier, représente l'entrée de gamme de la maison San Felice. Il se présente avec un nouvel habillage et son prix est maintenant inférieur de 1,30$ comparativement à il y a deux ans. C'est un prix très compétif puisqu'aux États-Unis ce vin se vend entre 16$ et 25$ en dollars canadiens).

Il est présent dans plus de 149 succursales de la province (voir ici).

Bucatini all'amatraciana
 

Notes de dégustation:

Voici un classique italien que l'on retrouve à tous les jours sur de nombreuses tables en Italie; il possède une couleur invitante et brillante rouge rubis et des arômes typiques de son appellation, soit la cerise noire, la prune, ainsi que des parfums de vieux bois et d'épices douces; ce vin moyennement corsé et la bouche souple et équilibrée pourra accompagner un foule de plats, aussi bien la cuisine italienne qu'internationale; parmi les 65 Chianti Classico présentement vendus au Québec, c'est le moins cher, ex-æquo avec deux autres; un bon achat.
 



dimanche 24 juillet 2016

Merlot Rosé, Grand Sud, Grands Chais de France, Pays d'Oc, 2015, France


Cépage :  100% Merlot
Code #:    11685973
Prix:          13,55$ (1 litre)
Alcool:     12,5%
Sucre:      5,5 gr/litre
Servir:     10° Celsius

Ce vin vendu en format d'un litre revient à 10,19$ pour 750 ml. Des 4 produits Grand Sud offert dans ce type de format, c'est celui que je préfère. Sa teneur plus réduite que les autres en sucre résiduel y est sans doute pour quelque chose.

Le groupe Grands Chais de France est le plus important exportateur de vins et de spiritueux français, soit vers plus de 160 pays. Avec un chiffre d'affaires qui dépasse le milliard de dollars, il est présent dans plusieurs des régions viticoles de France. Ils sont propriétaires des marques JP Chenet, Calvet (Bordeaux) et Grand Sud (Languedoc). 

Les deux lignes d'embouteillages de l'entreprise peuvent traiter jusqu'à 60 formats de bouteilles et de bouchons, embouteiller 350 millions de bouteilles par année, ainsi que de produire du Bag in Box (BIB).

Le vin mentionné en titre provient de la gamme Grand Sud qui a été créée en 1999 dans le but de proposer aux consommateurs des vins de pays en format d'un litre, à l'aide de raisins issus de vignobles ensoleillés achetés d'une trentaine de producteurs locaux.

Après que les baies aient été récoltées, elles sont vinifiées à très basse température. Il est ensuite élevé à l'abri de l'oxygène en cuves inox, toujours à une température basse. Il est disponible dans presque toutes les succursales du réseau, soit 387 (voir ici).

Crevettes avec salsa de légumes pimentée

 Notes de dégustation:

Bien qu'il ne soit pas exagérément sucré comme certains autres rosés, le servir plutôt frais aidera à diminuer la sensation de sucrosité pour ceux qui en raffolent moins; pour le reste, la tenue en bouche est équilibrée avec des saveurs d'agrumes (orange), de fraise, et de fleurs séchées; la texture de ce vin à la teinte corail-saumonée et à l'acidité moyenne est souple avec une pointe de rondeur; pour les crustacés, les plats d'été légers ou l'apéro; l'un des moins cher (au prix de 750 ml) parmi les 185 rosés disponibles au Québec.




 

samedi 23 juillet 2016

Saint-Amour, Vieilles Vignes, Château Bonnet, Pierre-Yves Perrachon, 2014, France


Cépage:  100% Gamay
Code #:   12824445
Prix:         22,20$
Alcool:     13%
Sucre:      2,5 gr/l
Servir:     14° Celsius

Le Saint-Amour est le seul cru à être totalement récolté en Sâone et Loire. Il est cultivé sur 320 hectares, ce qui en fait l'un des plus petits crus du Beaujolais, après le Chénas (280 hectares).

Le Château Bonnet fait partie du domaine de Pierre-Yves Perrachon depuis 1973 qui a poursuivi le travail amorcé par son père avant lui. Il s'agit d'une vieille demeure seigneuriale datant de 1630. On a effectué depuis l'acquisition à de nombreuses rénovations, tant dans les bâtisses que dans le vignoble afin de permettre d'élaborer des vins de grande qualité.

Le domaine compte une vingtaine d'hectares répartis dans les appellations Chénas, Juliénas, Moulin-à-Vent et St-Amour. 

Les vignes de 55 ans d'âge qui ont fourni les raisins récoltés manuellement ayant servi à élaborer ce vin ont eu des rendements limités à 45 hl/ha. Ils ont subi une macération semi-carbonique durant une dizaine de jours et ont été élevés en cuves de bétons et en foudres de chêne pendant 15 mois.

Au moment de cette publication, il était disponible dans 124 succursales de la province (voir ici).

Terrine de cerf, aneth, airelles, pain grillé, courge musquée


Notes de dégustation:

Un vin passe-partout, délicieux l'été, surtout si servi autour de 14° Celsius; il propose une robe rubis violacée et de délicats parfums de framboise entremêlés de notes florales; léger, frais et légèrement mordant comme il se doit en bouche; belle persistance fruitée en finale; pourra accompagner de belle façon vos pâtés, charcuteries, rillettes, et toutes les viandes rouges et blanches grillées sur le BBQ.




vendredi 22 juillet 2016

Mon TOP 3 de la vente à la SAQ du Top 100 du Wine Spectator


À compter du 21 juillet dans certaines de ses succursales, la SAQ rend disponibles 18 vins qui font partie du classement TOP 100 pour cette année de la revue Wine Spectator. Il s'agit donc plutôt d'un Top 3 de 18 produits.


Tout d'abord, quelques détails:

-Les experts qui travaillent pour le magazine Wine Spectator ont certes goûté à beaucoup de vins, mais non à tous les vins qui existent dans le monde; il ne s'agit donc pas Top 100 des meilleurs vins de la planète comme on vous le mentionne parfois, mais un classement de ce que les experts pensent être les meilleurs vins, parmi ceux qu'ils ont goûtés.

-Sans remettre en question la compétence des experts en question, je n'arrive pas toujours à comprendre comment certains des vins sélectionnés arrivent à se faufiler dans ce classement, alors que d'autres qui mériteraient d'y figurer brillent par leur absence; ce n'est certes pas leur système de pointage sur 100 qui pourra tout expliquer.

-Si on suppose que ces 100 vins sont vraiment tous formidables, on peut à juste titre se demander pourquoi si peu d'entre eux sont disponibles au Québec; 18% c'est bien peu, surtout lorsque l'on sait de plus que certains de ces 18 produits n'ont été achetés que très récemment par la SAQ, soit dès que le classement du Wine Spectator a été rendu public.

-Il y a donc deux possibilités: soit que le classement du Wine Spectator est peu fiable pour déterminer les meilleurs vins, soit que les experts de notre unique acheteur de vins au Québec ne sont pas en mesure de les identifier avant que l'on ne le fasse pour eux; en fait, il existe une troisième possibilité, celle qui combinerait les deux premières.

-Les classements, les médailles, les notes sur 100, tout ça c'est bien beau, mais il ne faut pas oublier que la première (et quasi unique) utilité de ces méthodes d'évaluation est de faire mousser la vente de certains produits; il ne faut donc jamais uniquement baser sa décision d'achat  sur ces critères.

Mon TOP 3

Ceci étant précisé, parmi les 18 vins que l'on vous propose au moment d'écrire ces lignes, voici les 3 produits qui représentent selon moi de bons rapports qualité/prix. 


À ce prix, difficile se se tromper avec ce Chianti Classico; assemblage de 95% de Sangiovese et de 5% Canaiolo; aux États-Unis, il est vendu (en dollars canadiens) entre 19,50$ et 24,70$; on peut le boire maintenant (après un passage en carafe de 20-30 min.), ou le mettre en cave pour 5-7 ans; disponible dans une centaine de succursales.




Ce vin d'assemblage de Tannat, Cabernet Sauvignon et de Cabernet Franc a la capacité d'évoluer en beauté pour encore quelques années; tous les détails sur le millésime 2010 de ce vin (qui n'est pas mal non plus entre vous et moi) dans mon article publié le 21 juillet dernier sur les vignobles d'Alain Brumont (voir ici).



Duorum, Douro, Duorum Vinhos, Colheita 2013, Portugal, 20,00$

Un assemblage très réussi de 3 cépages portugais réalisé par deux des plus célèbres œnologues du Portugal,  Joao Portugal  Ramos et José Maria Soares Franco; à boire maintenant (après un séjour de 20 minutes en carafe) ou d'ici les 4-5 prochaines années; tous les détails sur cette entreprise ici.



Bons achats!