Google Translate

Bienvenue sur ce site GRATUIT et SANS PUBLICITÉ sur les bons vins du monde entier

Pour les amateurs de vin qui prennent leur plaisir au sérieux!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.



À propos de ce blogue | Qui sommes-nous? | L'auteur

Rechercher sur ce blogue

Observez-vous les 10 Commandements du Vin?

<b>Les 10 Commandements du Vin</b>

jeudi 11 juillet 2019

Des vins issus d'un terroir volcanique de France: l'Auvergne!


Au milieu du XIXe siècle, l'Auvergne était la 3e plus important région viticole française avec plus de 45,000 hectares de vignes.




Après le passage du phylloxera, de deux guerres mondiales et de la défection des vignerons partis travailler à l'usine Michelin dans les années 50, la superficie tomba à moins 400 hectares, soit une perte de plus de 99% du vignoble.

L'Auvergne, c'est où?

Peu de gens hors de la France seraient en mesure de localiser exactement cette région située vers le centre de ce pays et composée de 4 départements:  Puy-de-Dôme, Cantal, Haute-Loire et Allier.

Source: www.vin-vigne.com

Cette région doit son nom au peuple gaulois des Avernes, dont le roi Vercingétorix repoussa les troupes de Jules César sur le plateau de Gergovie en 52 avant Jésus-Christ.

Outre la viticulture, on y pratique l'agriculture, laquelle accapare plus de 8,5% des emplois régionaux, soit le double de la moyenne française. En montagnes, c'est surtout l'élevage qui est prédominant pour la production du lait et de la viande.

Et qui dit lait, dit fromage! On en produit plus de 50,000 tonnes par année, le quart du volume de la France. La plupart des gastronomes ont déjà entendu parler des bleus d'Auvergne, du Cantal, de la Fourme d'Ambert et du Saint-Nectaire. 

Origine volcanique

Les volcans d'Auvergne compte quatre massifs et plateaux volcaniques : la Chaîne des Puys , le Cézallier, le Massif du Sancy et le Massif du Cantal.


Chaînes des Puys
Crédit-photo: www.parcdesvolcans.fr

Le volcanisme dans le Massif central débuta il y a 65 millions d'années car étroitement lié à la tectonique de l'Europe occidentale issue de la collision entre la plaque africaine et eurasienne. Ainsi, les Monts du Cantals sont le résultat de multiples éruptions du plus vieux et vaste stratovolcan d'Europe.

Notons que les éruptions dans le Cézallier ne sont terminées qu'il y a 110,000 ans. Malgré cette proximité dans le temps, peu s'en souviennent aujourd'hui.

Conditions générales

Mais cette région possède-t-elle un véritable potentiel pour produire de très bons vins, me demanderez-vous?

La réponse est oui. Mais non pas seulement de bons vins, mais des vins distinctifs également.

Il y fait beaucoup soleil avec une moyenne de 1,900 heures par année, comme à Toulouse en fait; les raisins parviennent donc aisément à une belle maturité.

La plupart des vignobles étant situés à des altitudes variant entre 300 à 600 mètres, l'amplitude thermique entre les températures de jour et de nuit favorisent une lente et saine progression de la maturité, tout en livrant des raisins ayant une belle acidité naturelle pour des vins avec de la fraîcheur.





Bien que la science ne comprenne pas encore bien comme la nature des sols interfère sur le produit final, on comprend intuitivement que ceux-ci jouent un rôle important sur la personnalité des vins.

Et ceux-ci sont variés et particuliers en Auvergne. Sédiments, calcaire, argile, marnes, sable, grès, et bien sûr roches volcaniques, pierres ponces et basalte s'y côtoient.

Il n'existe que sept vignobles dans le monde entier qui bénéficient de telles conditions.

Sur ces sols, on y cultive principalement 3 cépages principaux, soit le Gamay, le Pinot Noir et le Chardonnay. Les autres cépages implantés récemment sont la Syrah, le Pinot Gris et le Sauvignon Blanc.

La Cave de Saint-Verny

On ne peut parler des vins auvergnats sans expliquer le rôle important que joue dans cette région cette coopérative.

Pour s'en convaincre, il suffit de jeter un coup d’œil à ceci:




Notons que les rendements des vignobles sont plutôt bas, soit de 40/45 hectolitres à l'hectare, et parfois moins.

D'ailleurs, la rémunération des membres de la Cave Saint Verny est avant tout basée sur la qualité de la vendange et non sur la quantité. On n'hésite pas ainsi à pratiquer la vendange en vert pour augmenter la concentration des saveurs dans les baies qui demeureront sur les pieds de vignes.





Cette cave élabore plus d'une vingtaine de cuvées, parmi lesquelles on retrouve des vins tranquilles dans les 3 couleurs et des vins effervescents en blanc et rosé.

La maison Desprat

Mais il faut que je vous parle également de la maison Desprat, une entreprise familiale fondée en 1885 gérée de nos jours par Pierre Desprat, représentant la 4e génération. Celle-ci est basée à Aurillac en Auvergne.

En octobre 2017, la maison Desprat qui est le principal client de la Cave de Saint Verny, s'associe avec cette dernière pour former la nouvelle société Desprat Saint-Verny. 

Cette association avec cette maison de négoce ayant des réseaux de distribution dans une quinzaine de pays, fait plus que jamais de nouveau groupe, la locomotive et le chef de file pour les vins de la région de l'Auvergne.

Moins d'un an plus tard, le groupe Desprat Saint-Verny inaugurait son tout nouveau chai de 400 mètres carrés lui permettant d'élever plus de 80,000 litres de vin dans les meilleures conditions, tel que rapporté par le journal La Montagne de Clermont-Ferrand.





Qu'en est-il au Québec?

Le marché de la province de Québec est considéré par les spécialistes de la commercialisation des vins, comme un marché mature. 

La population québécoise consomme depuis plus longtemps du vin que le reste du Canada et leur voisin américain. La connaissance vinicole plus poussée des consommateurs québécois en fait un terreau fertile qui est souvent  utilisée  par les producteurs pour démarrer des tendances qui se répandront par la suite au fil du temps, à travers le reste de l'Amérique du Nord.

Mon premier contact avec les vins de l'Auvergne s'est produit il y a environ deux ans, après avoir dégusté un vin rosé de Gamay 7ième Ciel du millésime 2015. Mes commentaires publiés sur ce blogue démontre combien j'avais trouvé combien son fruité était électrisant.





Un mois plus tard, ce fut au tour du Gamay rouge l'Impromptu, lui aussi du millésime 2015, de venir lui aussi piquer ma curiosité et augmenter mon intérêt pour les vins de cette région (voir ici).

De la belle visite d'Auvergne

C'est pourquoi je ne me fis pas prier trop longtemps lorsque l'on me proposa de déguster le 30 avril dernier,  quelques cuvées du groupe Desprat Saint-Verny, en compagnie de Léa Desprat, fille de Pierre Desprat et responsable à l'export pour la maison.

J'étais également de voir que nous étions plus d'une douzaine de chroniqueurs vin, blogueurs et journalistes de la presse spécialisée à être venus en apprendre davantage sur les vins auvergnats.


Crédit-photo: www.lamontagne.fr
Léa nous a également appris qu'un premier salon de vins issus de terroirs volcaniques  du nom de Vinora, devrait se tenir au début de 2020 à Clermont-Ferrand (voir ici). On peut s'attendre  à la participation de producteurs vinicoles de la région de l'Etna en Sicile, de l'île de Santorin en Grèce, des îles Canaries, et j'en passe. À suivre.

Les personnes présentes ont pu alors déguster une belle brochette de vins de la maison Desprat Saint-Verny.



Bien qu'ils étaient tous très bons, je ne m'attarderai pas sur les vins non disponibles ici ou qui le sont uniquement en importation privée, ne voulant pas créer de la frustration chez mes lecteurs.

Je vous recommanderais cependant, pour les vins référencés par la SAQ, de surveiller les prochains arrivages du vin rosé 7e Ciel et de L'Impromtu. Je vais tenter de faire pareillement et de vous aviser le moment venu.

Si vous désirez cependant vous tremper les lèvres dans un vin de Gamay de terroir volcanique, mettez sans tarder la main sur le vin qui suit, dont 67 caisses viennent d'arriver. Toutes les bouteilles sont déjà en succursales et elles ne demandent qu'à faire irruption chez vous!

Zigzag, Sans sulfites, Côtes d'Auvergne - Châteauguay, 2018, France

Cépage:     100% Gamay
Code #:      14038712
Prix:            24,80$
Alcool:       13% 
Sucre:        2,4 gr/litre
Servir:       15° Celsius 
À boire:     2019-2021




Ce vin est issu de l'agriculture raisonnée, Terra Vitis. Aucun sulfites n'ont été ajoutés à ce vin. Ce vin a été élaboré par Pierre Goigoux qui s'est associé avec Pierre Desprat.  M. Goigoux a développé le domaine de la Croix Arpin qui compte maintenant une vingtaine d'hectares, dont plusieurs dans l'AOC Châteauguay, l'un des 5 crus des Côtes d'Auvergne.

Les raisins ont été cueillis à la main pour ne sélectionner que les meilleures grappes, condition sine qua non pour pouvoir concevoir un vin sans sulfites ajoutés (la condition sanitaire doit être parfaite).  Il est vinifié en cuve inox en grappes entières par macération carbonique pendant une dizaine de jours.

Faux-filet de bœuf, frites, poivrons, haricots verts

2018 représente le second millésime dans l'existence de ce vin, mais c'est la première fois qu'il est disponible au Québec; il arbore un belle robe rubis légèrement soutenu et subtilement violacée; un peu plus foncé qu'un Gamay régulier, ce qui s'explique par l'absence d'ajout de sulfites (ceux-ci réduisent l'extraction des anthocyanes des peaux de raisins).


Il propose des arômes fruités d'une grande pureté (framboise, mûre), entremêlés de fines herbes et de poivre blanc; ce dernier provient probablement de l'interaction du sol volcanique; la bouche est fraîche et sur le fruit, procurant un certain volume en milieu de bouche; un vin de soif qui se boit comme du petit lait, mais doté d'une profondeur surprenante; si vous êtes adeptes de la cuisine indienne et qu'il vous faut un vin rouge (ex: curry de bœuf), vous venez de trouver votre vin; autrement, il pourra accompagner les charcuteries et toutes autres viandes grillées.








Aucun commentaire:

Publier un commentaire