Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.


À propos de ce blogue | Qui sommes-nous? | L'auteur

Rechercher sur ce blogue

Article en vedette

<b>De belles vacances estivales à tous!</b>

jeudi 23 mai 2019

Des nouvelles de la Tenuta Argentiera de Bolgheri


Quoi de neuf chez ce producteur? Une récente dégustation menée le 16 mai dernier à Montréal avec Massimo Basile s'avéra riche en renseignements de tous genres.
Il faut savoir que M. Basile est le sympathique directeur des ventes de ce producteur. L'une de ses principales qualités est qu'il ne craint pas d'appeler un chat, un chat. Faisant preuve de transparence, il est selon moi très crédible.

Pour ceux et celles qui ne seraient pas familiers avec ce producteur de Toscane situé dans la région côtière de la Maremme, vous pourrez consulter le portrait que j'en ai dressé le 2 août 2018, intitulé Le charme discret de la Bolgheri.

La seule modification à cette description est que depuis l'automne dernier, l'homme d'affaires Stanislas Turnauer en est devenu le seul propriétaire.

Mais pour revenir à M. Massimo Basile, celui-ci était tout sourire lors de notre rencontre au restaurant Da Vinci à Montréal. Et pour cause.

C'est que suite à une visibilité accrue depuis un an, la réputation de la maison a commencé à croître. Les consommateurs ont réclamé leurs produits, ce qui a incité plusieurs succursales à avoir ceux-ci plus souvent sur leurs tablettes. 

En novembre dernier, j'avais présenté lors de la 22e édition du Club des Dégustateurs de Grands Vins, trois produits de cette maison. Les membres présents ont été séduits par le rapport qualité/prix de ceux-ci et la plupart en sont devenus des adeptes.

Ainsi, pour les 13 dernières périodes de la SAQ (une année financière est divisée en 13 périodes), les ventes des vins de la Tenuta Argentiera ont augmenté au Québec de 94,9%.

Dégustation

Le 16 mai dernier, 4 cuvées étaient au programme, certaines dans plus d'un millésime.




Les commentaires ci-dessous vous permettront d'évaluer votre pertinence à vous en procurer, autant pour les vins présentement disponibles, que ceux à venir.

Ils vous permettront de réaliser pourquoi la Tenuta Argentiera fait maintenant partie du TOP 5 des meilleurs producteurs de l'appellation Bolgheri avec Sassicaia, Ornellaia,  Guado al Tasso et Le Macchiole.


Poggio ai Ginepri Bianco, Toscane IGT, 2017, Italie, 21,60$

C'est le millésime que l'on retrouve actuellement dans certaines succursales.

Les bons vins blancs de Toscane ne courent pas les rues. Celui-ci est un assemblage de 80% Vermentino et de 20% Sauvignon Blanc. Son élaboration nécessite une macération préfermentaire à basse température, une fermentation en cuve inox thermo-régulées, ainsi qu'un élevage de 3 mois en cuve. 

Les raisins proviennent de vignes plantées avec une exposition ouest, à une densité de 6,500 pieds à l'hectare, à une altitude variant entre 80 à 100 mètres.

Robe jaune clair avec quelques reflets verts; bouquet aromatique composé de notes florales, d'agrumes, de citron, avec une pointe d'abricot; frais en bouche, il développe un certain volume en milieu de parcours, avant de se terminer sur une subtile impression saline; pour l'apéro ou pour la table; très chic! 

Inventaire: au 23 mai 2019, dans 34 succursales du Québec.


Il en reste peu en effet, mais il mérite qu'on le cherche un peu. Pour le prochain millésime, soit le 2018, une première commande est attendue en septembre prochain.

Millésime 2018:

La teinte de ce vin est ici un tantinet moins prononcée; les arômes constitués principalement sur les notes florales et d'agrumes inspirent la fraîcheur; un peu plus léger que son prédécesseur, mais non moins intéressant; si le 2017 conviendra avec certains plats à table, le 2018 est davantage destiné à l'apéro.



Poggio ai Ginepri signifie "La colline aux genévriers". Il s'agit du vin-phare de ce producteur. Ce millésime renferme 40% de Cabernet Sauvignon, 30% de Merlot, 20% Cabernet Franc et 10% de Petit Verdot.  

Chaque cépage est vinifié séparément puis assemblé par la suite. La moitié est gardée en cuves inox et l'autre est élevé pendant 8 mois en fûts usagés (de 2 et 3 ans) de 225 litres de chêne français et hongrois. 

Le millésime 2016 est celui qui est présentement disponible au Québec et il vient de recevoir 91 points de la part du Wine Advocate.

Drapé d'une robe rubis soutenu et violacé, ce vin distilles des parfums de framboise, de mûre et de fines herbes (aucun trace de bois à l'olfactif); les tanins sont bien présents mais très souples, créant une bouche fruité et veloutée; il fait également preuve de profondeur en finale avec ses saveurs de fruits noirs; pour le bœuf, le canard et l'agneau; à boire entre maintenant et les 3-4 prochaines années.

Inventaire: au 23 mai 2019, dans 72 succursales du Québec.

L'arrivée du millésime suivant est lui aussi prévu pour septembre.

Millésime 2017:

Fidèle à son millésime arbore une teinte à peine moins prononcé que dans le millésime précédent; il distille en plus  de ses belles notes fruitées, des arômes herbacées et de poivre blanc; il en découle une bouche fruitée empreinte de fraîcheur; un vin de style passablement droit qui se démarque par son indéniable finesse; il s'avérera très polyvalent à table; un achat, assurément.


Villa Donoratico, Bolgheri rosso, 2016, Italie, 34,00$

Le nom de ce vin rappelle que ce vignoble occupe une partie de l'ancienne et immense propriété féodale du même nom qui était la propriété de la famille Serristori de Florence. 

Il s'agit d'un assemblage de 4 cépages bordelais, soit 50% Cabernet Sauvignon, 30% Merlot, 15% Cabernet Franc et 5% Petit Verdot, vinifiés séparément en cuves inox pendant 20 à 25 jours. Après la conversion malolactique, le vin est élevé durant 14 mois en barriques de chêne français (92 points reçus du Wine Advocate).

Représentant un aussi bon rapport qualité/prix que le vin précédant, ce vin semble valoir 10-15$ de plus que son prix; doté d'une robe rubis soutenu aux pourtours quelque peu grenat, des arômes floraux, de fruits rouges et noirs et de fines épices boisées sont perçues à l'olfaction; il s'agit ici d'un vin avec de la souplesse, de la finesse, de la profondeur et de la longueur; digne du samedi soir.

Malheureusement il n'en reste que très peu et à ma connaissance, il n'y a pas de commande de prévue actuellement pour ce vin.

Inventaire: au 23 mai 2019, dans 5 succursales du Québec.

La dégustation s'est terminée par une verticale de 5 millésimes du vin haut de gamme de la maison, l'Argentiera, soit les 2011, 2013, 2014, 2015 et le 2016.

Je commenterai ci-après le millésime 2015 qui est celui qui est disponible à la SAQ, ainsi que le millésime 2016 qui arrivera au Québec en décembre prochain.

Ce vin est un assemblage composé de 50% Cabernet Sauvignon, 40% Merlot et de 10% Cabernet Franc.

Les raisins qui ont été utilisés pour élaborer ce vin sont une sélection des meilleures grappes du domaine, en provenance des vignobles ayant une altitude variant entre 180 et 200 mètres. Chaque cépage a été vinifié séparément. La macération et la fermentation se sont déroulées à température contrôlée (28-30° Celsius) en cuves inox pendant 25 à 30 jours. Il a ensuite été élevé pendant 18 mois en barriques de chêne français (Allier et Troncais), neuves pour la plupart.

95 points lui furent attribués par le Wine Spectator et 99 par James Suckling.

Ce vin est d'une qualité similaire au célèbre vin toscan Ornellaia; pourtant il ne coûte que le tiers du prix de ce dernier, sans être trois fois moins bon, vous me suivez?; 

Robe rubis très soutenu avec quels reflets grenat; la matière s'avère généreuse mais étonnamment souple et équilibrée  , dévoilant des tanins d'une belle souplesse;  un e bienvenue et légère amertume en finale lui permet de se marier avec bonheur à la nourriture; l'attendre 4-5 ans pour un max de plaisir est une bonne idée!

Inventaire: au 23 mai 2019, dans 104 succursales du Québec.

Le millésime 2016 (note de 97 points par le Wine Advocate) arrivera ici en décembre prochain.

Millésime 2016:

Déjà très charmeur, ce vin fera un malheur, c'est certain; robe rubis très foncé; arômes fruités ( cerise, framboise, mûre); souplesse, gourmandise, équilibre, tout y est; on l'attend quand même 4-5 ans au moins pour voir son potentiel; un candidat parfait pour la cave.



Suggestions de vins de la semaine:

Cette semaine, je vous recommande 5 bons vins (2 blancs et 3 rouges), en provenance de la France, l'Italie et de l'Espagne, dont les prix varient de 14,80$ à 25,65$.








Aucun commentaire:

Publier un commentaire