Google Translate

Bienvenue sur ce site GRATUIT et SANS PUBLICITÉ sur les bons vins du monde entier

Pour les amateurs de vin qui prennent leur plaisir au sérieux!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.



À propos de ce blogue | Qui sommes-nous? | L'auteur

Rechercher sur ce blogue

Boire du vin au resto: guide de survie

<b>Boire du vin au resto: guide de survie</b>

mercredi 20 juin 2018

Meia Encosta (blanc) Vinhos Borges, Dão, 2017, Portugal


Cépages: 50% Malvasia Fina, 30% Encruzado, 10% Bical, 10% Fernao Pires
Code #:   12332301
Prix:         10,45$
Alcool:    13%
Sucre:      3,4 gr/litre
Servir:     10° Celsius




Pour le côté historique, disons que ce sont les frères António et Francisco Borges, qui en 1884, ont fondé cette société dédiée au départ au commerce bancaire, ainsi qu'à la vente de billets de loterie et de tabac. C'est en 1891 que la production et la commercialisation de vins portugais vint se greffer aux activités en cours.

Misant dès le départ sur la qualité, les vins de Vinhos Borges connurent assez rapidement le succès, au Portugal en tout premier lieu, et ailleurs dans le monde par la suite. De nos jours, leurs produits sont exportés vers une cinquantaine de pays, répartis sur les cinq continents. 



Depuis 1998, Vinhos Borges fait désormais partie du Grupo JMV (José Maria Vieira SA), la plus grande entreprise de distribution du Portugal, permettant ainsi de contrôler tout le processus de production, depuis la plantation de la vigne, jusqu'à la livraison au consommateur.




Le vin blanc mentionné en titre qui a vu le jour en 1970, n'était jusqu'à tout récemment, uniquement disponible dans les SAQ Dépôt. Il s'est mérité une place grâce aux consommateurs, dans le très convoité répertoire des produits réguliers de la SAQ, en se qualifiant grâce au nouveau programme Pépinière.

Rappelons qu'il y a déjà 4 ans, j'avais encensé ce vin sur ce blogue, en le plaçant même dans la catégorie "Mes découvertes à petits prix". Il coûtait alors ... 12,00$. Voici comment je terminais mes commentaires qui se révélèrent prémonitoires: ''Pourquoi ce vin n'est-il pas un produit régulier dans toutes les succursales? Ce serait un gagnant à coup sûr."




Il est majoritairement élaboré avec un cépage dont la lointaine origine remonte à la Grèce et qui est très répandu sur tout le pourtour du bassin méditerranée, la Malvasia Fina. Celui-ci est assemblé avec trois cépages blancs autochtones du Portugal. Les vignes âgées de plus de 15 ans, poussent sur un sol granitique pauvre. Rendement raisonnable de 40hl/ha. Aucun bois, élevé sur lies en cuve inox pendant 4 mois.

Inventaire: au 20 juin 2018, dans 129 succursales du Québec.

 
Calmars sur la grille, riz pilaf, citron

Notes de dégustation:

Définitivement, du côté des vins blancs, l'un des meilleurs rapports qualité/prix maintenant disponible parmi les vins courants de la SAQ.

Un vin aux saveurs originales et distinctives; robe jaune paille; arômes frais et gourmands de pêche blanche et de citron, agrémentés de quelques notes florales; il procure une bouche d'une grande pureté, développant un certain volume en son milieu, ainsi qu'une finale des plus nette; pour l'apéro ou pour accompagner coquillages, crustacés, salades-repas, et les fromages doux; à découvrir si ce n'est pas déjà fait.


 




Aucun commentaire:

Publier un commentaire