Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Il n'y a pas de petites vidéos énervantes qui démarrent toutes seules, ni aucune publicité. Il est donc libre et indépendant de toutes influences externes. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, est membre de la FIJEV (Fédération Internationale des Journalistes et Écrivains des Vins et Spiritueux). Il ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher sur ce blogue

Article en vedette

<b>Votre vin a-t-il la gueule de bois?</b>

vendredi 6 avril 2018

Comment associer les bons vins aux bonnes circonstances


NOTE: Ce texte a aussi été publié le 5 avril 2018 dans le HuffPost Québec (voir ici).

Certains vins ont avantage à être bus  à des moments bien précis.

 


Mais tout d'abord, résumons quelques points importants favorisant la dégustation du vin. 

Vous les connaissez certainement, puisque je vous ai déjà fait part de ceci à plusieurs reprises. Mais peut être y en a-t-il parmi vous qui les ignorent car cette chronique attire régulièrement de nouveaux lecteurs.

Ainsi, l'un des tous premiers points à considérer est certes la température de service.




Un autre facteur aidant à maximiser le plaisir est, pour certains vins, l'oxygénation en carafe.




Si le vin accompagnera un plat bien précis, il importe que le vin choisi soit en harmonie avec celui-ci, c'est-à-dire qu'un bel accord mets/vin puisse se créer.




Il reste cependant un autre détail non négligeable à prendre en considération, soit la circonstance où le ou les vins seront dégustés.

Je ne suis d'ailleurs pas le premier à le dire. Pas plus tard que le 22 mars dernier, le très respecté chroniqueur vin du New York Times, Eric Azimov, nous le rappelait d'ailleurs (traduction libre): 


"Associer le vin à l'occasion est plus important que le prestige de la bouteille".

Choisir ses vins en fonction de l'ambiance, du nombre de personnes qui seront présentes et de la fonction à laquelle on les destine, va de soi. Je suis d'ailleurs persuadé que plusieurs d'entre vous le font déjà instinctivement. 

Afin d'illustrer ce propos, j'ai classé les 15 vins qui suivent selon 3 types de circonstances. 

Le nom de chacun de ces vins est un lien qui vous mènera, si vous le désirez, à une description des plus complètes, ainsi qu'à leur disponibilité dans les succursales de la SAQ.

Vous trouverez de même à la suite de cette nomenclature, un autre lien vous permettant de télécharger la liste de tous ces vins.

VB = vin blanc
VR = vin rouge

Vins pour ambiance décontractée

On retrouve généralement cette situation dans les cocktails où de nombreuses personnes discutent entre elles en se sustentant parfois de petites bouchées. Puisqu'il est alors plutôt difficile de se concentrer longuement sur le vin que l'on déguste, des vins légers, frais et qui se boivent facilement, conviennent alors tout à fait.




Chardonnay/Maccabeo, Bodegas Castano, 2016, Espagne, 14,40$ (VB)

Moschofilero, Domaine Spiroulos, Mantinia, 206, Grèce, 17,25$ (VB)

Otonal, Joven, Bodegas Olarra, Rioja, 2016, Espagne, 11,30$ (VR)

Tannat/Merlot, Est. Juanico, Canelones, 2016, Uruguay, 13,05$ (VR)

Beau Bonhomme, Nathalie Bonhomme, Jumilla, 2016, Espagne, 13,70$ (VR)



Vins pour la gastronomie

Les vins de cette catégorie ont pour principale qualité de se complaire en compagnie de nourriture. Ils sont habituellement un peu plus étoffés que les précédents et possèdent une structure bien définie. Tout comme il existe des mets de puissance variée, ces vins peuvent se décliner du plus léger au plus corsé.




Otto, Soave Classico, Azienda Agricola Prà, 2016, Italie, 19,15$ (VB)

Tradition, Château Viranel, Saint-Chinian, 2016, France, 19,40$ (VB)

La Chatellenie, Sancerre, Joseph Mellot, 2016, France, 26,70$ (VB)

Château de Nages, Vieilles Vignes, M. Gassier, Costières-de-Nîmes, 2015, France, 18,60$ (VR)

Graciano, Vina Ijalba, Rioja, 2015, Espagne, 21,50$ (VR)

Pinot Noir, Chanson père et fils, Bourgogne, 2014, France, 23,65$ (VR)

Pétales d'Osoyoos, Osoyoos Larose, Col.-Britannique, 2014, Canada, 28,10$ (VR)


Vins de dégustation (ou de méditation)

Ces vins bien sûr peuvent, comme les vins de gastronomie, s'inviter à votre table pour accompagner des plats leur convenant. Ils sont cependant un peu plus complexes et demandent ainsi une plus grande d'attention pour en saisir toutes les subtilités. Ils seront donc idéalement servis à un nombre de personnes plus restreint et qui ont un minimum d'intérêt pour le vin.





Aa, Assyrtiko/Athiri, Domaine Sigalas, Santorini, 2016, Grèce, 23,70$ (VB)

Terre d'Épices, Domaine de Grangeneuve, Grignan-les-Adhémar, 2014, France, 24,55$ (VR)

Vina Real, Gran Reserva, CVNE, Rioja, 2011, Espagne, 36,00$ (VR)

Pour dédramatiser quelque peu ce qui précède, mentionnons qu'il existe des vins de la première catégorie qui sont en mesure de faire partie de la seconde, comme certains vins de la seconde (mais plus rarement) qui peuvent être servis dans une ambiance décontractée.

De même, vous n'irez pas en enfer si vous servez un vin de la troisième catégorie dans un cocktail, mais attendez-vous à ce que les belles qualités de celui-ci passent sous le radar pour la majorité des personnes.

Rappelez-vous que déguster un bon vin, c'est bien. Le déguster au bon moment, c'est encore mieux!


Télécharger cette liste



Aucun commentaire:

Publier un commentaire