Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Souvent imité, mais jamais égalé!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.



À propos de ce blogue | Qui sommes-nous? | L'auteur

Rechercher sur ce blogue

Article en vedette

<b>Les 10 Commandements du Vin</b>

vendredi 10 mars 2017

Chenin Blanc, Secateurs, A. Badenhorst, Swartland, 2016, Afrique du Sud


Cépage:  100% Chenin blanc
Code #:   12135092
Prix:         17,30
Alcool:     14%
Sucre:      3,1 g/litre
Servir:     10° Celsius


Il y a un an, lorsque j'ai décrit le millésime 2014, j'avais souhaité que le maître de chai réussisse à diminuer la teneur en sucre résiduel et en augmente un peu la fraîcheur (voir ici). Avec ce 2016, la qualité qui était déjà très bonne, vient d'augmenter. 

De 3, 7 grammes /litre pour les millésimes 2014 et 2014, la teneur en sucre résiduel est passé à 3,1 avec le présent millésime.

Bonne nouvelle de même du côté du prix car celui-ci était de 18,05$ pour le 2014, 19,95$ pour le 2015, et maintenant de 17,30$ pour le 2016. Un excellent rapport qualité/prix, donc.


Les raisins pour élaborer ce vin proviennent de différents vignobles, pour la plupart de vieilles vignes de Chenin Blanc plantées dans les années 60. Elles sont taillées en buisson et donnent naturellement de faibles rendement, soit 30 hl/ha environ.

Les vendanges se poursuivant 10 jours, on ajoute quotidiennement du jus frais dans la cuve où la fermentation a débuté plus tôt, se poursuivant pendant 20 jours au total. Une partie de la production fermente également dans des fûts de chêne français usagés. Le vin repose sur ses lies durant 7 mois avec un bâtonnage occasionnel.

Disponibilité: au 10 mars 2017, dans 167 succursales du Québec.

(Bonne nouvelle: ce vin de spécialité passe maintenant dans la catégorie des achats continus)


Crab cake, coulis épicé aux poivrons rouges, salade


Notes de dégustation:
 
La robe de ce vin est jaune doré clair et à l'olfactif on perçoit des notes d'agrumes, de citron-vert et de pêche; la bouche est soutenue et souple, légèrement grasse en son milieu et assez longue;  impression de calcaire fin en arrière-plan des saveurs mûres et fruitées; plus équilibré et frais selon moi que les millésimes précédents; à consommer sur des volailles en sauce blanche et crémeuse, des crustacés et des fruits de mer (langoustines, crabe, homard, pétoncles), et des fromages à pâte demi-ferme et à croûte naturelle comme les Tommes.



  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire