Google Translate

Bienvenue à l'un des rares sites francophones d'information sur les vins de qualité du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>À quelle catégorie de buveurs de vin appartenez-vous?</b>

jeudi 10 novembre 2016

Du vin et des huîtres


NOTE: Ce texte a aussi été publié le 10 novembre 2016 dans le Huffington Post Québec (voir ici).

Bien que l'humanité se régale de ce bivalve depuis plus de 5,000 ans, les possibilités de les accompagner adéquatement de bons vins n'ont jamais été meilleures que de nos jours.

Cueillies sur les bancs naturels de l'océan, les hommes du néolithique en consommaient déjà. 

Dans la ville d'Athènes, berceau de la démocratie, la coquille de l'huître (ostreidae en grec) servait de bulletin de vote pour bannir un citoyen dont on souhaitait l'exil. Le mot ostracisme en est issu.

Les Grecs donnaient aux huîtres une valeur aphrodisiaque car selon leur mythologie, Aphrodite la déesse de l'amour, sortit de la mer à dos d'huîtres, afin de donner naissance à son fils Éros.

Les huîtres contenant des vitamines et des minéraux  et contribuant ainsi à une bonne santé  générale, celles-ci ne peuvent évidemment pas nuire à la performance amoureuse. Le célèbre Casanova y croyait puisqu'il en engouffrait quelques douzaines avant chacun de ses repas.

Les Romains, non seulement en consommaient, mais en faisaient aussi la culture et le commerce.

Bien que les huîtres puissent être consommées à l'année, celles-ci sont plus charnues de septembre à avril car de mai en août, leur période de reproduction, celles-ci sont plus laiteuses. C'est donc dire que la saison bat son plein présentement.

 
On compte plus d'une centaine de variétés d'huîtres, réparties un peu partout dans le monde. Uniquement sur la côte est de l'Amérique du Nord, il en existe une trentaine.

N'imitez pas ce mollusque en "vous fermant" à l'idée de savourer ces perles de la mer!

Afin de vous assurer de leur fraîcheur, il est en général préférable de les acheter le plus près possible du moment de leur consommation, idéalement chez un poissonnier réputé.

Une mise en garde

L'ouverture de l'huître demande un peu de pratique. Il faut d'abord avoir sous la main un couteau spécialement conçu à cet effet que l'on tient près de sa pointe. Il s'agit de trouver la petite ouverture sur le bord de la coquille et d'y insérer la pointe du couteau par un mouvement de torsion (et non de poussée). On soulève la coquille supérieure en tournant gèrement vers l'extérieur la main qui tient l'huître, une fois que le couteau y a pénétré.

Je ne serais trop vous conseiller de mettre un linge plié au fond de votre main qui tient l'huître afin de vous protéger la main. Les urgences des hôpitaux reçoivent de nombreuses personnes, spécialement durant l'automne, que sont sont blessées en s'y prenant de la mauvaise façon.

Cette petite vidéo de 2 minutes vous indiquera comment procéder.


Il existe plusieurs recettes pour apprêter les huîtres que vous pourrez trouver facilement et rapidement sur l'internet. Mais pour les apprécier à leur juste valeur, les puristes dont je fais partie, préféreront les déguster nature, avec en option, quelques gouttes de jus de citron.


Et le vin?

Je ne peux pour ma part imaginer  savourer des huîtres sans que celles-ci ne soient accompagnées d'un ou de plusieurs vins blancs. Pourquoi blancs? Parce que l'expérience démontre que ce qui sort de l'eau s'harmonise habituellement mieux avec le vin blanc. 

De plus, les huîtres étant riches en iode, ce sont les vins blancs aux arômes de bord de mer, qui créent les mariages les plus naturels et les plus heureux.  Et que dire des vins blancs, (tranquilles ou effervescents) procurant une impression saline en bouche, rappelant le sel de l'océan!

J'ai récemment été invité par un ami à un party d'huîtres tenu à son domicile avec de nombreuses personnes. J'ai eu l'agréable tâche de sélectionner les vins pour cette circonstance. L'expérience ayant été concluante, je vous en fais donc part ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire