Google Translate

Bienvenue sur ce site GRATUIT et SANS PUBLICITÉ sur les bons vins du monde entier

Pour les amateurs de vin qui prennent leur plaisir au sérieux!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.



À propos de ce blogue | Qui sommes-nous? | L'auteur

Rechercher sur ce blogue

Selon un œnologue et consultant de réputation mondiale

<b>Les 6 ennemis du vin de terroir selon Alberto Antonini</b>

samedi 4 mai 2019

Le grand retour du Château Villerambert Julien au Québec!


Ceci rappellera de bons souvenirs à ceux et celles qui fréquentent les succursales de la SAQ depuis plus de 10 ans. Pour les autres, il s'agira d'une belle découverte.


Château Villerambert Julien, Cuvée Opéra, Vignobles Bonfils, Languedoc, Minervois, 2016, France

Cépages:   45% Syrah, 37% Grenache, 15% Carignan, 3% Mourvèdre
Code #:      13911145
Prix:           15,00$
Alcool:      13,5% 
Sucre:        2,2 gr/litre 
Servir:       16° Celsius 
Carafe:      15-20 min.
À boire:     2019-2022

Provenance: dégusté avec le producteur



Vignerons de père en fils depuis 1870, Jean-Michel Bonfils et ses trois fils, Olivier, Laurent et Jérôme, sont aujourd’hui à la tête des Vignobles Bonfils, le plus grand propriétaire du Languedoc-Roussillon.





Jérôme veille sur le vignoble, Olivier s'occupe des vinifications, alors que Laurent a la charge de l'administration et des ventes (France et à l'étranger).

La maison possède en effet plus de 1,800 hectares de vignes répartis dans 19 châteaux et domaines du Languedoc, ainsi que 3 châteaux dans le bordelais. Le chiffre d'affaires en 2012 a atteint 53 millions d'euros, 45% ayant été réalisés à l'export.


Cliquez deux fois pour agrandir

Notons que le Château Villerambert Julien, autrefois propriété de la famille Julien, a été acheté en 2014 par la famille Bonfils. 

On retrouve sur ce domaine d'un seul tenant de 158 hectares, une imposante bastide du 16è siècle située en plein cœur du vignoble. Sa géologie est très variée et rare puisqu'elle est constituée de 11 types de sols, situés entre 190 et 260 mètres d'altitude.

On retrouve près de ces lieux une célèbre carrière de marbre rose utilisa entres autres pour la construction du Grand Trianon au château de Versailles. Le marbre des escaliers et des colonnes de l'opéra Garnier à Paris provient également de cette carrière, d'où le nom de la cuvée mentionné en rubrique.



Les raisins qui servent à l'élaboration de ce vin ont été cueillis de nuit. Ils macèrent de 4 à 6 semaines avec remises en suspension des lies. Le Grenache est élevé en cuve inox en milieu inerte, alors que la Syrah et le Carignan sont exposés à de micros apports en oxygène pour en exhaler le fruit.

La saga du Château Villerambert Julien

Ce vin a connu un vif succès au Québec puisque l'on en vendait des milliers de caisses chaque année, des années 90 jusqu'en 2013 où il perdit alors son référencement à la SAQ.

Pourquoi me demanderez-vous éliminer de la sorte un si bon vendeur? Ce vin avait semble-t-il un vilain défaut. Se vendant à l'époque 13,45$, il faisait mal paraître les nombreux vins de moindre qualité de l'époque qui se vendaient plus chers que celui-ci.

Certains l'ont peut être déjà oublié, mais la stratégie du monopole pour faire plus d'argent était celle de la montée en gamme. On diminuait l'offre des vins de moins de 15$ pour que les consommateurs choisissent des vins plus dispendieux (voir ici).



Il existait même un programme de formation destiné aux employés de vente nommé 4A+ dont l'objectif principal était de faire dépenser davantage les clients et où les employés affichant les meilleures performances recevaient des récompenses (cartes cadeau SAQ entre 100$ et 500$).



Dieu merci, tout ceci semble chose du passé. La SAQ est maintenant repartie à la chasse aux bons rapports qualité/prix. C'est pourquoi nous pouvons depuis mars 2019 profiter à nouveau des belles qualités de la cuvée Opéra. Alléluia!

Inventaire: au 4 mai 2019, dans 48 succursales du réseau.

(Encore un peu difficile à trouver mais il vaut la peine de le chercher)


Carré d'agneau aux fines herbes, légumes, sauce au porto

Notes de dégustation:

Encore plus fin et élégant que dans mon souvenir.

Ce vin nous propose une robe rouge rubis agrémentée de reflets violets, ainsi que jolis arômes floraux et des notes de fruits des champs mûrs (fraise, framboise) et de fines herbes; un vin plus léger et frais en bouche à ce que l'on pourrait s'attendre, le rendant facile et agréable à boire; les tanins très souples lui donne de la polyvalence à table; légère petite amertume en finale procurant une belle fraîcheur; pour les grillades de viandes  grillées (porc, agneau, bœuf) et les fromages doux et moyennement relevés.







Aucun commentaire:

Publier un commentaire