Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Il n'y a pas de petites vidéos énervantes qui démarrent toutes seules, ni aucune publicité. Il est donc libre et indépendant de toutes influences externes. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.

« Le principal fléau de l’humanité n’est pas l’ignorance, mais le refus de savoir. » Simone de Beauvoir



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher sur ce blogue

lundi 4 juin 2018

Frank Potts, Bleasdale Vineyards, Langhorne Creek, 2014, Australie


Cépages:    61% Cabernet Sauvignon, 18% Malbec, 9% Merlot, 8% Petit Verdot, 4% Cabernet Franc
Code #:       13531169
Prix:            20,25$

Alcool:       14%
Sucre:         2,2 g/litre
Servir:        16-17° Celsius
Carafe:       15-20 min.


Le domaine de Bleasdale, le premier à avoir vu le jour dans la région de Longhorne Creek, a été fondé en 1850 par l'Anglais Frank Potts qui s'engagea dès l'âge de 9 ans comme aide-artificier pour la Royal Navy.

En 1836, à 17 ans, il s'établit en Australie, au tout début de la colonie, où il y construit des maisons et ensuite des bateaux pendant 14 ans. Il fonde à 31 ans son domaine viticole situé à 60 kilomètres au sud-est de la ville d'Adélaïde. Un vrai entrepreneur, quoi!



168 ans et 6 générations plus tard, le répertoire de la maison comprend pas moins de 30 vins (tranquilles, mousseux et fortifiés) répartis en 7 gammes distinctes. Celui-ci est le seul à ma connaissance à être référencé au Québec.

En 2018, leur œnologue Paul Hotker reçoit du critique australien bien connu James Halliday, le titre de maître de chai (wine maker) de l'année.


Le vin mentionné en titre a été élevé 12 mois en fûts de chêne français, dont un tiers de neufs.

Inventaire: au 4 juin 2018, dans 58 succursales du Québec.

(Vin de spécialité disponible en quantité limitée)


Cuisse de canard confite, salade de quinoa


Notes de dégustation:

Pas de doute, vous en aurez pour votre argent, car ce vin est vendu autour de 34$ à la propriété. Il déboulonne également le mythe que tous les vins rouges australiens sont trop lourds et trop boisés.

Belle robe rubis soutenu qui a commencé à évoluer; effluves de framboise, de cerise noire, de mûre, d'épices douces avec une pointe de vanille; jolies saveurs de fruits rouges et noirs un peu acidulés en bouche; un peu de notes mentholées en finale pour un brin de fraîcheur; bâti sur la finesse plutôt que sur la puissance, ce vin des plus équilibré se mariera avec grande variété de plats; on peut aussi le conserver 5-6 ans en cave, si le coeur vous en dit.







Aucun commentaire:

Publier un commentaire