Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.


À propos de ce blogue | Qui sommes-nous? | L'auteur

Rechercher sur ce blogue

mardi 11 juillet 2017

Cour-Cheverny, Vieilles Vignes, Benoît Daridan, Val de Loire, 2014, France


Cépage:    100% Romorantin
Code #:    11953325
Prix:          25,00$
Alcool:     12%
Sucre:      1,7 gr/l
Servir:     10-12° Celsius
Carafe:    15 min.




Il n'y a à ma connaissance que dans l'appellation Cour-Cheverny en Val de Loire que l'on retrouve du Romorantin, une soixantaine d'hectares environ.  Pour en apprendre un peu plus sur celui-ci, ainsi que pour voir le bon de commande original de François 1ier datant de 1518, lisez ceci.

Après avoir pris de l'expérience en France, en Espagne et en Nouvelle-Zélande, Benoît Daridan, 7è génération de vignerons de sa famille, reprend en 2001 le domaine familial de 15 hectares, avantageusement situé entre les châteaux de Chambord et celui de Cheverny.


4 générations de la famille Daridan

En sus de quelques vins de pays et de vins de France, la maison élabore 3 cuvées en AOC Cheverny, soit 1 vin blanc, 1 vin rosé et 1 vin rouge, 1 vin blanc en AOC Cour-Cheverny.  Le vin mentionné en titre est le seul à date à être disponible au Québec. Celui-ci provient d'une parcelle de 2 hectares de vignes de Romorantin âgées de plus de 50 ans. 

Ces vignes poussent sur des sols argilo-siliceux dont on exige qu'un rendement de 40 hl/ha. Après les vendanges manuelles, les raisins fermentent à l'aide des levures indigènes en cuves inox, suivi de la fermentation malolactique. Le vin est élevé durant 12 mois, dont 30% en fût de chêne de 3 à 6 vins pendant trois mois.

Inventaire: au 11 juillet 2017, dans 52 succursales du réseau.

(Vin de spécialité, disponible en quantité limitée)


Risotto au crabe et ses petits légumes


Notes de dégustation:

Voilà une expression un peu différente du Romorantin, sans doute le résultat de la partie élevée brièvement sous bois; cela ajoute un peu de corps et de structure au vin; robe jaune claire; beaux et attirants arômes de fleurs blanches, de citron de miel, de vanille, ainsi qu'une pointe de calcaire; la bouche est tout aussi délicieuse, souple et équilibrée; dotée d'une belle finale et d'une bonne longueur, ce vin mérite d'accompagner vos plats les plus raffinés; poissons, crustacés, légumes et volailles légèrement crémées sont à essayer en tout premier lieu; peut se conserver en cave au moins pour les 4-5 prochaines années; prix raisonnable compte tenu de la qualité et de la rareté du produit.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire