Google Translate

Bienvenue sur ce site GRATUIT et SANS PUBLICITÉ sur les bons vins du monde entier

Pour les amateurs de vin qui prennent leur plaisir au sérieux!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.



À propos de ce blogue | Qui sommes-nous? | L'auteur

Rechercher sur ce blogue

mardi 18 novembre 2014

Gran Lurton, Cabernet Sauvignon, Bodega Piedra Niegra, Vallée de Uco, 2009, Argentine


Cépages:  85% Cabernet Sauvignon et 15 % Malbec
Code #:    11375596
Prix:          24,20$
Servir:     17° Celsius

Représentant la 5è génération de viticulteurs présents à Bordeaux depuis 1897, François Lurton possède aujourd'hui des vignobles aux quatre coins de la planète, dont celui en Argentine, la Bodega Piedra Negra, qu'il démarra en 1992 dans la vallée de Uco, au pied de la Cordillères des Andes. Ce domaine produit maintenant une quinzaine de vins dont celui mentionné en titre qui est certainement l'un de ses plus achevés.

Source: www.francoislurton.com
Il faut dire premièrement que le Cabernet Sauvignon qui pousse sur le sol désertique de sable volcanique et de graves produit un vin plus fin que ce à quoi on est est habitué de trouver en Amérique du Sud. On y ajoute avec raison 15% de Malbec pour lui donner un air davantage argentin. Ces deux cépages semblent s'entendre ici comme larrons en foire pour notre plus grand bonheur. 

On a élevé ce vin pendant 14 mois en barriques de chêne français, neuves pour la moitié, et d'un second usage pour le reste.

Bavette de bison sauce béarnaise
Nul besoin de vous dire que ce vin a déjà remporté (et remportera assurément) de nombreux prix de par le monde.

Notes de dégustation:

De couleur rouge rubis foncé, ce vin exhale des arômes d'épices, de mûre, de cassis, de tabac et de vanille. On a ici un vin encore jeune, moyennement corsé, dont la matière tannique est déjà passablement fondue et soyeuse, bien que 3 à 5 années supplémentaires d’affinage en bouteilles l'amèneront à un degré d'harmonie supérieur. L'équilibre demeure présent et la bouche souple relève une amertume en finale lorsque bue sans nourriture. Une belle bouteille recelant un très bon potentiel, à prix d'aubaine. Si vous le buvez bientôt, réservez-lui votre prochain steak saignant cuit au BBQ.

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire