Google Translate

Bienvenue sur ce site GRATUIT et SANS PUBLICITÉ sur les bons vins du monde entier

Pour les amateurs de vin qui prennent leur plaisir au sérieux!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.



À propos de ce blogue | Qui sommes-nous? | L'auteur

Rechercher sur ce blogue

Observez-vous les 10 Commandements du Vin?

<b>Comment identifier les vins trafiqués?</b>

mardi 1 avril 2014

DOMAINE TOURNON, MATHILDA, VICTORIAN SHIRAZ, M. CHAPOUTIER, 2010, AUSTRALIE


Cépage:  100% Syrah
Code #:   11890846
Prix:        21,15$
Servir:     16° Celsius
Carafer:   20 min.

Le domaine M. Chapoutier (le M est pour "Marius", le fils du fondateur de cette maison, Polydor Chapoutier) a vu le jour en 1808 dans la région de la Côte-du-Rhône où il produit plusieurs vins réputés et connus mondialement, tels des vin d'appellation Hermitage et Côte-Rôtie. On y pratique soit la culture agrobiologique, soit la culture biodynamique.

La devise familiale est "Fac et spera"  (Fais et espère). Michel Chapoutier, à la tête du vignoble depuis 1989, fait partie de la septième génération de vignerons. Toujours à la recherche de nouveaux terroirs prometteurs, celui-ci a aussi acquis des vignobles en Alsace, au Portugal, ainsi qu'en Australie.

C'est dans cet esprit qu'il acheta un vignoble dans les pyrénées australiennes, le domaine Tournon. Le vin d'aujourd'hui est élaboré avec de la Syrah, un cépage que la maison Chapoutier connaît bien. Les raisins sont cueillis à maturité en évitant la surmaturation. Le vin est entièrement élevé en cuves béton et inox et mis en bouteille 12 mois plus tard. 

Notes de dégustation:

Le vin se présente avec une robe rouge rubis foncé avec de très légers reflets violets. Il embaume les narines de ses effluves fruitées (framboise, prune, raisins secs) florales (violette) entremêlés de notes épicées (anis, poivre) et minérales (calcaire). Ce qui surprend au premier abord est la grande souplesse de ce vin ne trahissant ainsi nullement son origine. La bouche par la suite devient légèrement grasse et s'étire doucement et longuement créant une délicieuse finale des plus réussies. Déjà épanoui, il devrait tenir la route encore  2 à 4 ans. Digne de votre samedi soir sur une viande rôtie et raffinée (agneau, pintade dinde aux marrons, etc.).



Aucun commentaire:

Publier un commentaire