Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>Les 5 écoles de pensée pour la production du vin</b>

mercredi 25 mai 2016

La Pucelle de Romorantin, Henry et Sébastien Marionnet, Val de Loire, 2013, France


Cépage:   100% Romorantin
Code #:   12825798
Prix:         31,50$
Alcool:     11,5%
Sucre:      1,3 g/litre
Servir:     10-12° Celsius
Carafe:    20 min

On ne trouve plus le cépage Romorantin que dans le département de Loir-et-Cher en Val de Loire. Il avait été commandé par François 1ier au 16è siècle. Vous pourrez voir le bon de commande original ici.

La maison Marionnet a acquis en 1998 une parcelle de 0,36 hectare de vieilles vignes de Romorantin: :"Ces vignes ont été plantées entre 1800 et 1850, à partir des sarments prélevés sur une des vignes plantées à la demande de François 1er, en quelques sortes, ces vignes sont les petites filles de celles de François 1er. Elles ont dans leurs gènes cette faculté de résister au phylloxéra, maladie de la vigne qui sévit toujours. Ce sont ces vignes qui produisent sur mon domaine de la Charmoise notre cuvée Provignage, sans ajout de soufre, le même vin que François 1er buvait."

Puisque ces vignes peuvent vivre environ 150 ans, elles ont donné ensuite d’autres plants qui vécurent 150 ans puis furent transmis à la vigne de Henry Marionnet vieille de 200 ans (3è génération).

Les Marionnet se sont servis d'une terre inutilisée à côte de la vieille vigne et y ont planté en 2007 de vieux sarments de Romorantin sans les greffer, tout comme les vieilles  vignes. Ces plants sont restés vierges, et n'ont pas été accouplés à un porte-greffe américain, tout comme leur mère d'ailleurs, qui était restée pure. On ne pouvait lui trouver meilleur nom que La Pucelle de Romorantin.

Ce vin a été élevé pendant 8 mois en cuves inox. Il est vendu 17 euros en France (25$ CAN) mais les stocks sont épuisés. Au Québec, au moment de cette publication, 16 succursales en avaient encore (voir ici). 

Filets de perchaude, zestes de citron-vert, câpres

Notes de dégustation:

Bon sang ne saurait mentir! Un vin issu de jeunes vignes de 6 ans mais qui témoignent déjà de la race de sa lignée; robe jaune pâle et et effluves de chèvrefeuille, de citron, de miel et de calcaire; le niveau d'acidité est assez élevé procurant une bouche fraîche et vive; légèrement gras en milieu de bouche et assez longue finale; peut durer 6 à 8 ans; si on le consommer jeune, ce vin bénéficiera d'un bref passage en carafe;  à consommer avec des poissons grillés, des crustacés, des viandes blanches, des plats de légumes et du fromage de chèvre; un vin historique. 



 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire