Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>Savez-vous reconnaître un vin bouchonné?</b>

mercredi 25 mai 2016

Bon de commande original de François 1ier pour des plants de "Romorantin"



Source :
www.ecolebuissionnieredebacchus.fr
On a trouvé pour vous aux Archives Nationales de France, le bon de commande original utilisé en l'an de grâce 1518 par François 1ier pour 80,000 pieds de "complans de Beaune".

Ce cépage bourguignon, aujourd'hui disparu de la Bourgogne, fut planté par le roi près du domicile familial près de la ville de Romorantin, d'où il tiendra son nom, puis au domaine royal, le Château de Chambord. On ne le trouve plus de nos jours qu'à cet endroit, soit dans l'appellation Cour-Cheverny, en Val de Loire.

On ne connaît pas le nom qu'il portait alors qu'il prospérait près de la ville de Beaune en Bourgogne. D’après certaines analyses génétiques, on pense que le  Romorantin serait le fruit d’un croisement entre le Pinot Noir et le Gouais Blanc (comme le chardonnay).

Un gros merci à François 1ier pour cette commande qui, sans le savoir, sauva ce cépage de l'extinction. 


Ah oui, c'est du vieux français!

En voici une adaptation:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire