Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>Les 5 conditions essentielles pour avoir un bon millésime</b>

jeudi 17 mars 2011

ÉDITORIAL #3: Surprise! L'apprentissage du vin n'est pas linéaire


Nous sommes habitués depuis notre enfance, pour la plupart des choses que nous avons apprises, à acquérir et développer nos connaissances de manière systématique, c’est-à-dire par une suite d’étapes logiques et progressives. Ceci est vrai pour la plupart des domaines de connaissances ou de développements d’aptitudes. Par exemple, une personne désirant développer ses habiletés pour le patinage artistique commencera par apprendre des figures simples avant de s’attaquer à d’autres plus complexes et risquées comme le triple axel.

De même, une autre s’intéressant aux mathématiques devra absolument acquérir des connaissances de base (addition, soustraction, etc.) avant d’étudier l’algèbre et poursuivre ensuite vers le calcul différentiel et intégral. Je qualifie pour ma part de linéaire ce type d’apprentissage. Telle une droite que l’on parcourt de la gauche vers la droite, certaines connaissances doivent être acquises en premier lieu (point A vers la gauche) avant de poursuivre vers la droite vers celles qui suivent (points B et C).
 
Mes réflexions personnelles m’ont récemment amené à conclure que le domaine du vin échappe en bonne partie à cette règle. Il m’était parfois arrivé d’acceuillir à nos dégustations de Grands Vins quelques personnes qui n’avaient pas suivi auparavant notre cours de base et qui en retiraient malgré tout beaucoup de connaissances et de plaisir. Celles-ci décidaient par la suite, grâce à la piqure des Grands Vins, de poursuivre leur apprentissage en s’inscrivant à notre Cours d’Initiation à la Dégustation du Vin. J’ai alors compris que l’apprentissage du vin n’est pas comparable à une droite (linéaire) mais plutôt à un cercle (circulaire). Imaginons l’apprentissage du vin sous la forme d’un cercle et où chaque degré représente une connaissance de base différente de ce domaine.

Selon ma théorie, il n’est pas indispensable de débuter absolument son apprentissage par une connaisance de base quelconque afin d’acquérir la suivante. Ainsi l’intérêt initial de certaines personnes sera ainsi stimulé par la lecture d’un livre sur ce sujet; le désir d’en apprendre davantage sur les différents cépages sera l’élément déclencheur pour certains autres; le désir d’harmoniser les bons vins avec les bons plats amorcera le processus de la découverte pour un certain nombre; la dégustation par hasard d’un vin exceptionnel sera le catalyseur pour d’autres et ainsi de suite.
 
Cela m’amena à réaliser que l’on peut débuter son apprentissage oenologique par n’importe quel endroit sur le cercle; l’important n’est pas le point de départ mais de faire complètement le tour du cercle, soit d’acquérir toutes les connaissances de base requises pour une compréhension globale et entière. Comme quoi il est parfois utile de tourner en rond!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire