Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>Savez-vous reconnaître un vin bouchonné?</b>

vendredi 26 mai 2017

20 rosés pour tous les goûts et tous les budgets


NOTE: Ce billet a aussi été publié dans le HuffPost Québec, le 25 mai 2017 (voir ici).

Il fait de plus en plus soif, ne trouvez-vous pas? Afin de l'étancher, vous devriez pouvoir trouver quelques vins rosés qui vous plairont parmi la vingtaine qui suivent.

Loin d'être un vin insipide ou de second ordre, les vins rosés bien élaborés demandent des connaissances spécifiques ainsi qu'une grande maîtrise de la part de leurs producteurs. 


Ce type de vin, dont l'origine remonterait à l'Antiquité, est de plus en plus prisé dans le monde entier. Même le Mexique est de la partie!

Mais ce n'est rien comparé à l’engouement que ces vins connaissent en France depuis quelques années. Un Français consomme en moyenne 23 bouteilles de vin rosé par année. Nos cousins ont compris que le rosé n'est pas seulement agréable sur le bord d'une piscine, mais que certains sont délicieux à table, permettant des accords qui sortent de l'ordinaire.


En fait la France est le plus grand producteur mondial de vin rosé, représentant 28% de ce qui se consomme dans le monde. 

39% de la production française vient de la Provence, région viticole où 90% des vins produits sont des vins rosés.

Même si cela vous paraîtra un peu surprenant, cette couleur est la deuxième la plus consommée en France après le rouge, le blanc passant à la troisième position.


Les lecteurs friands de statistiques pourront retrouver celles mentionnées ci-dessus, ainsi que plusieurs autres, sur le site internet du magazine du Bureau Veritas, leader mondial dans l'évaluation de la conformité et la certification.

Au Québec, on aime ça aussi

La consommation de vins rosés est en nette progression dans la Belle Province, tendance qui s'est accentuée depuis les cinq dernières années, sans toutefois rejoindre celle des consommateurs français.

Contrairement à ces derniers toutefois, les Québécois ont encore tendance à consommer le vin rosé presque uniquement à l'arrivée de l'été. On ne peut guère les blâmer, puisqu'on ne retrouve encore au Québec qu'une minime quantité de vins rosés en dehors de la période allant de la mi-mai à la mi-septembre.

Cette illustration intitulée « Du rosé, jour et nuit »
est une création de Marie-Claude Journault
Voir son site internet: mcjournault.com

Ainsi, le répertoire général de notre seul caviste attitré qui compte environ 1,100 produits, ne renferme qu'une trentaine de vins rosés, en théorie disponibles à l'année. Passons sous silence que certains d'entre eux ont été importés en vrac (sans mention à cet effet), ou ne conviennent pas à des personnes diabétiques compte tenu de leur teneur en sucre

À l'inverse de plusieurs pays, il est ainsi plutôt difficile de trouver au Québec un bon rosé à Noël ou à Pâques

Au moment d'écrire ces lignes, on dénombrait environ 160 rosés répartis inégalement entre les succursales et on en attend autant d'ici la fin juin.

Quels rosés boire?

Et bien cela dépend  de vos attentes, de votre budget ... et des circonstances!

C'est pourquoi j'ai divisé mes 20 suggestions de vins rosés (parmi ceux disponibles présentement), en deux galeries de photos distinctes.

Pour le moment on peut trouver tous ces vins raisonnablement facilement dans le réseau québécois. Cette sélection a été effectuée parmi les dizaines de vins rosés que j'ai eu le loisir de déguster depuis le début de la présente année.

Quelques uns d'entre eux, comme vous pourrez le constater, ne sont pas encore apparus sur les tablettes. Dan un tel cas, après la mention SAQ, j'ai indiqué "à venir".

La première galerie ravira les personnes à la recherche de bons vins rosés en bas de 15,00$.

Malgré leurs bas prix, plusieurs produits de cette catégorie surprennent par leur bonne tenue et leur qualité d'ensemble.

Il faut cependant être très vigilant ici. Plusieurs vins non retenus que j'ai dégustés dans cette catégorie de prix, sans être défectueux, ne sentent ni ne goûtent à peu près rien. Certains diront que 10-12$ c'est bien peu, mais c'est quand même trop si on a l'impression de ne boire que de l'eau légèrement colorée et un peu sucrée.






Dans la seconde galerie de photos, les prix varient entre 17$ et 26$ environ. Ils satisferont les personnes désirant un peu plus de profondeur et de longueur en bouche. 

Les vins rosés de cette catégorie sont en mesure de se joindre à vous à votre table, en compagnie de plusieurs de vos plats favoris






Merci de me lire à chaque semaine chers lecteurs et lectrices. N'oubliez pas de diffuser ce billet par l'entremise des différents comptes que vous avez sur les réseaux sociaux. Vos contacts vous en seront reconnaissants.

Bonnes dégustations!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire