Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>Boire du vin au resto: guide de survie</b>

jeudi 17 novembre 2016

15 vins que Donald Trump n'aimerait probablement pas


NOTE: Ce texte a aussi été publié le 17 novembre 2016 dans le Huffington Post Québec (voir ici).

Ne pas avoir l'esprit ouvert est selon moi un handicap. Puisque mes lecteurs n'en sont généralement pas affligés, voici 15 vins en provenance de larges horizons.

Il y a de fortes probabilités que le nouveau président des États-Unis, si on se fie à son discours privilégiant le protectionnisme, n'apprécie guère les vins qui suivront. En effet, ceux-ci sont des produits français, espagnols, italiens, chiliens et argentins.


Non pas qu'il n'y ait pas de bons vins américains, loin de là. Mais le hasard de cette sélection en a voulu ainsi, d'où ce titre qui n'a pour seule prétention que celle de vous faire sourire.

De plus, les prix plutôt abordables de ces vins, sont sans doute indignes d'un milliardaire de sa Trump...euh...de sa trempe!

Parmi les quelques centaines de vins que j'ai eu l'occasion de déguster cet automne, il y en quelques uns qui méritaient de vous être dévoilés, même brièvement, et que je ne voulais pas passer sous silence. Les voici donc.

Vin effervescent

Les bulles que je vous suggère cette semaine, ont le Val de Loire pour origine, plus précisément de l'appellation Saumur. Je vous invite donc à découvrir la Cuvée Élégance du Château de Beauregard, proposée à 23,00$ pile-poil.

Ce vin mousseux, élaboré selon la méthode traditionnelle (prise de mousse en bouteille), est un assemblage de 60% de Chenin Blanc, 30% de Chardonnay, et de 10% de Cabernet Franc. Sa bouche droite et fraîche, ainsi que sa finale légèrement saline, en fera un vin d'apéro idéal pour accompagner vos petites bouchées.


Vins blancs

Le cépage Pinot Gris donne des expressions bien différentes, dépendamment s'il est cultivé en Alsace, en Italie, ou en Argentine. 

Vous aurez un aperçu de ce qu'il peut donner dans ce dernier pays avec le Pinot Gris 2016 de la Bodega Piedra Negra. Ce domaine, situé dans la région de Mendoza, appartient au bien connu François Lurton. Agrumes mûrs sont au rendez-vous. Et  à 15,45$ (merci baisse de prix!), on ne saurait trop se plaindre.

Ce Chardonnay du Jura élevé durant 12 mois sans ouillage en fûts de chêne âgé vous fera sortir des sentiers battus. Le mode oxydatif de ce Chardonnay Tradition Les Parelles 2011 de la coopérative Juravinum, apporte des flaveurs de noix et d'amande à ce vin. Apprivoisez-le avec une coquille de fruits de mer à la crème. Prix raisonnable à 20,80$.


Si c'est le Sauvignon Blanc qui vous branche, vous raffolerez  de ce Pouilly-Fumé, Les Chailloux Silex, du domaine Chatelain, issu du très bon millésime 2015 et que l'on peut se procurer à 26,10$. Ses notes de citron et d'agrumes, ainsi que sa finale un peu saline, conviendront bien à vos crustacés.

Et puisque l'on parle de vin procurant une impression minérale, il faut que je vous mentionne ce Chablis Vigne de la Reine 2015 du Château de Maligny élaboré par la maison Jean Durup Père et Fils, dont le prix de détail est de 24,35$. Il s'agit d'un vin léger et délicat, issu d'un sol de marnes et de débris calcaires très riches en fossiles, qui n'attend plus que quelques huîtres nature pour vous dévoiler tous ses secrets.

 
Vins rouges

Débutons en douceur avec ce vin léger et un peu fluide. Il nous vient d'un domaine qui appartient au pilote de course italien de Formule 1, Jarno Trulli. Il se nomme Scià de la maison Podere Castorani qui est située dans la région des Pouilles en Italie. Du millésime 2014, il est constitué à 100% de Sangiovese et il est offert au prix de 13,30$.

Ne vous attendez pas ici à de grandes qualités, mais malgré son bas prix, il n'a cependant aucun défaut. Il est toutefois plus équilibré et beaucoup plus avantageux que certains vins d'épiceries importés en vrac, que l'on achète à l'aveugle puisque sans mention de producteurs, à des prix plus chers que celui-ci, et dont on vous bombarde de publicités pour vous convaincre qu'ils possèdent des qualités qu'ils n'ont malheureusement pas.


Élaboré majoritairement avec le cépage Castelão, le Perequita Reserva de la péninsule de Setùbal au Portugal propose un joli fruité, surtout si vous prenez la peine de légèrement le rafraîchir. Ce vin du millésime 2013 est élaboré par le célèbre œnologue José Maria da Fonseca. Son prix est est de 15,45$.

Poursuivons avec ce surprenant vin d'Argentine, là où quoiqu'on en pense, il n'y a pas uniquement du Malbec. La preuve, ce Cabernet Sauvignon Vida Organica 2015 de Mendoza, produit par la famille Zuccardi. Avec son bouquet passablement complexe de petits fruits rouges et noirs, d'épices et de poivre, sa bouche souple et sa finale sur le chocolat noir, ce vin vous en donne pas mal pour votre argent. Un vin bio pour 15,75$.


C'est maintenant au Portugal que nous nous dirigeons, soit dans la vallée du Douro, d'où nous arrive la version rouge du Vinha Grande Casa Ferreirinha 2013, proposée à 19,30$. Ses tanins sont très souples, voire bien fondus et un peu gras. Son assemblage comprend les 4 cépages rouges généralement utilisés pour le porto. Pour les plats de viandes rouges.

Faisons un saut jusqu'au Piémont en Italie, par le biais de la dégustation de ce Barbaresco Palas 2012 de Michele Chiarlo. Le cépage Nebbiolo s'exprime ici avec finesse et élégance et l'on retrouve dans son bouquet, outre les fines notes boisées et de douces épices, l'arôme typique de pétales de rose séchées. Bien sûr, il coûte 29,50$ mais sachez que sur les 27 vins de Barbaresco que compte le répertoire de la SAQ, celui-ci est le 4è moins cher. 


Demeurons dans le bassin méditerranéen et dirigeons nous dans la région viticole de la Rioja en Espagne. Vous pourrez y déguster La Montessa 2013, de la bodegas Palacios Remondo, du bien bon jus pour 20,75$. Élaboré de Grenache à 85% et de Tempranillo pour 15%, ce vin sera à son meilleur avec des viandes goûteuses et des fromages moyennement relevés.

C'est de la vallée de l'Aconcagua au Chili que nous vient ce Cabernet Sauvignon Arboleda 2014, un domaine qui représente un projet personnel d'Eduardo Chadwick, de la maison Errazuriz. Il déborde d'arômes et de saveurs de petits fruits rouges et ne procure donc aucune lourdeur, grâce surtout à ses tanins mûrs et très souples. Il renferme aussi 10% de Cabernet Franc et 5% de Syrah. À 19,45$, c'est un achat intéressant.

Pour un peu plus de complexité et de profondeur, c'est le Château Lagrave-Aubert 2009, un Castillon - Côtes de Bordeaux à 22,00$ qui vous les fournira avec ses arômes végétaux de sous-bois. Du même propriétaire que le Château La Couspaude, un St-Émilion Grand Cru,  ce vin, bien que déjà très bon, vous en donnera davantage si vous le conserver  4-5 ans dans votre réserve personnelle.


Demeurons encore un peu en France et découvrons un vin d'appellation Saint-Émilion Grand Cru, soit le Château Gaillard 2013 proposé à 31,00$. Bien sûr, cet assemblage de 70% Merlot et de 30% de Cabernet Franc vous en livrera bien davantage d'ici 3-4 ans. Je l'ai par contre récemment savouré sur un canard glacé à l'érable et il était tout à fait délicieux (le vin autant que le canard).

Nous terminerons cette sélection avec un vin chilien élaboré uniquement avec de la Syrah et cultivé en bio.  Il s'agit de la Syrah Kalfu 2014 de la maison Ventisquero, issu de la région d'Atacama et proposé à 25,55$. Aucune lourdeur, de la fraîcheur, et de jolis arômes de mûre et de violette. Tout à fait équilibré, ce vin offre et une belle longueur en prime.




Bonne dégustation!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire