Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>L’insaisissable minéralité dans le vin</b>

jeudi 19 mars 2015

Visite d'une cave à vin d'une grande valeur


Note: Ce texte a aussi été publié dans le Huffington Post Québec le 19 mars 2015 (voir ici).

Je vous invite à visiter avec moi une cave à vin qui renferme déjà environ 11,000 bouteilles, et qui en contiendra bientôt plus de 16,000.

Cette caverne aux trésors se trouve à l'hôtel Rive Gauche qui est établi à Beloeil sur la rive-sud de Montréal, plus précisément dans les entrailles de son bistro culinaire, Le Coureur des Bois.


Cet établissement quatre étoiles sis au 1810 de la rue Richelieu, face à la rivière du même nom, se situe à 3 minutes de la sortie 112 de l'autoroute 20, soit à peine une vingtaine de minutes de Montréal. C'est après avoir fait connaissance avec le directeur de la restauration et le sommelier attitré des lieux, Ian Purtell, lors d'une dégustation de vin, que celui-ci m'invita à venir voir cette cave hors du commun.

L'hôtel, rénové dernièrement, compte 22 chambres confortables. Un terrain adjacent permettra un éventuel agrandissement au besoin. L'endroit dispose de très nombreuses salles de toutes dimensions pour répondre aux besoins corporatifs, ainsi que pour les réceptions et les mariages.

Le bistro de l'établissement, le Coureur des Bois, qui est ouvert pour le petit déjeuner, ainsi que le midi et le soir, peut aussi être intégré sous forme de différents forfaits, pour la clientèle hôtelière, ainsi que celle des diverses réunions. Tout ceci est géré et administré par madame Marie-Josée Denis, la directrice générale.

Le souci de satisfaire les besoins de tous le types de clientèle se reflète également dans le bistro. Certaines parties du restaurant sont en fait des salles à manger privées mises à la disposition des différents groupes qui le fréquentent.


Un excellent chef aux fourneaux

Il serait quelque peu ridicule de posséder l'une des plus grande et belle cave à vin au Canada sans avoir une cuisine en mesure de la mettre en valeur.

Depuis 2009, le talentueux chef, Jean-François Méthot, s'occupe avec sa brigade, de la cuisine de cet établissement. Travaillant beaucoup avec des produits locaux et biologiques, celui-ci travaille de concert avec Ian Purtell, afin de s'assurer que les recettes s'harmonisent parfaitement aux vins proposés à la clientèle.

Du nouveau bientôt

Afin d'offrir à certains groupes de clients une expérience plus intime, des travaux se déroulaient dans une partie de la grande cuisine, lors de ma visite.

La nouvelle tendance semble-t-il, est de pouvoir manger dans une pièce grandement vitrée, laquelle permet de voir le chef et ses employés œuvrer dans la cuisine. Ceci sera, sur réservation, bientôt chose possible.


Un cellier appelé à grandir

Le propriétaire de cet établissement, Mathieu Duguay, s'est découvert il y a quelques années une passion pour le vin. Ayant entendu parler que le Bistro à Champlain, un resto de Sainte-Marguerite-du-Lac Masson réputé pour avoir la plus belle cave à vin du Québec était pour bientôt fermer suite à la retraite de M. Champlain Charest, son propriétaire, M. Duguay se donna comme objectif d'occuper cette place vacante.

Par l'entremise de la Société des alcools du Québec, on acheta d'ailleurs une partie de la cave à vin de M. Charest, dont certains vins rares, ainsi que plusieurs vins en grands formats difficiles à trouver. Le magazine Wine Spectator a déjà attribué à la cave à vin du Coureur des Bois, une mention "Best Award of Excellence" reçue par uniquement 900 restaurants dans le monde, dont seulement 10 au Québec.

Et si on descendait à la cave?

Vous voulez voir à quoi ressemble cette cave à vin? En voici une certaine partie.


Ceci est la partie originale de la cave à vin et qui a été rénovée récemment. Tous les détails ont été revus. Cet endroit est évidemment à atmosphère contrôlée, tant du point de vue de la température que de l'humidité. Les étagères conçues sur mesure, sont en bois dur torréfié.

On y retrouve évidemment de petits trésors, tels une verticale de Pétrus, le vin de Pomerol le plus recherché, ainsi de gros formats rares et impressionnants pour plusieurs autres vins.


Par exemple, en provenance de la cave de M. Champlain Charest, on aperçoit ci-dessus l'un des seuls 6 exemplaires en format de 6 litres, d'un Châteauneuf-du-Pape blanc du Château de Beaucastel à avoir été embouteillé en 2001. Lors de son récent passage dans cette cave, M. Perrin, le propriétaire de ce domaine fut très impressionné de revoir l'une de ses bouteilles et s'empressa de l'autographier.

Un nouvel objectif

Le prix du Wine Spectator que l'on convoite maintenant est le "Grand Award" une distinction que possèdent seulement 74 établissements dans le monde, dont 3 au Canada. Pour ce faire, il faut ajouter certains produits qui manquent actuellement.

Qu'à cela ne tienne, on décida d'agrandir la cave à vin à grands frais. On accède à cet espace additionnel et secret par une entrée dissimulée que j'ai promis de ne pas révéler. Voici tout de même à quoi ressemble ce nouvel espace.


Comme on peut le voir, on y a même installé un distributeur qui permet de servir un verre de bon vin aux visiteurs privilégiés. Cette dernière partie du cellier a été réalisée par la firme CellArt.

Cette cave à vin renferme présentement plus de 11,000 bouteilles. Lorsque remplie à capacité, on en retrouvera près de 16,000, en faisant ainsi l'une des plus belles collections du Québec et probablement du Canada.

Spécifions que toute cette cave à vin est gérée via l'informatique. Les taux d'humidité et de la température sont suivis de près et contrôlés à distance grâce à une sonde et une carte électronique de la firme Cellier Domesticus. Le logiciel Gaspard de l'entreprise Celliers Intelligents est utilisé pour la gestion de la cave. En plus de noter l'emplacement de chaque bouteille, cet outil établit entre autres sa courbe de vie, ainsi que sa valeur économique en temps réel.

La carte des vins

On peut consulter chez soi les nombreuses références de la carte de vins du bistro Le Coureur des Bois via leur site internet (une bonne idée).

Sur place, les clients peuvent choisir entre la version papier classique ou en utilisant une tablette électronique. Je vous recommanderai d'utiliser plutôt la version électronique car plus rapide à consulter.

On peut en effet sélectionner son vin selon divers critères: prix, pays, cépages, appellations, styles, couleurs et catégories. On aperçoit dans la photo ci-contre, Ian Purtell avec l'une des nombreuses tablettes disponibles à la clientèle.

Je désirerais préciser et en même temps rassurer tout le monde. La carte des vins comprend quelques centaines de vins dont les prix oscillent entre 40$ et 70$. Les vins de cette fourchette de prix représentent d'ailleurs près des trois quarts de ventes de bouteilles de vin de ce restaurant.

Il n'y a donc nul besoin d'être riche comme Crésus pour fréquenter les lieux. Ceux par contre qui le désirent et ont les moyens de le faire, pourront s'éclater avec des cuvées plus dispendieuses.

Et la nourriture dans tout ça?

Malgré que j'étais quelque peu pressé par le temps devant assister à une dégustation de vins l'après-midi même, je suis tout de même resté pour y dîner, histoire d'évaluer la qualité de la nourriture.

Cela tombait bien car il y avait parmi les choix du menu pour le midi le "Plateau Express du Coureur des Bois". Que me proposait-on pour 20$? Un délicieux potage en entrée, un pavé de saumon cuit à point avec des moules, du Bok Choi et de la polenta comme plat principal, ainsi qu'une verrine de chocolat et petits fruits comme dessert, le tout servi ensemble sur un grand plateau en bois.


Appétissant, n'est-ce pas?

Pour accompagner dignement ce repas d'un peu de vin, une belle sélection de vin au verre s'offrait à moi. Je décidai de me gâter quelque peu avec un verre de 6 onces d'un vin blanc de Chenin Blanc du Val de Loire, le Haut-Lieu du Domaine Huet, du millésime 2013. La précise température de service de ce vin à 12° Celsius convenait parfaitement à ce vin et rehaussait bien sûr les délicates saveurs du plat principal.

De couleur jaune doré claire, ce vin exhale des parfums de fleurs blanches, de miel, de citron, et de cire d'abeille. Sa fraîcheur soutenue par une pointe minérale n'a d'égal que son parfait équilibre.

En résumé

Bien sûr, on peut être impressionné par une cave à vin d'une telle envergure. Mais je retiens avant tout que celle-ci contient également bon nombre de vins à prix accessibles.

J'ai aussi constaté le grand soin que le chef apporte à ses plats, tant pour la précision des saveurs, que pour la présentation. Du bon vin, de la bonne nourriture, cela va bien ensemble, ne trouvez-vous pas?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire