Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>L’insaisissable minéralité dans le vin</b>

vendredi 17 mai 2013

Qui l'eût cru? La succursale de la SAQ du centre-ville de Trois-Rivières restera ouverte


La SAQ fait (ou est forcée de) faire marche arrière au sujet de la fermeture de sa succursale du centre-ville de Trois-Rivières!

Pourtant la haute direction de la SAQ avait bel et bien annoncé en avril dernier que leur succursale située sur le boulevard Desforges dans le centre-ville de Trois-Rivières devait définitivement fermer le 16 juillet prochain. 

Selon la SAQ, cette succursale n'était pas déficitaire mais elle ne faisait tout de même selon elle, pas assez de profits. Il est facile de comprendre l'importance de cette succursale pour l'achalandage du centre-ville, d'autant plus qu'elle est entourée de restaurants de type "Apportez votre vin".

Malgré les protestations du milieu (commerçants, gens d'affaires et même employés de la SAQ!) devant cette décision insensée, le service des relations publiques du monopole avait déclaré que la décision de relocaliser cette succursale dans un espace plus grand situé deux kilomètres plus loin sur le boulevard St-Maurice était prise depuis longtemps et qu'il était impossible de revenir en arrière.

La SAQ n'a pas l'intention d'accorder un sursis de deux ans à sa succursale de la rue des Forges. Photo: lapresse.ca
En dépit de la mobilisation amorcée par madame Catherine Raymond, directrice générale de la SDC du centre-ville de Trois-Rivières, la fermeture de cette succursale semblait donc inéluctable jusqu'à ce que le député  et ministre du parti au pouvoir, responsable de la région de la Mauricie, Yves-François Blanchet, ne manifeste son mécontentement devant cette attitude cavalière et n'exige de rencontrer le ministre des Finances de qui relève la SAQ, M. Nicolas Marceau. Évidemment, M. Yves Lévesque, maire de Trois-Rivières, a demandé lui aussi à rencontrer les hauts dirigeants de la Société des Alcools.

Tout ce beau monde s'est donc récemment rencontré .... à huis clos bien entendu.

Voici quelques extraits du communiqué officiel du gouvernement en date d'aujourd'hui le 17 mai 2013:

«il a été convenu que la succursale de la rue des Forges demeurera ouverte pour au moins 16 mois. »

« La SAQ s'est montrée responsable et sensible quant à l'impact de la fermeture des Forges sur l'activité économique et touristique du centre-ville de Trois-Rivières. »

« Le ministre insiste aussi sur l'ouverture d'esprit dont la société d'État a fait montre tant dans ses échanges avec le gouvernement et les acteurs locaux : « Je suis très content de la façon dont les choses se sont passées.  La SAQ est un citoyen corporatif responsable et à l'écoute de ses clients et ultimement ses actionnaires » 

Responsable, sensible, ouverture d'esprit, citoyen corporatif responsable....Il faut croire qu'il existe une deuxième SAQ que l'on nous avait toujours cachée! Si c'est le cas, gardez celle-ci et "flushez" la première! J'aurai bien aimé être une petite mouche pour entendre ce qui s'est dit lors de cette réunion tenue dans cette pièce close. Les propos auraient-ils été légèrement différents du communiqué officiel?

Quoiqu'il en soit, la succursale du centre-ville de Trois-Rivières peut respirer au moins jusqu'au début de l'automne 2014 et j'en suis très heureux, surtout pour les commerçants des environs.

Bravo et félicitations à tous ceux et celles qui se sont mobilisés pour faire entendre raison à notre bien-aimé monopole, tout spécialement au ministre Yves-François Blanchet, qui n'a pas craint de défendre les intérêts des gens de sa région malgré la décision prise par ses collègues de son propre parti.

Impossible de revenir en arrière qu'ils disaient???

Ajout du 20 mai 2013:  

Reportage de Pierre Marceau de Radio-Canada

Voici le lien:  http://bit.ly/10K9Siq




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire