Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>Savez-vous reconnaître un vin bouchonné?</b>

jeudi 3 janvier 2013

Suggestion de résolution: suivre un cours sur le vin!


Note:  Ce billet a aussi été publié  le 3 janvier 2013 sur le Huffington Post Québec (voir ici).

Le début d'une nouvelle année est souvent un temps propice pour réfléchir et prendre des décisions qui influenceront positivement le cours futur de notre vie.  Si le vin vous intéresse le moindrement, je vous encourage et vous invite pour ma part à vous inscrire à un cours d'initiation à la dégustation du vin de votre choix.

Je sais que faire de l'exercice, manger mieux, arrêter de fumer se retrouvent ainsi parmi les résolutions les plus populaires et sont certes très importantes et valables. Mais ce sont malheureusement aussi celles que l'on abandonnent le plus facilement alors  qu'apprendre les bases du monde du vin est quelque chose qui vous servira tout le reste de votre vie. De plus, cette résolution, à la différence de la plupart des autres, n'est pas difficile à suivre; il n'y que la décision de le faire qui le soit.

Il existe de nombreux cours à ce sujet qui existent et se donnent dans à peu près toutes les villes du Québec. Comme plusieurs d'entre eux (dont le nôtre bien sûr) débutent en janvier, c'est donc maintenant qu'il serait bon d'en  rechercher un qui conviendra aussi bien à votre horaire qu'à votre budget. 

On peut facilement répertorier les différentes possibilités en utilisant un moteur de recherches sur l'internet avec les mots suivants:
  
Cours initiation vin (+ le nom de votre ville)

Il est préférable selon moi de choisir un cours d'initiation qui couvrira l'ensemble du sujet, au lieu de petits cours à la pièce qui reviennent beaucoup plus chers à la longue. Un soir, ce n’est pas assez car vous ne ferez qu’effleurer ce vaste sujet. Un cours complet ne demandera en général qu'environ 5 soirs de votre temps (soit 10 à 15 heures).  À titre purement informatif, sachez que les prix varient de 135$ à 260$ environ, soit 200,00$ en moyenne.



Plus vous retardez cette décision et plus vous perdez de l'argent. Comment cela me direz-vous? Et bien prenez l'exemple d'un consommateur qui disons achète une bouteille de vin par semaine d'environ 15,00$, soit un exemple très raisonnable et réaliste, vous en conviendrez.

Cette personne achète donc pour 780,00$ (15,00$  x 52 sem.) de vin par année. N'ayant suivi aucun cours comme la plupart  des gens, supposons que cette personne  se trompe dans ses choix le tiers du temps (et non, acheter toujours le même vin n'est pas une garantie du meilleur choix). Cela équivaut donc à "perdre" 260,00$ (780,00$ x 33 1/3%) soit la valeur du cours le plus cher sur le marché et ce, à chaque année de sa vie. Si elle choisit un cours moins dispendieux, elle gagnera même de l'argent l'année où elle aura suivi son cours!

Pas encore convaincu(e)? Et bien voici 10 autres bonnes raisons (je pourrais vous en énumérer des dizaines) d'apprendre les rudiments de l'oenologie:

1.  On est moins stressé et perdu quant on va à la SAQ
2. On découvre notre palais et on sait pourquoi certains vins nous plaisent davantage
3. On apprend comment marier les plats et les vins
4. On sait à quelle température les différents types de vins nous procureront le maximum de plaisir
5. On comprend comment on fait le vin
6. On sait comment déguster et analyser le vin
7. On connaît l'ordre de service des vins lorsqu'il y en a plusieurs
8. On connaît et comprend les cépages (bye! bye! pastilles de goût)
9. Au resto, on choisit mieux son vin
10. On devient un consommateur mieux informé et plus exigeant (on vous en passe moins!)
11. On augmente sa qualité de vie
12. Et puis, suivre un cours sur le vin, c'est amusant (si l'animateur est allumé)

Tout ceci et plus encore, est à votre portée. Il vous suffit de le décider, de faire un petit effort tout simplement.

En fait,  il n’y a qu’au début qu’un effort initial soit nécessaire, car plus vos connaissances et votre appréciation du vin augmenteront et plus votre plaisir augmentera lui aussi.  À ce stade, on est loin de l’apprentissage pénible et douloureux.  Alors, quand débutez-vous?

Suggestions de vins de la semaine:

Vous désirez continuer à boire du vin mais il reste peu d 'argent dans votre petit cochon? (on parle bien sûr de votre tire-lire pas de votre conjoint).  Voici en ce début d'année deux suggestions de vins d'une douzaine de dollars (un blanc et un rouge) qui ne grèveront sûrement pas votre budget:

Vin blanc:

Sauvignon blanc, Entrecoeur, Côtes-de-Gascogne, 2011, France
Cépage:  100% Sauvignon blanc
Code #:   11768541 
Prix:       12,40$
Servir:    10° Celsius

Couleur jaune pâle; nez de citron et d'agrumes mûrs (ne sent pas trop le bourgeon de buis); attaque fraîche et agréable; le corps se révèle de consistance légère mais rassasiante puisque la finale n'est pas trop courte; à consommer sur des hors d'oeuvre, un cocktail de crevettes, un filet de truite au citron-vert, une salade de crudités, du poulet à la citronnelle, ou du sushi.


Vin rouge:

Sirius, Merlot-Cabernet, Bordeaux, 2010, France
Cépage:  55% Merlot et 45% Cabernet Sauvignon
Code #:  223537
Prix:        12,75$
Servir:     16° Celsius

Couleur rouge grenat à reflets violets; nez agréable de petits fruits rouges (cassis, framboise) entremêlé d'épices et d'une pointe de vanille; la bouche révèle une matière charnue et onctueuse tempérée par un niveau idéal d'acidité; une jolie fraîcheur s'installe en finale apportée en autres par un léger goût de noyau de cerise; très polyvalent à table; bref, on a indéniablement dans le verre un Bordeaux véritable et équilibré et ce, pour un prix dérisoire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire