Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>Savez-vous reconnaître un vin bouchonné?</b>

vendredi 14 janvier 2011

Dossier spécial - CONNAISSEZ-VOUS L'URUGUAY?


Bien peu de personnes sauraient correctement identifier sur une carte géographique l’emplacement de l’Uruguay, pays de seulement 3 millions d’habitants situé en Amérique du Sud. Ce pays, borné au nord par l’immense Brésil, et à l’ouest et au sud par l’Argentine, a pour capitale Montevideo.
 

Les premières vignes furent plantées au 17ième siècle par les colons espagnols mais c’est dans la seconde partie du 19ième siècle que la culture de la vigne a pris son expansion suite à l’arrivée d’autres immigrants (italiens et basques principalement). L’Uruguay possède une forte tradition agricole grâce à son climat tempéré de type méditerranéen. On y retrouve beaucoup de pâturages servant à l’élevage du bétail et de la volaille; l’agriculture produit surtout du riz, du blé, du soja, ainsi qu’une grande variété de fruits et légumes. 

La vigne n’occupe qu’environ 1% de la superficie agricole; ce pays a donc un potentiel de développement important à ce chapitre et qu’il entend bien développer. Ainsi, depuis 1990, celui-ci s’est mis au diapason des normes internationales de qualité; 300 bodegas (domaines) exploitent environ 10,000 hectares de vignobles et produisent 1 million d’hectolitres de vin par année, dont 20% sont exportés.

Les régions viticoles

La culture de la vigne est surtout concentrée au sud du pays, juste au nord de la capitale, soit dans les départements de Canelonès, San José et de Florida. De plus en plus, on retrouve des vignobles à l’ouest du pays dans les départements d’Artigas, Salto, Paysandu, Soriano et Colonia, ainsi qu’au nord près du Brésil dans les départements de Rivera et de Cerro Largo.



Les cépages

Les cépages les plus utilisés pour la production de vins blancs sont le Sauvignon blanc, le Sémillon, le Viognier, le Muscat et le Chardonnay. Pour les rouges, on privilégie le Tannat, le Merlot, le Cabernet Sauvignon, le Sangiovese, la Syrah et le Pinot Noir.
 

Le Tannat est roi en Uruguay

Appelé aussi Harriague car introduit en Uruguay en 1870 par un immigrant basque du nom de Pascual Harriague, le tannat est présent dans presque tous les vignobles de l’Uruguay, et pour cause. Ce cépage semble avoir trouvé ici un terroir qui lui convient parfaitement, favorisant une expression plus accessible, fondue et veloutée donc moins astringente que celle qu’il donne dans son terroir d’origine, soit à Madiran dans le Sud-ouest de la France. Tout comme le Carmenère est identifié au Chili et que le Malbec a choisi l’Argentine comme terrroir de prédilection, on ne peut que constater que l’acclimatation très réussie du Tannat au climat et aux sols uruguéens en a fait le cépage emblématique de ce pays. On ne retrouve le Tannat nulle part ailleurs en Amérique du Sud. Il peut être vinifié seul ou parfois en assemblage avec d’autres cépages tel le Merlot.
 
Le Tannat est l’un des cépages rouges qui offre l’une des meilleures concentrations d’antioxydants ce qui est réputé être favorable à la santé. Puisque c’est un vin plutôt corsé, il est préférable de le boire à table accompagné de boeuf, canard ou agneau. Il demande cependant un peu plus peu de temps au dégustateur néophyte pour être apprivoisé comparativement au Malbec d’Argentine mais beaucoup de personnes le trouvent plus satisfaisant. Les meilleurs vins de Tannant peuvent vieillir admirablement bien, 10 ans, parfois plus.

La Bodega Carrau

L’origine de la culture de la vigne a débuté pour cette famille en 1752 en Espagne, près de Barcelone. Francisco Carrau Velhis, un pêcheur, y cultivait le Parrelada, un cépage blanc souvent utilisé pour les cavas (vins effervescents) espagnols. En 1929, lors de la crise financière mondiale, le descendant Juan Carrau Sust décida de vendre le vignoble et d’émigrer en Uruguay où se trouvait déjà de la parenté impliquée dans le commerce du vin. 

De nos jours, Javier, Francisco et Margarita Carrau de la 9ième génération, président aux destinées de l’entreprise. Celle-ci est l’une des 10 plus importantes bodegas d’Uruguay, produisant plus de 1 million de bouteilles par année, dont 35% sont exportées dans plus d’une trentaine de pays, soit environ 25% de toute l’exportation des vins de l’Uruguay. Leurs vignobles sont principalement situés près de la région de Las Violetas dans le département de Florès ainsi qu’au nord du pays dans le département de Rivera.


Pour s’initier au Tannat:

Amat, Tannat, Bodegas Carrau, Cerro Chapeu, 2005, Uruguay

Cépage : 100% Tannat
Code #:   10293978
Prix :       $20.90
Service:   16-17° Celsius

Ce vin est le résultat de 30 ans d’expérience de la famille Carrau en tant que pionnière de la culture de la vigne dans la région de Cerro Chapeu près de la frontière du Brésil, laquelle se trouve à plus de 1000 pieds (304.8 mètres) au-dessus du niveau de la mer. Le sol du vignoble est bien drainé car constitué de sable rouge. Ce vin fut nommé en l’honneur de l’un des ancêtres de la famille, Don Francisco Carrau Amat (1790-1860).

Les raisins de Tannat ayant servi à produire ce vin ont été cueillis à la main lorsque mûrs à point, donnant un vin d’une grande concentration de fruit et bénéficiant d’une bonne profondeur. Le rendement des vignes est en deça de 50 hectolitres/hectare. Après la fermentation, le vin a vieilli 20 mois dans des fûts de chêne français et américain (50% neufs). On peut aussi noter que ce même produit est présentement vendu aux États-Unis à un prix variant de $22 à $25; dans ce cas-ci, le prix proposé par la SAQ est donc avantageux.

Notes de dégustation :

Couleur intense rouge grenat; arômes de fruits rouges et mûrs, de tabac et de douces épices; solide et bonne structure; la bouche est souple et pleine; une légère amertume lui procure une certaine fraîcheur lui conférant ainsi un meilleur équilibre; les tanins soyeux se mêlent à la longue finale légèrement vanillée; excellent rapport qualité/prix; peut être bu maintenant ou attendre encore 3-4 ans; à boire autour de 16-17 degrés Celsius.


P.S .
On peut aussi ajouter comme détail supplémentaire que ce vin est mentionné dans le livre co-écrit par Hugh Johnson intitulé "Les 1001 vins qu’il faut avoir goûtés dans sa vie" , à la page 474 de l’édition française.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire