Google Translate

Bienvenue à l'un des rares sites francophones d'information sur les vins de qualité du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>À quelle catégorie de buveurs de vin appartenez-vous?</b>

mardi 2 mai 2017

Les vins de la Sardaigne selon la maison Argiolas


Le 1ier mai 2017, je pus rencontrer lors de leur passage à Montréal, Valentina Argiolas, 3è génération de la maison familiale Argiolas de Sardaigne, ainsi que Beppi Pinna, leur directeur commercial.

La Sardaigne, 2è île la plus importante de la Méditerranée, possède une riche histoire. De par sa position privilégiée, elle fut tour à tour conquise et occupée par les Phéniciens, les Romains, les Arabes et les Espagnols.


Argiolas est un grand domaine produisant de très bons vins de Sardaigne. Elle est  la propriété de la famille Argiolas qui  cultive la vigne depuis 1938 et qui est à l'origine du premier vignoble sarde, lequel compte 230 hectares. 

La troisième génération de la famille est maintenant aux commandes. La cave du domaine est située à environ 20 kilomètres au nord de Cagliari, au sud de la Sardaigne.


Avec la collaboration de Giacomo Tachis, un des pères fondateurs de l’œnologie italienne moderne (Antinori, Sassiscaia, etc.), le domaine a aujourd'hui pris sa place dans le panorama des vins du monde. Tous leurs vins ne mettent en valeur que les cépages qui sont présents sur cette île depuis des décennies.

5% des revenus sont consacrés au budget de recherches afin d'explorer de nouveaux horizons et d'améliorer la qualité.


Le répertoire de ce producteur compte une quinzaine de cuvées. J'ai pu déguster les 4 vins qui sont pour le moment référencés par le monopole québécois.



Un vin 100% Vermentino, un cépage dont on ignore si l'origine est espagnole, italienne ou autre. Quoiqu'il en soit , La Sardaigne contribue pour 70% de la production italienne. Une première commande arriva au Québec en décembre dernier et qui est maintenant épuisée. La prochaine commande arrivera en septembre prochain. Vinifié et élevé en cuves inox uniquement.

Robe jaune clair et arômes de pomme verte, d'abricot, ainsi que quelques notes florales; il procure une bouche légère et rafraîchissante grâce à une acidité bien dosée; parfait pour l'apéro avec de petites bouchées, des crustacés, ou des fromages légers; à essayer assurément.

*Merì signifie la fin de l'après-midi; cela tombe bien puisqu'il s'agit du temps de l'apéro! Le petit oiseau sur l'étiquette, un rossignol, chante justement à ce moment de la journée.



Perdera, Monica di Sardegna, 2014, Italie, 16,05$

Un assemblage de 90% Monica, 5% Bovale Sarde et 5% de Carignan, malheureusement pas aussi présent qu'on le souhaiterait ici. Patience, une commande de 525 caisses est arrivée et sera (en principe) relâchée sous peu. Après la fermentation en cuves de béton, le vin est élevé pour un peu de temps en barriques de chêne français de second usage.

Chercheurs d'aubaines ne manquez pas ce vin qui vous en donne pour votre argent et plus; robe rubis un peu grenant; il embaume le bleuet et la prune; léger en bouche, rond  et souple, il perdure tout de même un bon moment; très bon rapport qualité/prix; on le prend en note!



Costera, Cannonau di Sardegna, 2014, Italie, 19,90$

90% Cannonau, 5% Carignano et 5% Bovale. Le Cannonau est le cépage le plus répandu sur cette île; il est génétiquement un peu différent du Grenache que l'on trouve en Espagne. Ce vin est élevé durant 8 à 10 mois en barriques de chêne français de chauffe moyenne d'un deuxième usage.

Un autre formidable rapport qualité/prix proposé par la maison Argiolas; sa robe est rouge rubis foncé légèrement violacée; son bouquet se compose de notes de framboise, de prune et de figue; moyennement corsé, mais souple; beaucoup de belle matière; pourra tenir tenir la route encore 4-5 ans.



Turriga, Isola dei Nuraghi, 2012, Italie, 71,00$*

Ce vin, le haut de gamme du répertoire, fait la fierté de la famille Argiolas. Il s'agit d'un assemblage de 85% Cannonau, 5% Carignano, 5% Bovale Sardo et 5% Malvasia Nera. Turriga est le nom d'un vignoble, mais également le nom d'une ancienne déesse de la fertilité et de l'abondance. Le vin est élevé durant 24 mois en barriques neuves de chêne français, suivi d'un affinage en bouteilles d'un autre 24 mois. Il est mentionné à la page 429 de l'édition française du livre "Les 1001 vins qu'il faut avoir goûtés dans sa vie".

*présentement uniquement disponible en format de magnum (1.5 litre) et de 3 litres (voir ici). Le format 750 ml est en attente d'une nouvelle commande.

Couleur rouge rubis très profond; nez riche et intense de pruneau, de tabac et de boisé fin;  bonne amplitude en attaque; structure impressionnante mais tout de même équilibrée malgré une matière abondante; un vin plus que moyennement corsé mais qui démontre de la  souplesse et de la finesse sur une fin de bouche de bonne longueur rappelant l'écorce d'orange; encore jeune! Je suggère de l'attendre  3-4 ans et de le consommer sur les  4 à 6 années qui suivront; un grand vin!



Les vins de la maison Argiolas sont bien sûr des vins italiens, mais ils sont des vins sardes avant tout. Ils vous permettront de découvrir une autre facette de cet important pays viticole.



 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire