Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.


À propos de ce blogue | Qui sommes-nous? | L'auteur

Rechercher sur ce blogue

Article en vedette

<b>L’insaisissable minéralité dans le vin</b>

samedi 12 janvier 2019

Cabernet Sauvignon Gran Lurton, Piedra Negra, Valle de Uco, 2013, Argentine


Cépages:    85% Cabernet Sauvignon, 15% Malbec
Code #:       11375596
Prix:            24,30$
Alcool:       15%
Sucre:         2,5 gr/litre 
Servir:        15-16° Celsius

Carafe:       20 min.
Boire:         2019-2025

Provenance: dégustation avec le producteur




Pour un topo assez complet au sujet des différents vins et domaines de François Lurton, le lecteur curieux pourra se rassasier ici.

En compagnie de quelques uns de mes collègues, j'ai eu le plaisir de déguster ce vin le 21 novembre 2018 au restaurant Le Margaux à Montréal, lors du passage de Mathilde Bazin de Caix, gérante des domaines espagnols du Groupe Lurton.

7 vins au total furent alors dégustés (voir ci-dessous), soit 6 vins en provenance des vignobles espagnols et un de la Bodegra Piedra Negra d'Argentine.




Je vous entretiendrai dans ce billet du vin rouge du domaine de la Piedra Negra en Argentine et dont le nom apparaît en titre.




L'assemblage de ce vin est composé de deux cépages habitués à se côtoyer et qui sont autorisés dans plusieurs appellations bordelaises, le Cabernet Sauvignon et le Malbec. 

Il faut savoir qu'avant le phylloxéra, le Malbec a déjà représenté près de 80% de vignobles de Blaye et de Bourg. Dû à la difficulté de le greffer après l'arrivée du fameux puceron, il a été peu  peu délaissé dans la région de Bordeaux, ce qui ne l'a pas empêché de connaître un grand succès en Argentine.




La Bodega Piedra Negra (pierre noire) qui compte 140 hectares est située près à 1,100 mètres d'altitude dans les collines au pied de la cordillère des Andes (voir carte ci-dessus).

Vinifications et élevage du vin mentionné en rubrique : Vendanges manuelles. Cuvaisons de 7 semaines. Conversion malolactique en barrique suivi d’un élevage de 14 à 16 mois en barriques de chêne français (85%) et américain (15%) avec soutirages réguliers. Les barriques sont de 50% de premier vin et 50% de second vin. 

Ce vin, l'un des plus achevé de François Lurton parmi ceux qu'il élabore en Amérique du Sud, fut le premier à être élaboré dès le départ en 1992.

Inventaire: au 12 janvier 2019, dans 84 succursales du Québec.

(Vin disponible en quantité limitée) 


Onglet de boeuf, pommes de terre à l'ail en purée, légumes

Notes de dégustation: 

Compte tenu de son âge et de sa qualité, ce vin représente une belle aubaine pour l'amateur avisé.

Il arbore une robe est encore rubis foncé et quelque peu violacée; il en émane des effluves de framboise, de mûre, de cassis et de fines notes épicées; bien que possédant une structure plutôt droite, il arbore des tanins souples qui lui donnent une texture des plus savoureuse; ce vin offre une légère amertume en fin de bouche qui procure de la fraîcheur et de la rétro-olfaction pour de la longueur; équilibré et tendant peu à peu vers l'harmonie; prêt à boire et pouvant se conserver encore quelques années.
  




Aucun commentaire:

Publier un commentaire