Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.


À propos de ce blogue | Qui sommes-nous? | L'auteur

Rechercher sur ce blogue

Article en vedette

<b>Les 10 vins de votre été 2019!</b>

jeudi 26 octobre 2017

Château Pey La Tour, Réserve du château, Bordeaux supérieur, 2014, France


Cépages:  88% Merlot, 10% Cabernet Sauvignon, 2% Petit Verdot
Code #:    442392
Prix:         21,55$
Alcool:    14%
Sucre:      2,7 gr/litre
Servir:     16-17° Celsius
Carafe:    20 min.




Il s’en est passé des choses depuis la fondation en 1840 par Pierre Dourthe de cette entreprise viticole qui porte aujourd’hui toujours son nom. Il y a eu bien sûr des hauts et des bas. Je me souviens qu’il y a une trentaine d’années, du moins au Québec, le nom Dourthe était plutôt synonyme de  volume et de vins d’entrée de gamme plutôt que de sélection et de vins de grande qualité.

Il est utile de souligner que le virage de ce producteur vers la qualité coïncide à peu près au moment où M. Patrick Jestin arrive à la barre de cette maison, soit il y a environ 25 ans (1987). Mû par un désir de dépassement, on n’a pas hésiter à faire appel pour améliorer les vins blancs de la maison à Denis Dubourdieu et Christophe Olivier. Le changement devient palpable dès le début des années 2000.

De nos jours, Dourthe exploite plus de 500 hectares de vignes à Bordeaux, incluant 9 belles propriétés acquises au cours des dernières décennies et sises entre autres en Haut-Médoc, à St-Estèphe, Pessac-Léognan et St-Émilion.


L'une d'entre elles est le Château Pey La Tour situé dans l'appellation Bordeaux supérieur. On retrouve sur cette propriété de 176 hectares une incroyable diversité de sols. Suite à son acquisition en 1990, Dourthe on a investi au vignoble et au chai, permettant avec le temps de produire un vin qui va au-delà de son appellation.


Après une macération pré-fermentaire à froid sur certains lots, on procède à une vinification traditionnelle en lots séparés en cuves inox thermorégulées. Le vin est ensuite élevé de 12 à 14 mois en fûts de chêne en lots séparés, avec un élevage partiel sur lies.

Ce vin fait partie du répertoire courant de la SAQ, ce qui lui confère une assez bonne distribution sur le territoire québécois.

Inventaire: au 26 octobre 2017, dans 173 succursales du réseau.



Filet mignon de boeuf, champignons, sauce crémeuse au cognac


 Notes de dégustation:


Un vin qui démontre qu'il est parfois possible de boire d'excellents Bordeaux en provenance d'appellations moins prestigieuses; robe rubis avec des reflets violets; parfums principalement fruités (framboise, cassis) et d'épices douces; mais c'est en bouche que sa grande qualité se dévoile avec des tanins lisses procurant une belle souplesse; un vin des plus équilibré, enveloppant et savoureux, doté d'une belle allonge; peut au besoin se garder 4 à 5 ans en cave; comparable à d'autres vins de 25$-30$.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire