Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>Les 5 écoles de pensée pour la production du vin</b>

samedi 8 juillet 2017

La Ville de Malartic demande par résolution une intervention politique urgente de la part du Gouvernement du Québec


Bien que la ville de Malartic ait été desservie depuis 1947 par une succursale de la SAQ, celle-ci, a 3 semaines d'avis, a décidé de fermer la succursale qui desservait cette ville.


Source: Google Maps


Ses habitant doivent depuis octobre dernier, soit depuis déjà 9 mois, se taper un aller retour de plus de 50 kilomètres afin de se rendre à  Val d'Or, lieu de la succursale la plus proche.

La raison 0fficielle du monopole est que son bail était échu et qu'il n'y avait plus d'options de renouvellement. Étrangement, 9 mois plus tard, ce local est toujours vacant.


Crédit photo: TC Média




Exaspéré par le refus des dirigeant de la société d'état de les rencontrer malgré les multiples démarches entamées, le Conseil de Ville de Malartic a adopté le 27 juin une résolution demandant l'intervention du Ministre des Finances du Québec, monsieur Carlos Leitão, du ministre régional, monsieur Luc Blanchette, et du député d'Abitibi-Est, monsieur Guy Bourgeois.








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire