Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>Boire du vin au resto: guide de survie</b>

mercredi 28 juin 2017

Des vins rosés pour vos plats d'été


NOTE: Ce texte a aussi été publié le 29 juin 2017 dans le HuffPost Québec (voir ici).



Au cours des dernières semaines, plusieurs vins rosés additionnels ont fait leur apparition à la SAQ, lesquels sauront agrémenter vos repas cet été.

Les lecteurs qui lisent régulièrement cette chronique, se rappelleront qu'à la fin mai, je vous recommandais une vingtaine de vins de cette catégorie (voir ici).


Un chroniqueur vin n'a guère le choix de suggérer des vins rosés dès la fin mai. Pourquoi? Parce que dès l'arrivée des beaux jours, la demande pour ces vins explose. Voulant satisfaire leurs lecteurs, presque tous ceux et celles qui rédigent une chronique ou un blogue, s'empressent alors de faire part de leurs suggestions. Compétition oblige.

Mais comme je le mentionnais au tout début, à la fin mai, tous les vins rosés n'étaient alors pas encore arrivés au Québec. Au moment d'écrire ces lignes, on en retrouve plus de 179 dans le réseau et d'autres arriveront en juillet.

Du rosé avec de la nourriture?

Tout à fait! Il s'agit simplement de choisir des vins rosés bien secs. Ceux-ci vous offriront alors le meilleur des deux mondes, soit la fraîcheur d'un vin blanc, ainsi que des saveurs différentes de celles que l'on retrouve dans les blancs ou dans les rouges.



Cela permet donc des accords mets/vins très intéressants. J'ai assisté récemment à un souper avec des mis où l'on m'avait demandé de m'occuper du vin (je me demande bien pourquoi!).

Le repas, dont j'avais préalablement reçu le menu, était constitué d'une multitude de services de tapas, rendant le choix des vins plus compliqué, voire presque impossible. Je trouvai la solution parfaite en apportant 4 vins rosés. Personne n'avait déjà dégusté un repas avec uniquement des vins de cette couleur, mais tous furent ravis et enchantés par cette nouvelle expérience. Il faut dire que les vins rosés ont su s'harmoniser à merveille avec le menu proposé.



En voici 6 de plus

Je vous en suggère donc ci-dessous quelques uns de plus, dont vous pouvez téléchargez la liste. Les suggestions de plats qui les accompagnent sont à titre indicatif seulement. Chacun de ces vins rosés est en mesure bien évidemment de s'adapter une une foule d'autres recettes. Laissez aller votre imagination.

Bodega Villa d’Orta Rosado, Somontano, 2016, Espagne, 16,70$

Afin de titiller un peu votre curiosité, sachez qu'il s'agit d'un vin rosé espagnol bio, élaboré uniquement avec du Cabernet Sauvignon, par une maison appartenant à un Québécois, un montréalais pour être plus précis. Très polyvalent à table, ce vin peut même accompagner certaines viandes grillées (poulet, veau, agneau).



Photo: Côtelettes d'agneau grillées aux fines herbes




Astica, Malbec/Cabernet Sauvignon, Trapiche, 2016, Argentine, 9,95$

Qui a dit qu'il faille toujours payer cher pour bien boire? Ce surprenant vin rosé d'Argentine à la robe saumonée exhale des parfums de fraise, de pêche et de fleurs blanches. Il démontre un bel équilibre des saveurs qui s'expriment un bouche. Commercial certes, mais bien fait également.


  
Photo: Soupe froide de cantaloup épicé et crevettes marinées à la menthe



Syrah, Georges Duboeuf, Pays d’Oc, 2016, France, 13,45$

Pour être franc, je ne m'attendais pas à grand chose avant de déguster cette Syrah rosé du Languedoc, élaboré par un producteur très connu du Beaujolais. Or, déjà avec sa couleur rose pâle légèrement bleuté, ce vin charme l’œil. Seconde surprise, ses arômes bien présents de rose et de poivre blanc. On est finalement épaté en bouche par sa poigne et sa bonne persistance. Un tel vin, s'il provenait de la Provence, coûterait sans doute un peu plus cher.



Photo: Calmars grillés sur melon d'eau garnis de morceaux d'olives noires


Ces accords vous plaisent? Alors continuons.

Col de l’Orb, Cave de Roquebrun, St-Chinian, 2016, France, 12,70$

J'ai pu déguster ce vin rosé du Languedoc en présence de l’œnologue de la Cave de Roquebrun, Alain Rogier, lors de son passage à Montréal, il y a quelques semaines. Comme à son habitude, cet assemblage de Syrah et de  Grenache, possède une jolie teinte cerise très claire. Il développe en bouche des goûts de fruits rouges goûteux qui perdurent un bon moment. Vendu 6,80 euros en France (environ 10$ canadiens), ce vin représente donc un bon rapport qualité/prix pour le marché québécois.




Photo: Falafel de pois chiche, sauce au yaourt et salade fattouche

Disponibilité SAQ


Domaine St-Jacques, St-Jacques-le-Mineur, 2016, Québec, 15,45$

Cet assemblage de deux cépages hybrides (Lucie Kuhlmann et Maréchal Foch) fleurent bon les agrumes et les fleurs. Sauf erreur, ce domaine produit du rosé depuis peu. Même si le résultat est encore perfectible, il s'agit déjà d'un vin très agréable à table, proposé à prix compétitif.




Photo: Tostadas de saumon fumé, crème sure, salsa de mangue, maïs et coriandre

Disponibilité SAQ


Vin gris d'Amador, Terre Rouge, Sierra Foothills, Californie, 2015, États-Unis, 28,90$ 

"Un peu plus cher, mais plus que du bonbon" disait une très ancienne pub télévisée. Ce vin rosé hors-normes issu de cépages rhodaniens a été vieilli en fûts de chêne, ce qui lui confère une texture crémeuse en bouche. Léger et équilibré malgré tout.




Photo: Côtelettes d'agneau aux fines herbes grillées




À vous de jouer maintenant. Les possibilités d'accords pour les vins rosés avec la nourriture sont presque infinies.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire