Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>Les 5 écoles de pensée pour la production du vin</b>

jeudi 2 mars 2017

Les nouveaux vins de haute gamme de la maison Tommasi


Note: Ce texte a aussi été publié le 2 mars 2017 dans le Huffington Post Québec (voir ici).

Il y aura bientôt de nouveaux produits dans la gamme du producteur italien Tommasi qui devraient ravir les amateurs qui suivent cette maison.

J'ai en effet profité pour en discuter lors d'un tête-à-tête que j'ai eu le 8 février dernier avec Pierangelo Tommasi, directeur de l'exportation du domaine du même nom, lors de son bref passage à Montréal.

Cette maison familiale fut fondée en 1902 à Pedemonte au coeur de la région du Valpolicella Classico, entre les montagnes Lessini et le lac de Garde.

La gamme actuelle compte plus de 40 cuvées différentes, allant du mousseux d'appellation Prosecco, aux vins tranquilles blancs, rosés et rouges. Plus d'une douzaine de leurs produits sont d'ailleurs référencés au Québec (voir ici).

Les différents domaines

La famille Tommasi  possède plus de 195 hectares de vignes. Outre la Vénétie, (appellations Valpolicella, Lac de Garde, Soave et Prosecco), elle exploite aussi le domaine Tenuta Caseo en Lombardie (Oltrepò pavese), le domaine Masseria Surani dans les Pouilles (Manduria), et deux domaines en Toscane, le domaine Poggio al Tuffo (Maremma), ainsi que sa dernière acquisition, le domaine Podere Casisano (Montalcino).




Quelques mots sur l'Amarone

Mais revenons à la Vénétie ou la famille Tommasi a ses racines.



Celle-ci utilise pour ses vins d'Amarone les cépages Corvina Veronese, Rondinella, Molinara, Corvinone et Oseleta en différents assemblages selon les millésimes.  Certains de ses vignobles sont cultivés en altitude sur des terrasses à flanc de collines. 

Après la récolte, les raisins sont placés dans de petits paniers de plastique ajourés (autrefois sur des claies) et remisés dans un entrepôt aux extrémités ouvertes pour un minimum de quatre mois, permettant aux raisins de sécher par évaporation naturelle.  Durant ce processus, les fruits perdent 50% de leur poids, concentrant le goût, les arômes et le taux de sucre.


Après la fermentation alcoolique de ces raisins ainsi séchés, le vin est élevé pour un minimum de trois ans en barriques de chêne de Slavonie. Ceci est valide pour l'Amarone Classico.


Depuis 2010, la législation a créé une nouvelle catégorie, l'Amarone Riserva, qui pour sa part doit être élevé au moins quatre ans en barriques de chêne de Slavonie. Cette nouvelle appellation pouvait être appliquée rétroactivement, créant ainsi des millésimes 2007, 2008 et 2009.

Les vins dégustés ... et quelques nouveautés

Les amateurs des vins de haute gamme de la maison seront seront ici servis à souhait. Débutons par 3 millésimes de l'Amarone Classico dont l'assemblage est habituellement comme suit: 50% Corvina Veronese, 30% Rondinella, 15% Corvinone, 5% Oselata.



 Amarone Classico 2009

Couleur rubis soutenu légèrement grenat; parfums de cerise noire et de fines herbes; tanins très souples dessinant une bouche tout en finesse empreinte d'une certaine légèreté; l'attendre 3-4 ans serait préférable; il se conservera 8-10 ans par la suite.


Amarone Classico 2008
Si vous en avez en cave, tant mieux pour vous! Affichant une robe similaire au précédent, un arôme de vieux bois s'ajoute à ceux du 2009; la bouche ici est plus suave et charnue, mais sans excès; très belle longueur; idéalement, on commence à le boire d'ici 2 ans, tout en pouvant se conserver de 6 à 8 ans au moins.


Amarone Classico 2007

Un vin qui plaira aux personnes qui préfèrent leur Amarone un peu plus costaud; robe encoure jeune rubis avec quelques reflets grenat;  arôme de cerise à l'eau-de-vie; il démontre une certaine évolution en bouche avec de saveurs de fruits mûrs rappelant entre autres la prune; prêt à boire et bons encore au minimum pour les prochains 5-6 ans.

NOTE: nous avons présentement au Québec le millésime 2012 de ce vin dont le prix de détail est de 46,60$


Suivirent 3 millésimes de l'Amarone Riserva dont le premier millésime démarra avec le 2007. Leur assemblage est constitué de 75% de Corvina Veronese, 15% de Corvinone et de 10% de Rondinella.

Alors que les raisins servant à élaborer le Classico proviennent de 2 grands vignobles (La Groletta et Conca d'Oro), ceux du Riserva proviennent d'un seul vignoble, le Ca' Florian (voir photo ci-dessous), l'un des plus ancien de la famille Tomassi. On produit annuellement plus de 200,000 bouteilles du Classico, mais uniquement 7,000 du Riserva.



Amarone Riserva 2009  

Nul doute, on monte d'un cran avec ce vin! Jolie couleur rouge rubis foncé; le vin est quelque peu timide car il s'agit d'un vin passablement jeune; les tanins sont très souples et procurent d'agréables saveurs de fruits rouges; puissance bien contenue qui démontre son grand potentiel; quels détails et quelle finesse; à attendre 5-6 ans et à boire les 6-8 années suivantes.

Amarone Riserva 2008

Couleur similaire au précédent, mais avec quelques reflets de couleur grenat; les parfums sont davantage fruités; cerise noire, framboise, mûre; il propose une bouche très souple, agréable, avec un beau fondu des saveurs; il se démarque par son équilibre exemplaire, le rendant facile à boire; on le garde en cave 2-3 ans et on le boit durant les 6 années qui suivent.

Amarone Riserva 2007

Ce millésime est le premier de la maison à être produit sous cette appellation; la robe est rouge rubis soutenu; le mêmes jolis arômes fruités que le 2008; la bouche procure une belle fraîcheur et des saveurs parfaitement équilibrées; il en ressort de la finesse et de l'élégance démontrant que ce vin commence à être à point après 8-9 ans suivant la vendange; il durera encore 8 ans au minimum.

Ce nouveau produit n'est toujours pas référencé ici. On est toujours en attente d'une première commande de la SAQ pour ce vin dont le prix de détail serait de 99.75$. J'espère un jour pouvoir le faire déguster aux membres du Club des Dégustateurs de Grands Vins.


Encore plus nouveau!

En 1990, la famille Tommasi achetait un premier domaine en Toscane, soit Poggio al Tufo, dans le secteur de Maremma. Mais elle désirait surtout depuis plus de vingt ans, acquérir une propriété dans la prestigieuse appellation de Montalcino.

Après de longues recherches et négociations, on réussit à acheter la maison Podere Casisano reconnue pour son style de vins élégants, et dont l'origine remonte à une centaine d'années.


Cette propriété est en fait une belle terrasse naturelle surplombant la partie sud de Montalcino, près de l'abbaye de Sant' Antimo. Elle compte 53 hectares au total, répartis en 22 hectares de vignes, 10 hectares d'oliviers, et 21 hectares de boisés. On y élabore 3 vins rouges, soit un Rosso di Montalcino, un Brunello et un Brunello Riserva. 


J'ai eu le privilège de goûter au millésime 2011 du Brunello di Montalcino de la maison Casisano. Élaboré évidemment à 100% de Sangiovese Grosso, ce vin, après avoir été vinifié selon la méthode traditionnelle, c'est-à-dire une macération de 25 jours avec les peaux. Il a bénéficié  d'un élevage de 3 ans en foudres de chêne slavon et être affiné en bouteille pour un minimum de 4 mois.


Mais que goûte-t-il me demanderez vous? Voici mes notes de dégustation: 

Un vin encore jeune avec sa robe rouge rubis où commence à peine à poindre quelques reflets grenat; parfums profonds de cerise noire, de fines herbes et de vieux bois; la bouche révèle des tanins souples dune belle élégance et d'une belle finesse; plus long que large, ce qui est fidèle à l'appellation; longueur prolongée par une bienvenue rétro-olfaction; on le garde idéalement 2-3 ans en cave pour en tirer le maximum et on le boit entre 2020-2025; pour les plats de viandes rouges (agneau, canard, boeuf, gibier) et les fromages moyennement relevés.

Ce vin n'est malheureusement pas encore référencé par le monopole d'état, mais il est disponible en importation privée au coût de 53,75$. Les personnes qui iront au Salon international des vins et spiritueux de Québec (du 28 au 30 avril) pourront y goûter et même l'acheter à la bouteille, en se rendant au kiosque de l'agence Univins.




Suggestions de vins pour cette semaine:

J'ai pour vous cette semaine 3 vins blancs et 3 vins rouges de France, du Portugal, d'Afrique du Sud et de la....Hongrie! Leurs prix oscillent entre 9,55$ et 23,95$.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire