Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>Les 5 conditions essentielles pour avoir un bon millésime</b>

dimanche 1 mai 2016

Nuits St-Georges 1ier cru, Clos de la Maréchale, Domaine Jacques-Frédéric Mugnier, 2004, France


Cépage:   100% Pinot Noir
Code #:    10911625 (millésime 2011)
Prix:          78,00$ (en 2006)
Alcool:      13% alc.
Sucre:       1.9 gr/litre
Servir:      17° Celsius

Frédéric Mugnier, un liquoriste de Dijon, fonde ce domaine en 1863. Il est exploité par ses fils et petits-fils jusqu'en 1949.

Affaibli par la guerre et les difficultés économiques, Jacques-Frédéric Mugnier décide de louer son domaine (10 hectares en fermage) au négociant-éleveur de Nuits St-Georges, Faiveley qui commercialise alors ce vin sous le nom de Clos de la Maréchale.

Frédéric Mugnier, fils de  Jacques Frédéric reprend les rennes du domaine familial  de 4 hectares en 1985, suite au décès de son père. Après la fin du bail d'une durée de 53 ans à la maison Faiveley, le Clos de la Maréchale revient dans le giron familial. Cette parcelle de 9 hectares et 76 ares est le plus grand monopole de la Côte d'Or. Le domaine compte alors 14 hectares.



On y produit huit vins (dont 4 premiers crus et 2 grands crus), répartis en 7 vins rouges et 1 vin blanc.

J'avais apporté cette bouteille lors de La Paulée de Bourgogne qui s'est tenue à Montréal le 26 avril 2016 au restaurant l'État-Major à laquelle assistait  M. Claude Chevalier du BIVB.

C'était en quelque sorte "une bouteille historique'' puisque ce fut le millésime 2004 du Clos de la Maréchale fut le premier que le domaine embouteillait sous son propre nom depuis la reprise en mai de cette parcelle.

Il y avait 28 succursales qui détenaient le millésime 2011 de ce vin en inventaire au moment de la présente publication (voir ici).

Longe de veau de lait du Québec,  légumes rôtis
Crédit : Restaurant l’État-Major

Notes de dégustation:

Ce vin affichait une parfaite évolution, tant au niveau du goût que de ses arômes; sa robe était de couleur rubis-grenat et ses merveilleux parfums comprenaient ceux de fleurs séchées, d'orange sanguine et d'épices orientales; la bouche révélait une texture douce et suave, un équilibre impeccable, et une longue et sensuelle finale; se vin prêt à boire pourra encore durer une dizaine d'années pour ceux qui en ont en cave.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire