Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>Les 5 conditions essentielles pour avoir un bon millésime</b>

jeudi 26 mai 2016

5 trucs faciles pour mieux apprécier le vin


NOTE: Ce texte a aussi été publié le 26 mai 2016 dans le Huffington Post Québec (voir ici).

Ce billet s'adresse à ceux et celles qui non seulement boivent du vin, mais qui sont aussi prêts à consacrer quelques minutes pour apprendre quelques trucs pour le mettre en valeur.

 
Car si de nombreuses personnes disent aimer le vin, plusieurs continuent pourtant d'ignorer les conseils simples et gratuits qui leur permettraient d'en retirer le maximum de plaisir. Pas vous, j'espère.

Nous traiterons dans ce billet de certains détails, évidents pour certains, et moins pour les autres qui, bien qu'ils ne coûtent souvent rien, vous permettront d'en avoir beaucoup plus pour l'argent que vous dépensez pour vos vins.

De petits détails certes, mais qui peuvent faire toute la différence.

Truc # 1: Acheter un vin de bonne qualité

Bien oui! Bon et vivant autant que possible. Car les vins morts de style zombi, lesquels doivent plus leur existence à une recette de laboratoire qu'à la simple fermentation de jus de raisin, sont légion.

(Vin zombi, définition: vin maquillé rempli d'intrants oenologiques et de résidus de pesticides, dans les limites permises; bref, c'est un vin mort mais qui bouge encore dans le verre)

Je sais. Pas facile lorsqu'un achète un seul vin  par semaine alors qu'il y en a environ 1,500 de disponibles en moyenne dans une succursale du monopole d'état. Pourtant, tout part de la qualité du vin.

Suivez alors les recommandations gratuites des chroniqueurs vin qui eux en essaient des milliers à chaque année. Suivez en même plusieurs. Si après avoir essayer certaines suggestions d'un chroniqueur donné celles-ci ne vous conviennent pas, cessez de le suivre, tout simplement.

On peut aussi demander conseil à un conseiller en vin d'expérience de la SAQ en qui on a confiance. Si le point #1 n'est pas rempli, les trucs 2 à 5 qui suivent ne vous seront guère utiles.

Truc #2: Créer un bon accord

On déguste habituellement le vin avec de la nourriture. Normal, puisque la table est l'endroit pour lequel le bon vin est fait avant tout.

Choisissez un vin qui a une chance de convenir  avec ce que vous mangerez. Vous aurez beau avoir du Château Margaux sur votre table, si c'est pour accompagner des pétoncles, vous ne l'apprécierez guère.  Non pas que ce vin ne soit pas bon, mais bien que cette alliance ne lui conviendra pas.

On peut chercher des accords qui fonctionnent sur internet, auprès de votre conseiller en vin, ou en lisant cet article. 

Truc # 3: Le servir à la bonne température
 
C'est bien connu. La plupart des gens boivent leurs vins blancs trop froids et leurs vins rouges trop chauds.

Vous aurez beau avoir respecté les 2 premiers trucs, si l'écart de la température idéale à laquelle vous servez vos vins est trop grand, vous n'en retirerez pas le maximum. Sachez que 2 ou 3 degrés en plus ou en moins font souvent une énorme différence dans l'expression du goût du vin.

Pour tout savoir sur ce sujet, consultez ceci.  

Truc #4:  Le passer en carafe au besoin

Mis à part l'achat d'une carafe dont les prix débutent à une vingtaine de dollars, ce truc qui ne coûte rien est en mesure d'augmenter l'équilibre de vos vins, surtout les vins rouges jeunes.

Tout vous est simplement expliqué ici.

Truc # 5: Le déguster avec un minimum d'attention

Tentez de percer les mystères d'un grand cru de Bourgogne ou de Bordeaux lors d'un souper de famille où tout le monde parle de soi sans écouter les autres ne représente pas les conditions de dégustation idéales.

Je blague, mais à peine. Vous aurez beau avoir le meilleur vin du monde dans votre verre, si vous êtes inattentifvous risquez fort de passer à côté.

Pour se révéler à vous, un vin, même modeste, exige un minimum d'attention de votre part, comme on vous l'explique ici.

Pratiquons ces conseils

Afin de ne pas oublier quelque chose, rien de mieux que de le faire à quelques reprises, histoire d'en inculquer l'habitude.

J'ai donc pensé appliquer ces conseils pour les cinq vins que je vous recommande cette semaine.

Tous ces vins étant selon moi de bons vins, je couvrirai avec donc vous pour chacun d'eux les points 2 à 5 mentionnés ci-dessus.

Le nom de ces vins représente un lien qui vous mènera à la fiche-produit sur le site internet de la SAQ.


Sauvignon Blanc, Yali, Wild Swan, Vina Ventisquero, 2013, Chili, 11,10$

Plus de détails sur ce vin blanc  

#2:  Accompagnez-le salades d'été, de crevettes nordiques, de poissons de rivière grillés, de ceviche de pétoncles aux agrumes, etc.

#3: Servir entre 10° et 12° Celsius

#4: Comme tout vin blanc aromatique et fait pour être bu jeune, nul besoin de le passer en carafe

#5: Apprécier sa vivacité ainsi que ses arômes d'agrumes et de citron vert



Pinot Noir, Gran Reserva, Luis Felipe Edwards, 2014, Chili, 15,90$

Plus de détails sur ce vin rouge

#2:  Ce vin frais et fruité s'entendra bien avec des viandes comme le porc, le veau ou même l'agneau

#3: Servir autour de 16° Celsius

#4:On peut le verse en carafe une quinzaine de minutes

#5: Tentez de percevoir ses arômes de cerise et de cassis et remarquez sa bonne persistance gustative




Coto de Hayas, Garnacha/Syrah, Bodegas Aragonesas, 2015, Espagne, 11,55$

Plus de détails sur ce vin rouge

#2: Un vin idéal pour vos soupers sans prétention de milieu de semaine; pâté chinois, pâtes avec de la sauce tomate, côtelettes de porc, etc.

#3: Servir autour de 16° Celsius

#4: On peut le verser en carafe une quinzaine de minutes

#5: Ici les arômes sont un peu plus soutenus (framboise, mûre, vanille); appréciez la souplesse de ses tanins mûrs



Les Traverses, Paul Jaboulet Aîné, Ventoux, Rhône, 2014, France, 15,95$

Plus de détails sur ce vin rouge

#2: Un vin passe-partout idéal pour accompagner toutes les viandes grillées, blanches ou rouges (filet de porc, côtelettes d'agneau, côtes de boeuf, etc.)

#3: Servir autour de 16° Celsius

#4: Déjà passablement ouvert, un séjour facultatif de 10-15 minutes en carafe suffira

#5: Avec un minimum d'attention, les effluves fruitées (framboise, mûre, cerise) et de violette se révèleront à vous; appréciez les saveurs un peu gommeuses teintées de poivre blanc et de réglisse en finale




Sino da Romaneira, Douro, 2011, Portugal, 20,00$

Plus de détails sur ce vin rouge

#2: Bien que très souple et équilibré, ce vin saura tenir tête à de la sauvagine, du gibier, ou des plats de boeuf tout simplement

#3: Servir autour de 17° Celsius

#4: Bien meilleur après un passage d'une vingtaine de minutes en carafe

#5: Concentrez-vous sur le bouquet complexe de fruits rouges et noirs et de boisé fin épicé; profitez de sa bonne tenue en bouche ainsi que de sa longue finale


Bonnes dégustations!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire