Google Translate

Bienvenue à l'un des rares sites francophones d'information sur les vins de qualité du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

Le vin de l'émission Tout le Monde en Parle du 19 mars 2017

mardi 22 mars 2016

À la découverte des terroirs du domaine Michel Redde et fils en Val de Loire


L'histoire de la famille de vignerons Redde remonte à 1630. De nos jours, ce domaine familial de 42 hectares est appelé La Moynerie. Il est présentement exploité par Sébastien et Romain Redde qui prennent peu à peu la relève de leur père Thierry.

Certaines parcelles sont situées à l'est de la Loire dans l'appellation Pouilly-Fumé, et d'autres à l'ouest de ce fleuve, dans l'appellation Sancerre. La propriété comprend 4 vignobles situés sur des compositions géologiques différentes.

La gamme se décline en onze vins blancs, tous élaborés avec du Sauvignon blanc, à l'exception du Pouilly-sur-Loire Gustave Daudin, composé de Chasselas.


Nous avons eu le privilège de goûter le 21 mars 2016, en présence de 45 membres du Club des Dégustateurs de Grands Vins, à 3 vins de sélection parcellaire de ce domaine dans le millésime 2013. Ces vins, qui ont un potentiel de garde de plus de dix ans, n'ont jamais été vendus au Québec. Le prix oscillerait sinon autour des 50$ la bouteille. On n'en produit que 4,000 bouteilles de chacun par année. Afin de les aider à s'exprimer, les vins ont été passés en carafe une demi-heure.


Vous aurez compris que cette photo aura été prise l'automne dernier, lors de la réception de ces bouteilles rarissimes.

La question qui tue: le sous-sol dans lequel poussent les vignes procure-t-il une différence sur le plan gustatif?

Ici, tout est pareil. Même producteur, même méthode de vinification, même cépage (Sauvignon blanc), même millésime (2013).

Ces 3 vins ont été vinifiés et élevés en foudres et demi-muids pendant 16 à 18 mois sur lies fines. La seule variable qui diffère est le type de sous-sol.

Suite à cette dégustation, on peut dire que les trois vins présentent définitivement de légères différence, celles-ci se manifestant davantage sur le plan gustatif qu'au plan l'olfactif.
 

Pouilly-Fumé, Les Cornets  (marnes kimméridgiennes)

Note: Les marnes kimméridgiennes à petites huîtres (terres blanches) que l'on retrouve vers Pouilly sur Loire, ces derniers sont des vins plus fruités, volumineux, gras, flatteurs.

Couleur: Jaune doré clair
Arômes: Agrumes, poire, citron, miel léger
Bouche: Fraîche, légère, souple et légèrement grasse, bonne persistance 

 
Les Champs des Billons (calcaires portlandien)

Note: sols compacts à grains fins (appelés caillotes) qui sont ici comme ailleurs une terre d'élection du Sauvignon. Ils se trouvent sur Tracy sur Loire, et donnent des vins crayeux, persistants, avec du fruit.

Couleur: Jaune doré clair
Arômes: Agrumes,pas de citron ici, miel léger
Bouche: souple mais pas de gras, plus nerveuse et droite que le premier, finale un peu plus longue légère impression minérale 



Les Bois de Saint-Andelain  ( silex albiens)

Ce sont des silex rouges, contrairement à Sancerre où ils sont blancs. Les vins qui proviennent de ce terroir sont très particuliers par leur finesse et leur élégance. Le fruit est peu présent, on sent une minéralité pure avec une persistance saline étonnante.

Couleur: Le plus pâle des trois (jaune clair)
Arômes: notes florales et de pierre mouillée
Bouche: plus légère, délicate et fine, souple et longue finale sur la salinité


Nous désirons remercier la famille Redde pour nous avoir permis de faire la comparaison entre ces trois terroirs distincts, un exercice que l'on a très rarement l'occasion de faire.
 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire