Google Translate

Bienvenue à l'un des rares sites francophones d'information sur les vins de qualité du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>À quelle catégorie de buveurs de vin appartenez-vous?</b>

lundi 8 février 2016

Les vins du Château de la Tour de By en Médoc


Les producteurs en mesure d'offrir un vin vendu 25$ au Québec et pouvant se garder plus de 15 ans sont rares. En voici toutefois un que je vous invite à connaître.

Selon le site internet du domaine:

La tour et le cèdre planté en 1865
Le château La Tour de By est une propriété familiale de 110 hectares en production, dont l'âge moyen du vignoble  approche les 45 ans. Complanté exclusivement de cépages nobles (60% Cabernet Sauvignon, 35% Merlot, 5% Petit Verdot), sa densité est de 5 500 à 10 000 pieds/ha.

Une partie de son nom (La Tour) vient de la présence d'une tour, un ancien moulin à blé, converti par la suite en phare pour guider les bateaux. Pour ce qui est de mot By, il proviendrait du début du nom des membres d'une famille hollandaise qui habita autrefois les lieux. Ceux-ci, experts en assèchement de marécages, était venus dans ce but dans la région.

Le château fut édifié en 1876. Il changea de main quelque fois, alors que Marc Pagès et deux autres personnes l'acquièrent en 1965, à leur retour de la Tunisie. En 1999, Marc Pagès, ingénieur agronome, en devient l'unique propriétaire.


Le célèbre professeur Émile Peynaud devient le premier œnologue-conseil du domaine dès 1966, convaincu du potentiel de ce terroir. Le domaine gagne en qualité graduellement. En 2007, après 42 ans à la barre du château, survint le décès de M. Pagès. C'est Frédéric Leclerc, l'aîné de ses petits-fils, qui vinifie désormais dans l'esprit de son grand-père.

On y produit 6 vins différents: La Roque de By, Château La Tour de By, Château Cailloux de By, Les Tourterelles de la Tour de By, Héritage Marc Pagès - La Tour de By, et le Rosé de la Tour de By.

Le vin-phare du domaine demeure bien entendu le Château de la Tour de By, dont la production annuelle est d'environ 40,000 caisses. Plus de 60% de la production totale du domaine est vendue à des particuliers dont plusieurs sont des clients de longue date, 10% aux cavistes et restaurateurs, et 30% prennent le chemin de l'export. 

C'est le 21 janvier dernier, lors du passage de Benjamin Richer de Forges, cousin de Frédéric Leclerc et directeur commercial de la maison, que j'ai eu le loisir de goûter à plus de 13 vins de ce domaine, répartis en 3 gammes et plusieurs millésimes. 



Château La Roque de By, cru bourgeois, 2012, 22,65$

Non pas conçu comme un second vin, mais comme un vin ayant sa propre personnalité. Il renferme du Cabernet Sauvignon et du Merlot à part égale, issus de vignes âgées d'environ 30 ans. Il est élevé 12 mois en barriques d'un an d'usage. Il n'est pour le moment disponible qu'en importation privée. (voir ici)

Couleur rouge rubis violacée; arômes de framboise, cassis et de boisé fin; souple en bouche, moyennement corsé, frais, équilibré; un très bon rapport qualité/prix que les restaurateurs devraient sérieusement considérer.


Suivirent 6 millésimes (entre 2011 et 2000) du Château La Tour de By

Château La Tour de By, cru bourgeois, 25,00$

Le principal vin du Château dont il porte fièrement le nom. L'assemblage est constitué de 60% de Cabernet Sauvignon, 30% de Merlot, et 5% de Petit Verdot. Il est élaboré avec les raisins de vignes âgées de 40 à 45 ans, plantées à une densité de 7 à 8,000 pieds à l'hectare. Leur rendement est limité à environ 45-50 hectolitres à l'hectare. 

Il est élevé pendant 12 mois en barriques de chêne, neuves à 25%, le reste d'un et de deux ans d'usage. Il peut, selon les millésimes, être conservé entre 10 et 20 ans. Quel rapport qualité/prix!

2011: ce millésime est attendu quelque part en 2016; son bel équilibre lui laisse présager un bel avenir; un achat, assurément
2010: et 2009: deux vins issus de bons millésimes; le 2010 est celui que l'on trouve présentement au Québec (voir ici); devenu rare, surveillez le 2011
2005:  après dix ans les saveurs sont bien fondues à l'ensemble; tiendra encore 8-10 ans
2001:   maintenant fin et élégant, ce vin est près de son apogée; se conservera encore au moins 6-8 ans
2000: incroyable qu'un vin de ce prix puisse atteindre un tel niveau! Souplesse, finesse, arômes tertiaires; longue finale en rétro-olfaction; les membres du Club des Dégustateurs de Grands Vins auront le loisir d'y goûter au mois de mars prochain


Ceci fut suivi de 6 millésimes du haut de gamme de la maison, soit le Héritage Marc Pagès


Héritage Marc Pagès, Cuvée Exception, 55,00$

Cette cuvée a vu le jour en 1982 lorsque créée par Marc Pagès et Émile Peynaud sous le nom de Cuvée Prestige. On voulait démontrer que le terroir du domaine pouvait produire un vin capable de se mesurer aux grands crus classés du Médoc. En 2007, elle fut rebaptisée "Héritage Marc Pagès'' suite au décès de ce dernier. 

Ce vin est constitué de 80% Cabernet Sauvignon et de 20% de Merlot en provenance des meilleures parcelles graveleuses du domaine où poussent des vignes âgées en moyenne de 60 ans. Il est vinifié en cuves de bois et élevé 18 mois en barriques de chêne. On n'en produit que 3,000 bouteilles annuellement. Il n'est pour le moment disponible qu'en importation privée. (voir ici)


2011:  un vin à la couleur pourpre et aux parfums de fruits noirs et d'épices; encore bien jeune, mais offrant déjà une certaine souplesse et une bonne longueur; il a encore 20-25 ans devant lui;
2010: un beau millésime et un bouche déjà suave; un monument; potentiel de garde de 20-25 ans
2009: ce millésime propose un petit côté animal avec ses notes de cuir; j'aime beaucoup; rien ne presse pour le boire
2001: un bel exemple du potentiel de ce vin après 14 ans en bouteille; robe toujours rubis foncé; effluves de cuir et de feuille morte; très souple et élégant; bon pour encore 10 ans au moins
1990: cette cuvée s'appelait alors Cuvée Prestige; après un quart de siècle, le vin affiche une couleur rubis foncé et à peine grenat; il en émane des fragrances d'humus, de champignon, et d'épices douces; la bouche est ultra souple et est totalement fondue; longueur interminable; prêt à boire. Miam!




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire