Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>Savez-vous reconnaître un vin bouchonné?</b>

mardi 1 septembre 2015

Mes commentaires sur le rapport Robillard


Abolition de la SAQ?  Sûrement pas.

Libéralisera, libéralisera pas (le marché du vin et de l'alcool au Québec)? On ne sait pas!


C'est le 31 août dernier que la commission présidée par Lucienne Robillard a dévoilé aux médias les grandes lignes de son rapport en vue de faire des recommandations au gouvernement afin d'améliorer le rendement des programmes et des organismes d'état.

Ceci est le deuxième rapport de cette commission. On se rappellera qu'un premier rapport avait été remis au gouvernement l'automne dernier et que bien peu des recommandations de celui-ci ont été retenus par le gouvernement.

Même suite aux propos du président du Conseil du Trésor, M. Martin Coiteux, qui a commenté l'exercice par la suite, nul ne peut dire avec certitude ce que le gouvernement décidera. On s'est contenté pour le moment de demander aux dirigeants de la SAQ "de diminuer rapidement les frais d'administration du monopole" que l'on juge, à tort ou à raison, moins performant que certains autres au pays.

On se dit ouvert par la suite à réfléchir sur la manière de modifier le présent modèle d'affaires "dans l'intérêt du citoyen-consommateur" (et dans celui du gouvernement sans aucun doute).

En résumé, à part un certain désir d'améliorer les choses, c'est l'incertitude totale. Tout est est possible, d'une libéralisation du marché au statu quo. On devrait savoir ainsi bientôt si ce rapport n'était qu'un pétard mouillé.

Malgré cette non-nouvelle, ce dossier est évidemment à suivre de près. Plusieurs médias m'ont contacté pour connaître mes réactions à ce sujet. Parmi les différentes entrevues accordées, je vous mentionnerais celles-ci:

Entrevue à Radio-Canada avec Annie Desrochers dans le cadre de l'émission Le 15-18



Lien pour écouter cette entrevue radio   (On clique sur la 3è case à droite)


Le Canal Argent m'a ensuite contacté, à l'instar de d'autres personnes ayant accepté de commenter ce rapport.

 
Cela a donné l'article qui suit:




Lien pour accéder à cet article



Ajout du 1ier septembre 2015:

On apprenait ce matin-là par les médias, que le gouvernement du Québec présenterait dès la rentrée parlementaire cet automne, un projet de loi qui permettrait aux producteurs de vins et tout autre produit alcoolisé fabriqué à partir de fruits, de vendre leurs produits dans les épiceries et restaurants, sans passer par le réseau de distribution de la SAQ. (voir ici).

On m'a donc invité à participer à l'émission d'informations télé Le Québec Matin à LCN, animée par Julie Marcoux, afin de discuter de ce sujet et bien sûr du rapport de la commission Robillard.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire