Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>Savez-vous reconnaître un vin bouchonné?</b>

lundi 13 juillet 2015

Paradoxides, Dupéré-Barrera, Côteaux du Languedoc, 2007, France


Cépages:   70% Syrah et 20%  de Grenache et 10% Carignan
Code #:     Épuisé
Prix:           21,95$ (en octobre 2009)
Alcool:      13,5%
Servir:      17° C

Ce vin était un vin de négoce du célèbre couple formée  par la Québécoise Emmanuelle Dupéré et le Français  Laurent Barrera.

Il faut croire que l'approvisionnement des raisins qui servait à élaborer ce vin s'est tari car ce vin n'existe malheureusement plus. Dommage. 

Paradoxides faisait référence à un fossile, un genre de  trilobite, qui date du Cambrien. Ce vin provient évidemment de ma cave personnelle (Qu'attendez-vous pour démarrer la vôtre?).

On a sans doute pas bien compris le potentiel de ce vin lorsqu'il a été commercialisé en 2009. Il était alors bien jeune, laissant une finale un peu asséchante. Il demandait à vieillir un  peu. Qu'en est-il aujourd'hui?

Gigot d'agneau à l'érable, asperges au four et petites patates rôties
Notes de dégustation:

La robe de ce vin est un peu trouble, n'ayant pas été (avec raison) trop filtré. La robe est de couleur moyenne rouge rubis, tirant légèrement sur le grenat. Le bouquet est passablement complexe , incluant dans sa palette la mûre, la framboise et le cassis pour les arômes fruits, de garrigue (romarin, thym), de poivre, ainsi que de fumée et de minéralité. La texture est bien fondue après près de huit ans, légèrement grasse voire suave. Bel équilibre et belle finale. Payée 22$ à l'époque ce vin est l'équivalent de nos jours à celui d'un vin d'environ 30$ et plus. Sera idéal avec du bœuf, de l'agneau, du filet porc farci, et du gibier.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire