Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>Savez-vous reconnaître un vin bouchonné?</b>

mercredi 8 avril 2015

Dégustation de 3 vins des domaines Rollan de By avec Mathieu Guyon


C'est le 16 février dernier au restaurant Holder de la rue McGill à Montréal, en compagnie de Guénaël Revel (alias monsieur Bulles), que j'ai pu discuter pendant près de deux heures avec Mathieu Guyon, directeur de la commercialisation internationale, pour les domaines Rollan de By.

Tout débute en 1989, lorsque M. Jean Guyon, le père de Mathieu, fait l'acquisition de la propriété Rollan de By, laquelle ne compte alors que deux hectares de vignes. Après avoir fait fortune à l'international dans les domaines de l'architecture et de la décoration intérieure, M. Guyon entend bien investir temps et argent afin de mettre en valeur ce secteur nord du Médoc, que l'on sous-estime grandement selon lui. Rollan de By compte plus de 80 hectares de vignes de nos jours.

On y pratique la culture raisonnée. L'enherbement et les engrais naturels y sont privilégiés. Lors de la rénovation des chais en 2009, on en profita pour installer, dans un esprit de développement durable, plus de 5,670 panneaux photovoltaïques sur la toiture du chai et des bâtiments agricoles.



Le chai de vieillissement parfaitement isolé, d'une capacité de 1400 barriques abrite la récolte durant l'élevage, ponctué de soutirages réguliers. Chaque récolte est entièrement mise en bouteilles au château. La production annuelle est de 500,000 bouteilles.

En quelques années, ce cru bourgeois a trouvé son style. D'une part grâce au terroir qui permet de faire des vins racés et subtils, d'autres part grâce au travail des vignes et des vins dans le plus pur respect médocain.

Parallèlement à ceci, M. Guyon acquiert au fil du temps d'autres châteaux du Médoc, soit Haut-Condissas (1995), Tour Séran (2000), La Clare (2001), La Rose de By (2011), et enfin Monthil  et Greysac (2012). Les propriétés de M. Guyon comptent maintenant plus de 180 hectares de vignes et  la production totale est de près de 1.3 million de bouteilles. Celui-ci est donc devenu le plus grand propriétaire en surfaces plantées du Médoc.

Dégustation de 3 vins de différentes propriétés

Lors de cette rencontre, nous avons pu déguster 3 vins rouges de ce que je considère comme les 3 principaux domaines de la maison.

Château Rollan de By, cru bourgeois, Médoc, 2010, France

Cépages:   70% Merlot, 10% Cabernet Sauvignon, 10% Cabernet Franc, 10% Petit Verdot  
Code #:      11571837 
Prix:           29,00$
Servir:       17° Celsius
Carafe:      30 min.

Un cru bourgeois qui représente, année après année, un excellent rapport qualité/prix. Il est issu d'un vignoble de 52 hectares situé sur des croupes argilo graveleuses où poussent des vignes âgées de 35 ans avec une densité de plantation entre 6,500 et 10,000 pieds à l'hectare. Il est élevé 15 mois en barriques de chêne (90% français et 10% américain).

Un vin à la robe rouge rubis foncé tirant légèrement vers le pourpre; à l'olfactif, on perçoit des parfums de framboise, de mûre, de boisé subtil et d'un soupçon de vanille; la bouche est droite et classique, chargée d'une belle acidité; ses tanins polis procurent une texture déjà passablement souple; petite amertume typique du Merlot en finale; déjà savoureux mais pourra se conserver au moins 5-6 ans au cellier.

NOTE: Ce vin se fait déjà rare; prenez note que 200 caisses du millésime 2011 arriveront au Québec ver la fin du mois d'août prochain.

Château Greysac, cru bourgeois, Médoc, 2011, France

Cépages:   65% Merlot, 29% Cabernet Sauvignon, 3% Cabernet Franc, 3% Petit Verdot 
Code #:      896274
Prix:           27,55$
Servir:       17° Celsius
Carafe:      30-40 min.

Ce vin, le premier du nouvel acquéreur au niveau de l'assemblage, est une belle réussite malgré un millésime peu généreux. Il est issu d'un terroir de 60 hectares, lui aussi reposant sur des croupes argilo graveleuse. On tire un rendement de 48 hl/ha des vignes âgées de 20 ans, plantées avec une densité de 7,500 pieds à l'hectare. Il a été élevé pendant 12 mois en fûts de chêne, neufs à 100%. Surveillez ce nom à l'avenir, surtout si le millésime est de qualité, car le vin qui en résultera pourrait tous nous surprendre. On en produit annuellement autour de 400,000 bouteilles.

L’œil est attiré au premier abord par la couleur rubis foncé légèrement violacé de ce vin, duquel se dégage des effluves de mûre, de framboise, d'épices douces et des notes empyreumatiques; la souplesse se révèle dès l'attaque; le milieu de bouche fait ressortir une pointe de chocolat et de torréfaction, laquelle mène à une finale longue et fine se prolongeant en rétro-olfaction; sera à son meilleur d'ici 5 ans et l'on rira alors du prix que l'on aura payé.


Château Haut-Condissas, cru bourgeois, Médoc, 2009, France

Cépages:   60% Merlot, 20% Petit Verdot, 10% Cabernet Sauvignon, 10% Cabernet Franc
Code #:      12400132
Prix:            54,00$
Servir:       17° Celsius
Carafe:      45-60 min.

Le vin de haute gamme de la maison (de haute couture selon l'expression du proprio) en provenance ici d'un très bon millésime. Ce vignoble a 15 hectares et possède le même type de sol que les deux vins précédents. Les vignes sont âgées de 40 ans et sont plantées avec une densité de 8,500 à 12,000 pieds à l'hectare et dont le rendement n'est que de 40 hl/ha. Suite à une culture raisonnée où l'on ne néglige aucun détail, la vendange se fait manuellement en cagette. Il a été élevé pendant 24 mois en barriques de chêne français, neuves à 100%. Environ 72,000 bouteilles de ce vin sont produites à chaque année.

Lors de certaines dégustation à l'aveugle menées par le Grand Jury Européen, le Château Haut-Condissas devance souvent de grands crus classés de Bordeaux coûtant pourtant 10 ou 20 fois plus cher. J'ai 3 bouteilles du millésime 2006 dans ma cave qui seront un jour dégustés par les membres du Club des Dégustateurs de Grands Vins.

On ne pourrait deviner que ce vin a déjà 5 ans à son actif par le seul examen de sa couleur rouge rubis-pourpre; le verre exhale des arômes digne d'un vin jeune, soit ceux de la framboise, de la mûre, de cassis, d'épices et de tabac; un beau vin riche et plein, promet à un avenir radieux; déjà il baigne dans la finesse et l'élégance malgré la multitude de couches de fruits qui se révèlent en bouche; et quelle finale, longue et suave; un vin qu'il vaut la peine d'attendre encore 8 à 10 ans et qui saura récompenser l'amateur avisé et patient.

NOTE: Présentement épuisé; 10 caisses de ce vin seront reçues à la SAQ au début du mois d'octobre prochain.

Si vous aimez les grands vins de Bordeaux mais que votre budget ne vous permet pas vous les offrir, sachez que ces vins représentent des options de rechange très avantageuses. Vous n'y perdrez pas au goût mais y gagnerez financièrement.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire