Google Translate

Bienvenue à l'un des rares sites francophones d'information sur les vins de qualité du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>Comment conserver du vin chez soi</b>

jeudi 19 février 2015

Mes recommandations d'achat pour le magazine Cellier - 19 Février 2015


Plusieurs vins de spécialité sont proposés dans la nouvelle édition du magazine Cellier. Certains produits étaient disponibles en succursales à compter du 5 février pour lesquels j'ai fait mes suggestions (voir ici). Vous trouverez ci-dessous mes recommandations pour la phase II qui débutera le 19 février. 

N'étant jamais invité à participer aux dégustations que la SAQ organise pour les chroniqueurs vin, je n'ai évidemment pas goûté à ces produits. 

Dommage. Mes 700,000 lecteurs par année, tous médias confondus, ne demandent pourtant qu'à acheter de bons vins.

Ces suggestions sont donc basées sur mon expérience acquise au cours des 35 dernières années. Je joins à chacun des produits que je recommande quelques commentaires expliquant les raisons qui m'ont incitées à le sélectionner.

Sachez que je ne vous suggèrerais jamais un produit que je ne serais pas prêt moi-même à acheter.
Phase II 
(à compter du 19 février 2015)

Vins blancs  

Albarino, Paco & Lola, Riais-Baixas, 2013, Espagne, 18,80$

Les vins d'Albarino de l'appellation Riais-Baixas de la région espagnole de la Galice renferment habituellement une belle expression de salinité; prix compétitif.

Apriori, Patrice Breton, Mendocino, Californie, 2013, États-Unis, 19,80$ 

Les vins rouges de M. Breton sont très souvent puissants (et même trop) à mon goût; j'aurai tendance par contre à faire confiance à cet assemblage de 92% Chardonnay et de 8% de Sémillon, vendu à prix correct.

Assyrtiko, Argyros, Santorini, 2013, Grèce, 21,95$

Sans doute l'un des meilleurs cépages blancs autochtones grecs, l'Assyrtiko donne de très bons résultats sur l'île volcanique de Santorin; élaboré avec des raisins de vieilles vignes, attendez-vous à une minéralité à couper au couteau; producteur réputé et fiable.


Vins rouges

La Bastide Blanche, L. et M. Bronzo, Bandol, 2011, France, 29,25$

Le Mourvèdre, prédominant dans l'assemblage de ce vin, est ici en Bandol dans son terroir de prédilection; un vieillissement de 5-6 ans est recommandé pour en tirer le maximum de plaisir.

Pinot Noir, Domaine Queylus, Niagara peninsula, Ontario, 2012, Canada, 29,95$

On dit beaucoup de bien de ce nouveau domaine ainsi que de ce vin, vinifié par Thomas Bachelder, un montréalais d'origine, spécialiste du Pinot Noir, qui a déjà fait ses armes au Clos Jordanne.

Second vin du Château Belgrave, 5è grand cru classé de Bordeaux et issu d'un très bon millésime; à coucher en cave pour 6 à 8 ans; prix raisonnable.
  
Les Pèlerins de Lafon-Rochet, Saint-Estèphe, 2010, France, 39,50$

Second vin du Château Lafon-Rochet, 4è grand cru classé de Bordeaux et issu d'un bon millésime; à oublier pour au moins 7-8 ans au cellier.

La Réserve de Malartic, Pessac-Léognan, 2010, France, 41,50$

Ce second vin du Château Malartic-Lagravière portait jusqu'en 2006 le nom "Le Sillage de Malartic";  il est issu d'un bon millésime; les vins rouges de l'appellation Pessac-Léognan sont plus agréables en jeunesse que la plupart des autres prestigieuses appellation de Bordeaux; il sera toutefois fort avisé de l'attendre 5 ans environ.

Bonnes dégustations!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire