Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>L’insaisissable minéralité dans le vin</b>

mercredi 12 novembre 2014

La demi-vérité du jour ...


Dans cette nouvelle rubrique, nous citerons des personnes qui ont fait des déclarations publiques à propos de notre monopole étatique sur l'alcool. À vous de juger de la pertinence et de la crédibilité de leurs propos ...

Personnalité: Jacques Nantel
Fonction: Professeur titulaire aux H.E.C. de Montréal
Date de la déclaration: jeudi 6 novembre 2014
Média:  Télé-Québec
Émission: Bazzo.tv (avec Marie-France Bazzo)

Lors de cette émission, il y a eu une discussion de 9 min. 27 sec. entre M. Éric Duhaime (qui vient de publier un livre nommé La SAQ pousse le bouchon), et M. Jacques Nantel spécialiste reconnu en marketing et commerce de détail, sur le bien-fondé d'une éventuelle privatisation de la SAQ.

Ce fut un étrange débat, puisque la position de M. Duhaime n'est pas la privatisation, mais plutôt une libéralisation  partielle. Les interventions de M. Nantel pointaient toutes vers le statu quo.


Lien pour écouter la discussion

Que M. Nantel défende le modèle actuel n'a rien de surprenant car ayant déjà été consultant pour le gouvernement et la SAQ sur divers aspects du monopole, on peut comprendre qu'il ne reniera pas ce qu'il a aidé à mettre en place. C'est son droit le plus strict et nous devons le respecter.

Il a cependant dit  à 6 min. 55 sec.:

"Je ne suis pas ici pour défendre la SAQ..."

et à la toute fin, soit à 9 minutes:

"Je veux quand même dire que je ne suis pas sur le payroll de la SAQ"
Pour en être vraiment certain, il faudrait consulter la liste de paie de la SAQ et ceci risque d'arriver lorsque les poules auront des dents. J'ai malgré tout tendance à le croire, jusqu'à preuve du contraire.

Par souci de transparence envers les auditeurs, il aurait tout de même été indispensable que soit Télé-Québec ou M. Nantel lui-même, divulgue que la Société des Alcools du Québec  finance en partie depuis 2010, le Programme SAQ-HEC Montréal en commerce de détail.

Il n'y a pas seulement qu'en étant "sur le payroll" d'une entreprise que celle-ci peut nous influencer.

Ne vous méprenez pas, ceci me semble un très bon et utile programme. Mais je sourcille un peu plus lorsque je remarque parmi les animateurs de ce programme intensif, Normand Hébert jr., ancien président du Conseil d'Administration de la SAQ, et Alain Brunet, l'actuel président et chef de la direction de la SAQ.

M. Nantel dans ces circonstances, pouvait-il être objectif et se permettre de critiquer le moindrement la SAQ alors que celle-ci est le principal commanditaire de ce programme des H.E.C. auquel participe deux grosses pointures du monopole?

Je l'ignore. Qu'en pensez-vous?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire