Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>L’insaisissable minéralité dans le vin</b>

jeudi 24 juillet 2014

La maison champenoise Jacquesson: une approche différente


M. Jean-Hervé Piquet
C'est le 17 juin dernier que plusieurs chroniqueurs vin et moi-même avons eu l'occasion de rencontrer, M. Jean-Hervé Chiquet, responsable du développement commercial de la maison Jacquesson, alors que son frère Laurent s'occupe du vignoble et de la vinification.

Nous avons bien sûr pu goûter à plusieurs produits de ce domaine, mais non sans avoir pris connaissance au préalable de la philosophie originale qui sous-tend ceux-ci.

Alors que la très grande majorité des maisons champenoises les plus connues ont pour cheval de bataille une cuvée de base non millésimée produite à un million d'exemplaires et plus où l'on s'efforce par assemblage d'en garder d'une année à l'autre le goût le plus constant possible afin de ne pas trop dérouter la clientèle, la maison Jacquesson a décidé d'opter pour une approche fort différente.

Le but recherché

Au lieu d'un goût homogène, régulier et constant, les frères Chiquet ont plutôt voulu produire 250,000 bouteilles du meilleur vin effervescent qu'ils le pouvaient à chacune des années, quitte à ce que le résultat final soit légèrement différent.

La méthode en résumé

Le vin de chacune des années est élaboré grosso modo principalement (autour du 2/3) avec le vin de la vendange de l'année, complété selon le meilleur assemblage possible avec des vins de réserve, c'est-à-dire des années antérieures conservés en cuves plusieurs années.

Des numéros en lieu de millésimes

Fondée en 1798, les divers chefs de cave qui se sont depuis succédé ont noté leurs cuvées par des numéros. Ainsi, lorsque Jacquesson décidé de modifier la classification de ses vins avec la cuvée de l'an 2000, ils y attribuèrent le #728, soit le numéro de cuvée à laquelle cette maison était rendue. Ce vin effervescent était un assemblage d'environ 70% de différentes parcelles de la récolte de l'année 2000, le restant provenant des vins de réserve de 1999. C'était alors cet assemblage qui selon les propriétaires donnait le meilleur vin qu'il était  possible de produire. Il fut commercialisé trois ans plus tard.

Il est facile par la suite de comprendre que la cuvée #729 a été élaborée en 2001, la cuvée #730 en 2002, etc.

Il est bon de savoir que pour aider les consommateurs, ceux-ci peuvent retrouver sur les contre-étiquettes toutes les informations de base sur le vin de leur bouteille, soit le contenu exact (âge, provenance, %, cépages, etc.).

Les autres gammes de la maison

En sus de la cuvée de base numérotée précédente qui est l'entrée de gamme du répertoire, la maison Jacquesson propose de même quatre produits issus de quatre "Lieux-dits" (Avize, Corne Bautray, Champ Cain et Terres Rouges) desquels on obtient des vins qui reflètent la personnalité de ces terroirs exceptionnels. Ces vins ne sont que commercialisés que plusieurs années après leur mise en bouteilles.

Leur haut de gamme est constitué de vins nommés ''Dégorgement tardif" issus d'un seul cru, voire d'une seule parcelle et ayant bénéficié d'un vieillissement prolongé. Du pur ravissement!

Assez parlé et dégustons!

Voici un bref aperçu des 7 champagnes de cette maison dégustés lors de cette présentation. Veuillez noter que seule la cuvée #736 (un très bon rapport qualité/prix) est disponible pour le moment au Québec. Il faudra surveiller l'arrivée éventuelle de la cuvée qui suivra (#737) si notre monopole le veut bien,  car elle est tout à fait délicieuse.

Cuvée #737, Champagne, Jacquesson, Extra-brut

Cépages:  43% Chardonnay, 30% Pinot Meunier et 27% de Pinot Noir
Code #:     non disponible (pour le moment)
Prix:           65,00$ (approximativement)
Servir:       8° Celsius

Cette cuvée est composée principalement de la récolte de 2009 (70%), laquelle est assemblée pour les reste avec les vins de réserve de la cuvée #736 (2008) et de la cuvée #735 (2007). Sucre résiduel: 3.5 gr/litre

Ce vin produit des bulles très fines et arbore une couleur jaune doré pâle. Jolis arômes de pomme verte, de citron, de miel et de cire d'abeille. Acidité parfaitement dosée et équilibrée, résultant en un vin suave, fin et long. Pour l'apéro maintenant et pour la table d'ici 3-4 ans. Potentiel de garde 10 ans.


Cuvée #736, Champagne, Jacquesson, Extra-brut

Cépages:   53% Chardonnay, 29% de Pinot Noir et 18% Pinot Meunier
Code #:     10758819
Prix:           62,75$ (approximativement)
Servir:       8° Celsius

Ce vin est présentement le seul produit de la maison Jacquesson disponible au Québec. Cette cuvée est composée principalement de la récolte de 2008 (66%), laquelle est assemblée à 34% avec les vins de réserve des récoltes des années 2007 et 2006 auxquels s'ajoute une partie de l'assemblage réalisé pour la cuvée #735. Sucre résiduel: 1.5 gr/litre

Ce champagne affiche une belle couleur jaune clair avec de légères teintes de vert.  L'attaque est vive et fraîche démontrant que le niveau d'acidité de ce vin semble un peu plus élevé que le précédant. La bouche demeure toutefois coulante, fraîche et équilibrée. Petite note minérale en finale. Potentiel de garde 10 ans. Peut faire la leçon à ce prix à certains des vins de champagne d'entrée de gamme de plusieurs grands producteurs champenois.


Cuvée #733, Champagne, Jacquesson, Dégorgement tardif, Extra-brut

Cépages52% Chardonnay, 24% Pinot Meunier et 24% de Pinot Noir
Code #:     non disponible
Prix:           + de 100,00$ (approximativement)
Servir:       10° Celsius

Cette cuvée est composée principalement de la récolte de 2005 (88%), laquelle est assemblée pour les reste avec les vins de réserve de la récolte de 2004 (16%) et de 2001 (6%). La dégustation de ce vin fut fort utile afin de donner une meilleure idée de l'évolution éventuelle des cuvées #736 et #737.

La couleur est légèrement plus foncée que les deux vins précédents, soit jaune doré moyen. Au nez, de jolies et gourmandes effluves de pomme jaune, de noix et de brioche viennent chatouiller nos cils olfactifs avec une légère note d'oxydation, laquelle ajoute à la complexité de l'ensemble. Bel exemple en bouche d'un parfait équilibre acidité/suavité. Un vin effervescent gorgé de finesse et doté d'une très longue et agréable finale. Peut tenir encore 4-5 ans. Pour la table assurément.


Dizy - Corne Bautray, Champagne Jacquesson, 2004

Cépage:   100% Chardonnay
Code #:     non disponible
Prix:           + de 150,00$ (approximativement)
Servir:       10° Celsius

Le vignoble de Corne Bautray à Dizy est constitué d'un hectare de Chardonnay plantés en 1960 à une densité de 9,000 pieds à l'hectare sur des coteaux orientés sud-est. Ce vin non dosé a été mis en bouteille en mai 2005 et dégorgé en février 2013 après huit ans sur lies.

Les bulles de ce vin sont très fines et sa robe est jaune doré moyen. Légères notes d'oxydation au nez, signe d'évolution. La bouche est suave et nourrie de saveurs onctueuses. On décèle pourtant toujours la solide structure de ce vin qui pourra se conserver encore quelques années. Un homard thermidor lui siérait bien.



Avize- Champ Caïn, Champagne Jacquesson, 2004  

Cépage:   100% Chardonnay
Code #:     non disponible
Prix:           + de 150,00$ (approximativement)
Servir:       10° Celsius

Le vignoble de Champ Caïn à Avize est constitué de 1,30 hectare de vignes de Chardonnay plantées en 1962 à une densité de 12,000 pieds à l'hectare sur des bas de coteaux orientés plein sud. Il a légèrement été dosé en raison de 1.5 gr/l, mis en bouteilles en février 2005, et après huit ans sur lies, dégorgé en février 2013.

Tout comme le vin précédent ce vin possède une robe jaune doré moyen mais conserve toujours de légers reflets verts. Le nez est vineux et classique (miel, cire d'abeille) alors que la bouche révèle des saveurs suaves et bien fondues sur une trame fine et très longue. Un vin gastronomique près de son apogée et qui pourra se conserve encore 6-8 ans. L'un de mes préférés.


Dizy - Terres Rouges, Champagne rosé, Jacquesson, 2008, Extra-brut

Cépage:   100%Pinot Noir
Code #:     non disponible
Prix:           + de 150,00$ (approximativement)
Servir:       10-12° Celsius

Le vignoble des Terres rouges à Dizy est constitué de 1,35 hectare de Pinot Noir sur des coteaux orientés plein est. Ce vin effervescent rosé est obtenu par macération, la moitié en vin de saignée et l'autre moitié en écoulement.

Se présentant avec une robe de couleur cerise assez foncé, ce vin effervescent rosé embaume les petits fruits rouges (framboise et cassis). On retrouve les mêmes goûts en bouche avec en sus une petite touche minérale rafraîchissante. Un vin rosé parfaitement équilibré pour l'apéro ou encore pour créer des alliances inusitées à table.


Avize Grand cru, Dégorgement tardif, Champagne Jacquesson, 1995, Extra-brut

Cépage:   100% Chardonnay
Code #:     non disponible
Prix:         + de 200,00$ (approximativement)
Servir:       10-12° Celsius

La Maison exploite trois parcelles situées sur les lieux-dits de La Fosse, Némery et Champ Caïn, plantées entre 1962 et 1983 et orientées au sud-est.  Considérant que 1995 était sans doute le meilleur Avize Grand Cru produit par la Maison jusque là, la décision avait été prise de conserver un petit nombre de bouteilles pour un vieillissement prolongé en vue d'un dégorgment tardif.  Le dégorgement, sans dosage, d’Avize Grand Cru 1995 Dégorgement Tardif a été réalisé en Juin 2010, après 14 ans de vieillissement sur lies.

Incroyablement, ce vin arbore toujours certains reflets verts parmi sa robe jaune doré! Au nez, beaucoup de finesse avec une agréable  petite touche d'oxydation. La bouche est toute en nuances, offrant beaucoup de douceur et de complexité. Excellente persistance en fin de bouche. Du champagne de grande classe prêt à boire.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire