Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>Savez-vous reconnaître un vin bouchonné?</b>

vendredi 7 mars 2014

Le TOP 20 des vins de moins de 15$


Note: Ce texte a aussi été publié dans le Huffington Post Québec le 6 mars 2013 (voir ici).

6.9% environ. C’est la proportion que les vins de moins de 15$ représente par rapport à l’ensemble des vins proposés par notre monopole, soit 553 produits sur les 7,981 du répertoire. Pour ceux qui recherchent les meilleurs rapports qualité/prix dans cette catégorie, vous trouverez ici une sélection intéressante.

Ce que la majorité désire

Par les contacts directs avec les consommateurs que j’ai l’occasion d’avoir par le biais des cours d’initiation au vin que je donne et mes autres activités connnexes, j’ai la certitude que ce sont des vins de la gamme de prix de 15$ et moins que la plupart des gens recherchent avant tout.


Et vous n’êtes pas les seuls. Un sondage récent de l’IWSR (International Wine and Spirits Research) a calculé que 91% des vins du monde entier sont vendus moins de 10$. En Europe, 75% de vins sont achetés dans les magasins de grande surface à un prix moyen de 2,8 Euros ($3,75 CAD). Et non, ce n’est pas seulement  de la piquette car cela signifierait que les européens ne connaissent rien au vin. 
Si le but de notre seul caviste autorisé est comme il l’affirme de vraiment répondre à la demande de sa clientèle, on peut alors s’interroger sur le bien-fondé de remplacer ceux-ci à la vitesse grand v par des vins plus dispendieux. Serait-ce l’une des explications de la baisse d’achalandage constatée récemment dans les succursales du monopole? Je ne fais que poser la question.

Certains valent davantage que d’autres

Sachons donc en profiter pendant qu’ils en restent encore quelques uns. Mais parmi ceux-ci vous aurez deviné qu’il y en a qui affichent de plus belles qualités que d’autres. Attardons-nous quelques instants à définir ce qu’est un « bon rapport qualité/prix ».

Et bien dans le présent cas, ce serait par exemple un vin de 14$ qui à l’aveugle vous donnerait l’impression d’en valoir 18$, par opposition à un autre produit de 14$ pour lequel vous seriez prêts à débourser 10$.

Une sélection seulement pour vous

Basé sur mon expérience et les très nombreux produits que j’ai l’occasion d’analyser à chaque année, j’ai identifié pour vous 15 de ces produits, soit un vin mousseux, cinq vins blancs, un vin rosé et treize vins rouges.

Tous les vingt produits que j’ai sélectionnés ont, au meilleur de ma connaissance, été embouteillés sur leurs lieux de production ce qui veut dire qu’ils n’ont pas été importés en vrac puis embouteillés ici. 

Je n'ai rien contre ces derniers mais je sais que beaucoup d'entre vous lorsqu'ils vont dans une succursale de la SAQ plutôt qu'à l'épicerie ou au dépanneur, recherchent avant tout des vins qui ont été embouteillés sur leurs lieux d'origine.

La galerie photos de ces très bons produits se trouve à la fin de ce billet. Afin de permettre à ceux qui voudraient imprimer leurs noms de ces vins de le faire, vous pourrez accéder à une liste que vous pourrez copier en utilisant le lien suivant :

http://bit.ly/1cDugox

Mise en garde

N’oubliez pas que cette sélection est exacte en date du moment où elle a été faite, soit le 3 mars dernier. Il est fort possible que très bientôt les prix indiqués changent (ai-je besoin de vous préciser vers quelle direction?) ou que certains de ces produits disparaissent complètement de la carte, ceux-ci représentant tout comme le béluga de l'estuaire du St-Laurent, une espèce hautement menacée au Québec.

Si par contre vous vous mettez tous à acheter régulièrement ces produits, vous passerez ainsi votre message en haut lieu que ce sont des produits semblables qui ont votre faveur. Cela deviendra alors un peu plus gênant de les retirer, quoique tout est possible.

Bonnes dégustations!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire