Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>Savez-vous reconnaître un vin bouchonné?</b>

jeudi 13 février 2014

À la découverte de nos vignobles québécois


Note: Ce texte a aussi été publié le 13 février 2014 dans le Huffington Post Québec (voir ici). 

Je ne vous en voudrai certes pas si vous me dites que vous ne connaissez pas les deux vignobles de notre terroir que je vous présente aujourd'hui car j'en ignorais moi-même l'existence il y a quelques mois à peine! Le présent billet remédiera rapidement à cette situation.

Alors que des domaines québécois établis depuis de nombreuses années tels l'Orpailleur et le domaine des Côtes d'Ardoise sont relativement bien connus du grand public, il en existe cependant plusieurs autres qui bien qu'ils le sont moins, produisent des vins d'une qualité que beaucoup de personnes auraient cru inatteignable dans notre belle province.

L'un de ces vignobles que j'ai découvert à la Fête des Vins du Québec qui s'est tenu à Montréal à la fin du mois de novembre dernier, est le domaine Clos St-Bernard, situé à St-Bernard-de-Lacolle, situé à l'extrême sud du Québec et qui bénéficie d'un excellent taux d'ensoleillement.


Ce domaine de deux hectares est la propriété de M. Jacques Élie ainsi que de son épouse Mireille Élie. D'origine bordelaise, M. Élie n'a pas lésiné à investir dans des équipements très modernes dont des cuves thermorégulées afin d'avoir un contrôle parfait sur les températures de fermentation de ses vins.

La maison ne produit que deux vins et que j'ai goûtés, le Clos St-Bernard blanc et le Clos St-Bernard rouge du millésime 2012, tous deux très réussis et vendus 17$ la bouteille. Compte tenu de la production limitée, les Élie préfèrent pour le moment vendre toute leur production à leur domaine bénéficiant ainsi d'une marge bénéficiaire plus élevée.

Décrivons brièvement leur vin blanc. Celui-ci est un assemblage de quatre cépages bien adaptés à notre climat québécois, le Seyval, le Vidal, le Geseiheim 322 et le Saint-Pépin. Ne vous laisser pas rebuter par ces noms qui peuvent vous sembler quelque peu étranges car ce vin offre de la fraîcheur sans excès d'acidité, ainsi qu'un remarquable équilibre des saveurs en bouche. Ce vin a été élevé quelques mois en fûts de chêne américain pour plus de rondeur et de complexité, sans toutefois que le bois ne vienne masquer le fruit.

Si j'ai bien aimé leur vin blanc, c'est toutefois le vin rouge de ce domaine qui m'a le plus agréablement surpris. Il représente une preuve concrète qu'il est tout à fait possible, si on y met le temps, le talent et l'argent requis, de produire de bons vins rouges au Québec.

Il est lui aussi le résultat d'un assemblage de quatre cépages rouges comprenant 45% de Maréchal Foch, 40% de Lucy Kuhlmann, 5% de  Sainte-Croix et 10% de Marquette. Ce dernier est un cépage hybride développé récemment par l'Université du Minnesota et qui semble donner de bons résultats au Québec.

Ce vin a bénéficié d'un luxueux élevage de 14 mois en fûts de chêne français.

Voici mes notes de dégustation à propos de ce vin:

Arborant une couleur soutenu rouge rubis foncé, ce vin à l'aération laisse échapper des arômes de délicieux petits fruits rouges tels la framboise et le cassis, d'une pointe de vanille et d'épices douces. La bouche est d'une grande souplesse; il est frais et agréable avec une texture satinée. Un vin gastronomique, sans aucune lourdeur, et que l'on pourra apprécier avec toutes les viandes, rouges ou blanches, ainsi que les volailles grillées. Jolie et plutôt longue finale en prime.

Amusez-vous à le faire déguster à l'aveugle à vos amis et demandez leur de quel pays provient ce vin. Examinez ensuite leur réaction quand ils sauront que les raisins qui ont servis à élaborer ce vin n'ont pas poussé à des milliers de kilomètres de distance mais bien tout près, ici au Québec!

Mettez ce domaine à votre agenda pour une visite cet été et profitez-en pour goûter leurs produits et faire quelques provisions. 

Le domaine offre un aire de pique-nique, un parcours d'interprétation de la vigne et du vin, une salle de réception de 80 personnes pour vos banquets avec service de traiteur. Si l'expérience vous intéresse, vous pourrez même participer aux vendanges du domaine l'automne prochain. Un domaine à visiter et de bons vins à savourer. On peut communiquer au besoin avec ce domaine au numéro de téléphone suivant: (450) 246-4586. 

Allons-y pour une deuxième trouvaille 

La seconde maison que j'aimerais vous présenter est plutôt diversifiée. En plus d'une gamme de vins secs, d'apéritif et de dessert dont la production a débuté en 1999, on y produit aussi du cidre, des gelées et des confitures! On comprendra mieux ainsi le nom de ce domaine qui est Les Artisans du Terroir.


Situé à St-Paul d'Abbotsford, soit à cheval entre la Montérégie et les Cantons de l'Est, ce domaine familial est géré par le patriarche, M. Réjean Guertin. Toutes les opérations, de la vigne à la bouteille, sont effectuées par l'un des quatre membres de la famille. Il doit être très satisfaisant pour M. Guertin de travailler ainsi étroitement avec les siens.

J'ai découvert le vin que je décris un peu plus bas un peu par hasard, soit suite à la recommandation d'un conseiller en vin qui avait eu la bonne idée d'en faire venir à sa succursale.

Il s'agit d'un vin blanc du millésime 2012 qui porte le joli nom de Prémices d'automne. Son prix de 13,15$ est tout à fait justifié se comparant avantageusement à tous les autres produits internationaux offerts dans cette catégorie de prix. C'est un assemblage très réussi de deux cépages, le Cayuga et le Saint-Pépin.

Le Cayuga est un cépage obtenu par croisement et développé dans le Nord-Est des États-Unis. Si vous visitez quelques uns des vignobles situés près de Burlington dans l'état du Vermont, vous goûterez à plusieurs vins qui utilisent ce cépage. Le Saint-Pépin est lui aussi issu d'un croisement réalisé cette fois par l'Université du Minnesota qui se spécialise dans l'étude et le développement des cépages adaptés aux climats froids. Au Québec, il est judicieusement mis en valeur entres autres par le domaine Les Brome avec sa cuvée haut de gamme "Réserve St-Pépin". 

Il est assez incroyable qu'un petit domaine comme Les Artisans du Terroir ait réussi en si peu de temps et avec des moyens limités à maitriser et à bien comprendre ces deux cépages. Le résultat parle dans le verre. Il n'y a pas de complexes a avoir face aux vins blancs des autres pays producteurs. Il y a je crois une certaine éducation à faire auprès des dégustateurs québécois face aux bons vins de notre province. Il faut les aborder et savoir les apprivoiser pour ce qu'ils sont, des vins avec des goûts originaux, frais et délicieux, issus d'un terroir unique au monde.

J'ai dégusté le Prémices d'automne blanc (il existe aussi une version en rouge que je n'ai pas encore dégusté) à table avec un filet de saumon cuit au four avec son beurre de coriandre (voir photo).

Voici mes notes de dégustation à propos de ce vin:

De couleur jaune clair comme beaucoup de vin blanc de climat frais, ce vin respire la fraîcheur grâce à ses parfums de citron, de pêche et de lime. D'une acidité parfaitement équilibrée, ce vin offre une texture souple, goûteuse et légèrement grasse. Très polyvalent, il pourra selon votre menu être servi de l'apéritif au fromage. Il accompagnera ainsi très bien le sushi. La bouteille se boit rapidement ce qui est bon signe.

Pour 13,15$ je le répète, comment peut-on refuser une telle proposition? Bonne nouvelle, ce vin est pour sa part disponible dans quelques succursales de la SAQ. En trop petit nombre il est vrai, soit seulement dans 9 magasins, la plupart (sauf pour Lévis et Matane) sont de la grande région de Montréal. Espérons le voir bientôt un peu partout en province. En attendant, vous trouverez ci-dessous le lien internet qui vous indiquera les succursales où il est présentement offert.

http://bit.ly/1o7xIzE


 Bonnes dégustations et bonnes découvertes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire