Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>Savez-vous reconnaître un vin bouchonné?</b>

samedi 1 juin 2013

La distillerie Macallan innove avec la SÉRIE 1824


Joy Elliott
C’est le 27 mars dernier que moi et plusieurs sommeliers et chroniqueurs avont été conviés au restaurant Le Local afin de rencontrer l’ambassadrice mondiale de la distillerie Macallan, Joy Elliott, ainsi que le représentant de cette maison pour le Canada, Marc Laverdière.  Si je ne vous en avais pas encore parlé, c’est que l’information que l’on nous avait alors été transmise était sous embargo jusqu’au 1ier juin 2013. 

Histoire et qualité 

La distillerie Macallan est agrée depuis 1824. Les whiskys single malt de cette maison sont parmi les plus réputés du monde. L’influence de ces fûts de chêne exceptionnels est à l’origine de la richesse et de la diversité de sa gamme de couleurs naturelles qui va du chêne clair à l’acajou foncé. 

En parlant des fûts 

Alors que presque toutes les nombreuses autres distilleries utilisent des fûts qui ont servis pour le Bourbon et dont le coût d’acquisition tourne autour de 60 livres (95$CD), la maison Macallan utilise majoritairement des fûts de chêne européen ayant servis pour le Xérès et dont le prix est dix fois plus élevé (600 livres, soit 950$CD). Ces fûts confèrent au whisky des notes de fruits et de raisins, alors que les fûts américains apportent des arômes de vanille et de noix de coco. 

Dévoilement de la nouvelle 

La gamme de produits de la maison était auparavant identifiée par l’âge des produits, soit 10, 12, 15 et 18 ans. Dorénavant innove avec la SÉRIE 1824 qui met l’accent sur la couleur, annonciatrice du caractère de chacun des produits.

Ainsi, la nouvelle gamme sera composée de 4 produits représentant chacun 4 expressions du whisky écossais, nommés GOLD, AMBBER, SIENNA et RUBY.


Cette approche novatrice consiste à employer une vaste gamme de fûts et à exploiter leur caractère distinct pour obtenir une couleur et une personnalité unique pour chacun de ces quatre produits. Le consommateur pourra ainsi facilement identifier le produit qui lui convient selon son goût personnel ou en fonction du moment de la journée (après-midi, apéro, fin de repas, etc.).

Ces quatre produits ne seront pas nécessairement tous présents dans tous les marchés internationaux où la maison Macallan exporte ceux-ci. Certains n’en auront par exemple que deux, en fonction des goûts locaux ou de la maturité du marché en question. Le Canada est l’un des rares où les quatre produits seront représentés. 

Examinons maintenant un à un ces nouveaux produits dont le prix par bouteille  s’échelonneront entre environ 75$ et 299$.


Whiskys Macallan – SÉRIE 1824

 
GOLD

Belle couleur d’or bruni pâle aux notes d’agrumes (citron, zeste d’orange) avec un soupçon de vanille; attaque toute en douceur et qui révèle des goûts de cannelle et de gingembre; une pointe légèrement sucrée en finale provenant sans doute des fûts de chêne sans ternir toutefois la finale sèche; un whisky  de facture légère, idéal pour l’après-midi ou l’apéro selon moi.



AMBER

Couleur orange ambrée comme l’indique son nom; au nez on perçoit au départ des notes de citron et de fleurs qui laissent place aux effluves de vanille, de cannelle et d’épices; la bouche est étonnamment plus fraîche que l’on aurait pu l’imaginer, misant au départ sur celui de la tarte aux pommes chaude, suivie de la vanille et de la cannelle; la finale est douce, moyennement puissante; pour les amateurs de whisky un peu plus relevé.


 
SIENNA 

Belle couleur orange soutenu (terre de Sienne); le nez révèle justement au premier abord des effluves d’orange et de vanille équilibrées par des arômes de fruits; on ressent en bouche des goûts de fruits séchés (figues et raisins) issus de l’utilisation de fûts plus foncés; muscade, gingembre, orange et vanille se manifestent dans une finale douce malgré tout; avec celui-ci on monte d’un autre cran en puissance.

 
RUBY

Couleur orange rubis foncé résultant d’un élevage dans des fûts européens neufs à 100%, spécialement sélectionnés; l’examen olfactif dénote de riches arômes de figues et de raisins séchés entremêlés de notes empyreumatiques (vanille et mélasse); la bouche se révèle riche et complexe mêlant à la fois des notes sucrées de vanille et d’épices exotiques, équilibrées par celles plus fraîches d’orange et de raisins; belle finale, longue et onctueuse; un whisky sérieux de fin de repas pour les amateurs avisés.

Tout comme l’œnologie qui s’est si rapidement développer au cours des vingt dernières années, la production de whisky elle aussi se développe et trouve de nouvelles voies. Il faut saluer la distillerie Macallan qui a eu le courage d’innover de la sorte. À force de recherches et d’efforts, cette maison a conçu des produits de haute qualité, dont la qualité est plus facile à reproduire, car basée sur l’utilisation précise de fûts de chêne de grande qualité, plutôt qu’uniquement sur le temps. Car au bout du compte, l’important est ce qu’il y a dans le verre et le plaisir que l’on en retire. Laissons maintenant ces produits nous parler et nous livrer ce qu’ils ont à nous dire.

Site internet du producteur :  themacallan.com

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire