Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>Boire du vin au resto: guide de survie</b>

lundi 6 mai 2013

FIDÉLISATION ILLOGIQUE!


Je vous avais fait part le 27 avril dernier sur ce blogue du programme de fidélisation que la SAQ avait annoncé le matin même. J'avais d'ailleurs au cours de cette même journée accordé une entrevue à la radio à ce sujet (ICI). Je vous reproduit ci-après un article de Pierre-Yves McSween publié sur Lapresse.ca qui fait une réflection intéressante sur ce sujet et pose de plus des questions intéressantes.

Le programme projeté par la SAQ aux grands... (Photo Patrice Laroche, Le Soleil)

Source:  Lapresse.ca

Fidélisation illogique

Par Pierre-Yves McSween

L'auteur est comptable professionnel agréé, professeur d'administration au cégep régional de Lanaudière et chargé de cours à HEC Montréal. Il collabore régulièrement à la section Débats.

Selon ce qui a été annoncé dans la section Affaires de La Presse, la SAQ lancera un programme de «relation client» en 2015. En d'autres termes, avec leurs achats à la SAQ, les clients accumuleront potentiellement des points en échange de récompenses. La société d'État ne peut pas qualifier son programme de «fidélisation», puisqu'elle est en situation de monopole. Comment fidéliser des clients n'ayant pas d'autres options? Justement, pourquoi ce programme?

La SAQ n'a pas de réelle concurrence, à moins que l'on considère que le Noiret du dépanneur concurrence n'importe quel de ses vins d'entrée de gamme. Une chose est catégorique: aucun système de points n'est gratuit. Pour financer les points que l'on donne à un consommateur, il faut que quelqu'un en paye le prix quelque part. À moins évidemment que les données cumulées permettent de profiler les clients à un point tel que cela améliore la gestion des stocks et l'adéquation entre l'offre de produits et les besoins des consommateurs.

Lire la suite de l'article ICI.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire