Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>L’insaisissable minéralité dans le vin</b>

samedi 6 avril 2013

La SAQ incite ses conseillers à vendre plus et plus cher


Source:  vinquebec.com

Citant un article du journal Le Soleil, Marc André Gagnon du site vinquebec.com, explique dans le détail les directives de marketing que met de l'avant depuis un an et demi la haute direction de la SAQ, et que certains associent à de la vente sous pression. À défaut d'être privatisée, la SAQ adopte les discutables méthodes de vente du secteur privé! Heureusement, de nombreux conseillers se rebiffent contre ces méthodes qui auraient pour effet disent-ils de briser le lien de confiance qu'ils ont développé au fil des ans avec leur clientèle. Leur syndicat semble leur donner raison.

Le gouvernement pousse les sociétés de l'État à lui donner encore plus d'argent.

Les casinos doivent aller chercher d'autres millions, on reproche alors à Loto-Québec d'exploiter les personnes âgées; «des efforts additionnels» sont demandés à Hydro-Québec; la Société des alcools du Québec doit trouver aussi d'autres millions de dollars dans les poches des amateurs de vin.

Le journal Le Soleil nous rapporte ce matin les craintes d'employés de la SAQ qui disent que la direction de la société d'État les pousse à faire de la vente sous pression. C'est appelé le programme 4A+. Le Soleil, sous la plume de M. Pierre Couture, nous dit que «plusieurs conseillers de la SAQ croient que le monopole d'État va trop loin dans son approche client en succursales. "C'est une forme de vente sous pression. Ce qui rend beaucoup d'employés inconfortables actuellement parce que nous vendons de l'alcool, pas du chocolat ou encore des appareils électroniques", dit un employé.»

La direction de la SAQ veut que ses clients achètent plus et plus cher. «Autrement dit, a souligné une conseillère, en plus de la bouteille de vin qui accompagnera son plat principal, on doit chercher à vendre au client une deuxième bouteille et possiblement une troisième soit pour l'apéro, les entrées et le dessert.

Voir la suite de cet article (ICI)

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire