Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>L’insaisissable minéralité dans le vin</b>

jeudi 1 novembre 2012

Mes découvertes à petits prix - CHÂTEAU PEYROS, VIEILLES VIGNES, MADIRAN, FRANCE 2007 --- Vin recommandé par notre Club!


Cépages:  80% Tannat et 20%  de Cabernet Franc
Code #:    488742
Prix:          17,95$
Servir:      17° Celsius
Carafer:   20-25 minutes

Histoire

Cette propriété de 20 hectares située en Madiran dans la région du Sud-Ouest de la France, date du XVIIième siècle et fait partie d'un ensemble de 6 domaines que possèdent les Vignobles Lesgourgues. Peyros est un mot gascon qui désigne un endroit pierreux reflétant la présence de galets roulés et de graves sur ce terroir. J'ai eu le plaisir de rencontrer Denis Lesgourgues lors de son passage à Montréal le 18 octobre dernier alors qu'il faisait déguster des vins de 3 de ces domaines. Je dois dire d'emblée que j'ai eu le coup de foudre pour le vin mentionné ci-dessus. Bien qu'il existe aussi  de cette maison un vin un peu plus haut de gamme et aussi délicieux, soit le Château Peyros Greenwich 43N à 27,10$, c'est celui de vieilles vignes qui m'enchante littéralement.

Château Peyros Vieilles Vignes

Les détails techniques sont ici intéressants:  vignes d'âge moyen de 45 ans, rendement très raisonnable de 43 hectolitres/hectare, cuvaison longue de 20 jours, élevage de 14 à 16 mois avec 40% de barriques neuves....et tout ça pour un vin de 17,95$ Mais en vaut-il la peine? Et bien je vous dirais que ce vin en quelque part me fait quelque peu penser  (sans doute à cause du Cabernet Franc) au Château Cheval Blanc, lequel coûte environ 40 fois plus cher. Je ne dis pas qu'il est l'égal de ce grand vin....seulement qu'il a des airs de famille et qu'il n'est pas 40 fois moins bon. Déjà pas si mal, n'est-ce pas?

Notes de dégustation: 

Couleur rouge grenat sombre; nez profond et racé de fruits noirs et rouges (mûre et cassis) enveloppé d'épices et de vanille; l'attaque est très souple et fondue, la bouche suit, ronde, puissante et équilibrée; les tanins serrés et fins participent à une structure classique qui fera de ce vin un agréable compagnon de plusieurs plats de qualité (tartare, dinde, agneau, boeuf, canard, etc.); longue finale persistante qui fait vibrer de plaisir; super rapport qualité/prix; avec le temps des fêtes qui approche, il serait sage d'en faire provision!

Ajout du 4 décembre 2012: 

Nouvelle de dernière heure! Il y a présentement plus de 300 caisses de ce produit à l'entrepôt central de la SAQ. Si votre succursale n'a pas déjà ce produit, demandez au directeur de vous le commander. Au fur et à mesure que ces bouteilles arriveront sur les tablettes des succursales, celles-ci porteront une collerette promotionnelle. Se trouveront au verso de celle-ci des extraits de nos notes de dégustation ci-dessus. Au recto, une mention indiquant que ce vin est "recommandé par le Club des dégustateurs de Grands Vins" ... rien de moins!

Voici donc, en primeur, la dite collerette du premier vin recommandé par notre club pour un vin distribué par la SAQ au grand public!

Ajout du 9 janvier 2013:

Le millésime 2008 du Château Peyros vient d'arriver au Québec. C'est plus de 300 caisses cette fois qui atteint les chasseurs d'aubaine. Pour savoir s'il en vaut  la peine autant que celui du millésime précédent, consultez mes notes de publications grâce à ce lien:

http://bit.ly/VLiBOJ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire