Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>Les 5 conditions essentielles pour avoir un bon millésime</b>

dimanche 25 novembre 2012

CHÂTEAU D'AUSSIÈRES, CORBIÈRES, 2007, FRANCE


Cépages:  Syrah, Grenache, Mourvèdre et Carignan
Code #:    n/d
Prix:         25,00$
Servir:     16° Celsius
Carafer:   20-30 minutes

Note:   Ce vin a été acheté lors de l'opération du Courrier vinicole "Le meilleur des Mondes" tenue au mois de mars 2010.

Histoire 

L’histoire viticole d’Aussières remonte à l’époque romaine où les grands domaines prennent place parmi les principaux fournisseurs en vin de Rome. Considérablement freinée, en l’an 92, par l’édit de l’Empereur Domitius qui impose un arrachage massif des vignes pour protéger la production romaine, la prospérité viticole languedocienne s’éclipse avec les luttes territoriales entre Wisigoths, Francs et Arabes. 

Au Moyen Age, l’Eglise va sauvegarder le vignoble, Aussières est pendant près de huit siècles une propriété abbatiale. La vigne est déjà mentionnée dans l’acte d’acquisition de 1065. Aussières a la fonction de « grange cistercienne » c’est à dire d’exploitation agricole chargée d’approvisionner l’abbaye. 

En 1790, suite à la confiscation des biens de l’église, Aussières est acquis aux enchères par le Comte Daru, Ministre et Intendant du domaine privé de Napoléon Bonaparte. C’est à cette époque que la vocation viticole est relancée avec près de 80 ha. Le Languedoc est touché à son tour par le phylloxéra autour de 1880 mais le fléau est vite surmonté et conduit au redéploiement d’un vignoble très productif. Dans les années 1920/1930, le vignoble culmine à 270 ha, 120 personnes vivent alors à Aussières dans ce qui est un vrai hameau vigneron avec ses artisans et son école. 

A partir des années 50, Aussières n’échappe pas au déclin des grands domaines du Languedoc qui se traduit progressivement par la réduction du vignoble et le départ des vignerons. Heureusement, avec la fin du XXème siècle, c’est tout le Languedoc qui tourne une page et s’oriente progressivement vers une production de vins de qualité, Aussières en est le vivant exemple. 

Acquise en 1999 par les Domaines Barons de Rothschild (Lafite), la propriété de 550 ha a été l’objet d’un plan de réhabilitation de grande ampleur. Le programme de replantation a concerné 167 ha de vignes avec une sélection attentive de cépages traditionnels du Languedoc: Syrah, Grenache, Mourvèdre et Carignan, complétés de Cabernet, Merlot et Chardonnay. En parallèle, la remise en état du bâti a été engagée et de nouveaux chais ont été totalement réaménagés dans les anciennes caves du domaine, au cœur du vignoble. 

La maturité des plantations et les dernières touches à l’effort qualitatif considérable qui a été conduit ont permis de retrouver la sérénité qui sied à une ancienne propriété abbatiale. L’homogénéité et le potentiel remarquable des millésimes depuis 2005 positionnent déjà le domaine d’Aussières comme l’un des fers de lance du renouveau du Languedoc.

Le Château d’Aussières est la cuvée d’excellence, résultat d’une sévère sélection, issue des meilleures parcelles du vignoble et produite en quantité réduite.
Durée du vieillissement en fûts de chêne : 12 à 16 mois, pour 40% en fûts de chêne neuf.
Rendement:  35 hl/ha
Production annuelle moyenne : 6 000 caisses

Notes de dégustation: 
Couleur rubis-grenat; nez de fruits rouges et noirs (cassis, mûre) et empyreumatique (torréfaction, chocolat); vin de corps moyen à la bouche souple et assez grasse résultat d'une vendange bien mûre; une pointe animale en rétro-olfaction; finale moyennement longue; peut vieillir encore 3-4 ans;belle qualité pour le prix.

Site internet du producteur: http://www.lafite.com/fre 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire