Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>L’insaisissable minéralité dans le vin</b>

lundi 10 septembre 2012

LE SALON DES VINS SUISSES


NOTE: Ce texte a aussi été publié  dans Le Huffington Post Québec le 13 septembre dernier dernier.(ICI)


C’est à Montréal, à la salle Jean-Paul Morin du Collège Lasalle (voir photo ci-dessous) que s’est déroulé le 6 septembre dernier une dégustation de vins de la Suisse. Le saviez-vous? En Suisse, il n’y a pas que du chocolat et du fromage… il y a aussi du vin!



Si les vins de ce pays ne sont guère connus, c’est que les Suisses avaient la fâcheuse habitude de les garder chez eux.  Heureusement aujourd’hui, ils les exportent de plus en plus.

Cette méconnaissance se dissipe cependant peu à peu, surtout chez les 20-30 ans qui étaient nombreux parmi les participants et avec lesquels j’ai échangé avec plaisir. Je désire saluer ici leur ouverture d’esprit et leur curiosité intellectuelle.

J’aime bien pour ma part, assister à ces salons de régions vinicoles de pays moins connus et prestigieux, délaissés du grand public ainsi que de la grande majorité des autres chroniqueurs ou journalistes spécialisés en la matière. J’y ai ainsi souvent l’occasion de découvrir de nouveaux cépages, de nouveaux goûts ainsi que certains produits non disponibles au Québec pour le moment et qui seront peut être les vedettes de demain!

Les vins suisses coûtent rarement en bas de 20,00$; c’est le prix minimum à payer pour accéder à ces vins possédant une personnalité et un caractère distinctifs. La Suisse, à juste raison, est surtout reconnue pour ses vins blancs. Les principaux cépages utilisés pour les vins de qualité sont pour les blancs, le Chasselas, le Chardonnay, l’Amigne, le Savagnin (Heida) et la Petite Arvine. On produit des vins rouges intéressants à partir du Pinot Noir, du Merlot, du Gamay, de l’Humagne rouge et du Cornalin.

Cependant, tout comme Guillaume Tell qui faisait flèche de tout bois, nos amis suisses ont aussi développé  des cépages hybrides qui leur sont propres comme le Doral, un cépage blanc issu du croisement du Chasselas par le pollen du Chardonnay, ou en rouge le Diolinoir, lequel est un croisement entre le Rouge de Dioly (aussi nommé Robin Noir)  et le Pinot Noir, ainsi que le Garanoir (croisement entre le Gamay et le Reichensteiner).

La Suisse a connu un relèvement significatif de ses normes de production viticole au cours des dix dernières années. Malheureusement, le maigre répertoire actuel de notre unique et obligé fournisseur national ne propose pour le moment que très peu de produits qui reflètent cette nouvelle réalité.

Au cours de ce salon,  j’ai parlé à une dizaine de producteurs et représentants d’agences et ainsi eu le loisir d’analyser une cinquantaine de ces vins helvétiques. Parmi ceux-ci, beaucoup de petits trésors, la plupart n’étant cependant pas disponibles ici.  Afin de ne pas aggraver votre frustration, je me contenterai de vous décrire les trois vins ci-dessous qui sont distribués au Québec.

Vins blancs

Neuchâtel, Domaine de Montmollin, Suisse, 2011
Cépage : 100% Chasselas
Code # : 721233
Prix : 20,70$
Servir : ~10° Celsius

Couleur jaune paille brillant; nez fruité et floral avec une petite pointe de miel; la bouche est fraîche et délicate grâce à une acidité parfaite lui conférant un bel équilibre; idéal pour l’apéritif, les petites bouchées et évidemment la traditionnelle fondue au fromage.


Petite Arvine, Charles Bonvin, 2010
Cépage : 100% Petite Arvine
Code # : 11339915 (SAQ signature)
Prix :  34,00$
Servir : 10°-12° Celsius

Wow!  Quel grand vin blanc! Une main de fer dans un gant de velours; même à ce prix, il demeure raisonnable; cultivé en terrasses avec une densité de plantation élevée (+ de 8,000 pieds de vignes/hectare); racé et puissant mais élégant et harmonieux; vin à savourer obligatoirement à table; l’un des meilleurs vins blancs de cette dégustation.

Salutations à Thomas Harvey, représentant à l'agence A.O.C. & cie

Vin rouge 

Pinot Noir, Valais, Cave St-Pierre, 2010
Cépage :  100% Pinot Noir
Code # : 11607588 
Prix :  21,75$
Servir :  16° Celsius 

Ce Pinot Noir Suisse se défend bien avec sa petite pointe animale au nez mêlée d’arômes de cerise et de griotte; un vin rouge léger et fruité mais qui offre tout de même une bouche pleine et veloutée; il n'en reste présentement plus beaucoup mais un prochain arrivage de 900 bouteilles est attendu pour la fin octobre; à noter.

Salutations à Éric Cottard, représentant à l'agence Société commerciale Clément.

2 commentaires:

  1. Neuchâtel avec sa petite pointe de miel, certainement une petite gâterie à déguster entre amis.

    Andrée

    RépondreSupprimer