Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Il n'y a pas de petites vidéos énervantes qui démarrent toutes seules, ni aucune publicité. Il est donc libre et indépendant de toutes influences externes. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.

« Le principal fléau de l’humanité n’est pas l’ignorance, mais le refus de savoir. » Simone de Beauvoir



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher sur ce blogue

Article en vedette

<b>Concours! 6 bouteilles de vin de plus à gagner!</b>

lundi 9 avril 2012

Nouveauté! Un vin rouge chilien vieilli en fût aromatisé à la météorite!


C'est un viticulteur du Chili, Ian Hutchinson, un anglais féru d'astronomie, qui a eu cette idée saugrenue.  Son Cabernet Sauvignon appelé "Meteorito" à la particularité incroyable d'être assemblé et vinifié avec des morceaux de météorite, d'origine spatiale, trouvé sur les parcelles du producteur.

M. Hutchinson possède son vignoble dans la Vallée de Cachapoal, reconnue pour abriter un bon nombre de débris spatiaux.  Selon l'article du site Gizmodo: "La météorite qui marine actuellement dans les fûts chiliens aurait frappé la Terre il y a 6000 ans et elle proviendrait de la ceinture d’astéroïdes située entre Mars et Jupiter. Elle mesure tout de même 7.62 centimètres de diamètre et donnerait au vin un goût «plus vivant»."

Après les vins bio, les vins naturels, voici donc le vin extraterrestre d'Appellation d'Origine "Incontrôlée".

(Source:  www.intothewine.fr)
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire