Google Translate

Bienvenue sur ce site COMPLET et GRATUIT d'information sur les bons vins du monde entier!

Amateurs de vin qui prenez votre plaisir au sérieux, bienvenus!

NOTE: En poursuivant cette lecture, vous déclarez avoir l'âge légal requis dans votre pays pour consommer de l'alcool.

AVIS

Ce site est dédié à ceux et celles qui aiment lire, réfléchir et apprendre sur le sujet du vin. Sans aucune publicité, il est donc libre et indépendant de toutes influences externes, incluant le monopole d'état. Il regorge d'informations diverses (+ de 2,400 articles soit l'équivalent de 5 bouquins) sur le domaine vinicole du monde entier. L'auteur, qui déguste du vin depuis 40 ans, ne gagne pas un sou avec ses écrits. Il ne désire pas vous dire quoi acheter car il n'a rien à vous vendre, sauf sa passion pour le vin. Soyez votre propre juge.



Qui sommes-nous? | À propos de l'auteur

Rechercher dans ce blog

Article en vedette

<b>Boire du vin au resto: guide de survie</b>

lundi 22 février 2010

Notre philosophie


L’œnologie a incroyablement progressé depuis les vingt dernières années. De nouveaux terroirs ont vu le jour, les connaissances au sujet de la culture de la vigne ont augmenté et les méthodes de vignification se sont beaucoup améliorées. Il y a 25-30 ans, il y avait peu de vins satisfaisants prêts à boire et à coût raisonnable. Il existait soit de petits vins, soit de grands crus réputés qui demandaient obligatoirement un vieillissement en cave de 8-10 ans parfois plus, pour s’assagir avant de pouvoir être dégustés. De plus, le coût d’achat de ces derniers durant la dernière décennie a littéralement bondi ($400.00-$500.00-$800.00/bouteille, parfois plus), les rendant inaccessibles pour la majorité d’entre nous.

Qu’à cela ne tienne, nous du CDGV ne sommes pas des buveurs d’étiquettes mais des buveurs de bons vins, tout simplement. Je considère personnellement, compte tenu du prix de revient pour la production d’un vin aussi bon soit-il, que de vendre une bouteille de vin (qui n’est que du jus de raisin fermenté après tout!) au-dessus de $125.00 est un quasi-scandale. Le prix gonflé de ces vins repose principalement sur le marketing, le prestige, et la demande croissante de ces nouveaux millionnaires ignares de ce monde, pour qui un prix élevé est l’unique gage de qualité. Il n’est pas rare d’ailleurs, lors de dégustation à l’aveugle organisées auprès d’experts-dégustateurs, que des vins bien faits de $35.00-$50.00-$65.00 surpassement au classement des vins de grande notoriété vendus $1,000.00 ou plus. Comme quoi, lorsque la subjectivité, n’entre pas en cause, le plaisir peut alors prendre le dessus sur le prestige!

La valeur des produits (triés sur le volet) que nous dégustons au CDGV varie, règle générale, de $25.00 à $125.00 Les participants sont croyez-moi très enchantés et enthousiastes lorsqu’ils découvrent un nouveau produit qui les conduit au paradis à un prix qui leur permettra de s’en procurer ultérieurement. Nous vivons à une époque bénie où existent plusieurs bons vins de cette catégorie. Pour terminer, les produits dégustés doivent obligatoirement être du vin (pas de bières ou spiritueux) mais peuvent provenir de toutes les catégories : vins blancs, vins rouges, effervescents, tranquilles, mutés ou liquoreux.

Nous avons pour principe de ne pas nous emprisonner dans un système de notation pour les produits dégustés. La dégustation étant un exercice personnel, chacun des participants est à même d’évaluer le plaisir ressenti par chacun des produits. Afin de vous situer quelque peu, ceux-ci équivalent généralement à un pointage de soit 4 étoiles sur 5, soit de 17 points et plus sur 20, ou soit de 88/100 points et +.  Nous ne voulons devenir le gourou de qui que ce soit et n’avons aucun bénéfice personnel à pousser un produit plus qu’un autre. Sachez cependant que les vins que nous prenons le temps de commenter sur ce blog pour votre plus grand plaisir représentent nos coups de cœur parmi tous les produits que nous avons dégustés. Si un vin est décrit sur ce site, c'est qu'il mérite d'être découvert et que l'on s'y attarde.

Pour plus de détails au sujet de notre position sur l'attribution d'une note aux vins, on peut consulter l'éditorial suivant qui apparaît sur notre blog:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire